La bulle Hermès continue de se dégonfler

Les actionnaires familiaux du groupe de luxe ont annoncé dimanche soir la création d'une holding familiale détenant plus de 50% du capital d'Hermès International. Le but est de sécuriser leur participation face à l'arrivée de LVMH au capital. Une parade à laquelle semble croire le marché, le titre reculant en Bourse.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les membres de la famille Hermès ont annoncé dimanche la création d'une holding familiale détenant plus de 50% du capital d'Hermès International, une opération qui vise à sécuriser leur participation face à l'arrivée de LVMH. Cette nouvelle société familiale bénéficiera en effet d'un droit de préférence sur les actions restant détenues directement par la famille.

Il s'agit pour la famille de trouver la parade face à l'arrivée de LVMH, perçue comme hostile, et qui peut se présenter comme l'acheteur naturel d'actionnaires familiaux arrivant maintenant à la sixième génération et pouvant avoir des intérêts divergents. Le numéro un mondial du luxe avait révélé à la surprise générale le 23 octobre avoir acquis 17% d'Hermès.

Une stratégie défensive qui ne laisse pas les investisseurs indifférents. Convaincus que la parade de la famille actionnaire peut être un rempart efficace contre l'offensive de LVMH, ces derniers ne croient plus à l'attrait spéculatif du titre et le vendent. Après une chute de plus de 9 % vendredi, la valeur Hermes a cédé encore ce matin plus de 3 % pour finalement clôturer sur un repli de 0,5% à 149,80 euros.

"La famille a décidé de confirmer son unité à long terme en créant une société holding familiale distincte d'Emile Hermès SARL dont la vocation sera de détenir des actions apportées par les membres familiaux représentant plus de 50% du capital d'Hermès International", lit-on dans un communiqué.

"L'engagement de la famille de constituer ce holding majoritaire est irrévocable. Cette nouvelle société familiale bénéficiera d'un droit de préférence sur les actions restant détenues directement par la famille", poursuit le texte.

Selon le communiqué, l'opération n'aura aucun effet sur la part de la famille au sein du capital d'Hermès International ni sur les pouvoirs de son associé commandité. Elle sera soumise à l'approbation définitive de l'Autorité des Marchés Financiers avant sa mise en oeuvre.

La soixantaine d'héritiers du fondateur Thierry Hermès, réunis en trois branches Dumas, Puech et Guerrand, détiennent environ 73% du capital du groupe et contrôlent la SARL Emile Hermès, l'associé commandité qui contrôle la gérance.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.