La Bourse de Paris reste prudente avant la FED

En hausse dans les premiers échanges, le CAC40 évolue proche de ses niveaux de la veille dans l'attente de l'intervention de la FED ce soir. A 10h15, l'indice parisien affiche une hausse de 0,14% à 3870,96 points.

3 mn

Dans l'attente du nouveau programme de soutien à l'économie américaine qui sera présenté ce soir par le Réserve fédérale américaine, les investisseurs se montrent prudents. A 10h15, le CAC40 affiche un gain de 0,14% à 3870,96 points.

C'est ce soir à 19h15 que la Banque centrale américaine présentera son nouveau dispositif de mesures visant dynamiser l'économie américaine. Plus que l'annonce même de ce nouvel assouplissement quantitatif déjà intégré par les marchés d'actions, les investisseurs attendent ses modalités, son calendrier et surtout son ampleur. Dans cette attente, le marché risque de connaître une nouvelle séance d'attentisme, ce, en dépit, de la publication en début d'après-midi des chiffres ADP de l'emploi dans le secteur privé.

Valeurs en hausse

Société Générale s'envole de 2,59%. Le bénéfice net de la banque progresse de 110% au troisième trimestre à 896 millions d'euros. Le consensus tablait sur un résultat de 716 millions d'euros. En neuf mois, le groupe a déjà dépassé son objectif 2010 d'un bénéfice net de 3 milliards d'euros (le profit atteint 3,04 milliards d'euros). Pour le quatrième trimestre Frédérique Oudéa, le patron de la Société Générale, s'attend à un bénéfice net "assez similaire" à celui du troisième trimestre.

Le marché ne réagit que faiblement à l'annonce du départ de Gilles Pélisson de la tête d' Accor. Le titre du groupe hôtelier affiche une hausse de 0,27%. Le conseil d'administration du groupe a décidé de se séparer de son président pour "divergences stratégiques". Celui-ci sera remplacé par Denis Hennequin, actuel patron de McDonald's Europe. Nommé directeur général exécutif à partir du 1er décembre, il deviendra Président directeur générale d'Accor à compter du 15 janvier.

Valeurs en baisse

GDF Suez (-1,11%) a confirmé ses objectifs annuels lors de la présentation de ses résultats sur neufs mois. Le chiffre d'affaires progresse de 3,8% à 60,1 milliards d'euros, l'Ebitda (excédent brut d'exploitation) ressort à 11 milliards d'euros, soit une hausse de 8,8%.

Hors CAC

Hermès grimpe de 2,46%. Dans un entretien donné au Figaro, les dirigeants déclarent avoir rencontré Bernard Arnault pour lui demander de sortir du capital de leur groupe. Décidée à conserver le contrôle du maroquinier, la famille Hermès considère que la prise de participation de LVMH n'a rien d'amicale.

Pétrole et devise

Le dollar souffre toujours de spéculations sur l'ampleur des mesures de soutien à l'économie américaine. A 10h15, l'euro s'échange à 1,4034 dollar.

Sur les marchés pétroliers, les cours sont toujours à la hausse après la déclaration du ministre saoudien du pétrole selon lequel le marché s'accomoderait d'un baril à 90 dollars.
Le baril de Brent se négocie à 85,53 dollars (+0,14%) tandis que le WTI  se paie 84,14 le baril (+0,29%).

 

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.