Lafarge dans le collimateur de Moody's

 |   |  184  mots
Copyright Reuters
Le cours de l'action Lafarge a cédé plus de 3 % après la menace de Moody's de dégrader la note du premier cimentier mondial en catégorie spéculative.

Moody's a annoncé mardi avoir placé sous revue les notes de Lafarge et de ses filiales en vue de les abaisser, ce qui, le cas échéant, ferait passer le premier cimentier mondial en catégorie spéculative.

Moody's note actuellement Lafarge à "Baa3", dernier cran de la catégorie investissement.

Cette annonce n'a pas été sans conséquence sur le cours de l'action du cimentier français. Le titre Lafarge a cédé 3,81 % à 34,32 euros.

En mars dernier, S&P a abaissé sa note sur Lafarge à "BB+", premier cran dans la catégorie "junk", les incertitudes entourant les perspectives d'activité suscitant toujours dans l'esprit de l'agence des interrogations sur le niveau de l'endettement du groupe. Le groupe a depuis annoncé d'importants désinvestissements mais laissé peu d'espoir jeudi dernier sur une hausse de ses profits en 2011 lors de la publication de ses résultats semestriels.

Fitch, pour sa part, est actuellement à "BBB-", dernier niveau avant la catégorie spéculative.

La dette de Lafarge , héritée en grande partie de l'acquisition de l'égyptien Orascom en 2008, atteignait 14,3 milliards à la fin du premier semestre.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :