Attentisme à la Bourse de Tokyo

 |   |  210  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a achevé la séance de ce vendredi quasiment inchangé, les investisseurs évitant les prises de risques avant le sommet de l'Union européenne en fin de semaine, réunion censée permettre des avancées pour résoudre la crise financière qui mine la zone euro.

La Bourse de Tokyo a fini en très légère baisse de 0,04% ce vendredi, les investisseurs jouant la carte de la prudence dans l'attente de signes d'une avancée dans la résolution de la crise budgétaire européenne.

Dans un communiqué publié jeudi, la France et l'Allemagne ont publié un communiqué annonçant des discussions pour trouver une solution globale à la crise dimanche, tout en précisant qu'aucune décision ne sera adoptée avant une deuxième réunion, au plus tard mercredi.

L'indice Nikkei a perdu 3,26 points à 8.678,89 points et le Topix , plus large, a cédé 1,81 point (-0,24%) à 744,21 points.

Aux valeurs, le titre Olympus a clôturé sur une nouvelle chute de 6,81%, cédant environ 50% de sa valeur depuis le 13 octobre, veille du renvoi de son directeur général Michael Woodford. Ce dernier a écrit jeudi à l'Autorité des marchés japonais pour qu'elle examine les honoraires anormalement élevés versés par son ancien groupe à des conseillers financiers.

Le titre de l'exploitant de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima-Daiichi, Tokyo Electric Power (Tepco), a également chuté de près de 10% sur des prises de bénéfices après une poussée de 36% lors de la précédente séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :