La Bourse de Paris repasse au-dessus des 3.700 points

 |   |  428  mots
La Bourse de Paris termine en hausse grâce aux bons chiffres du PIB américain, mettant fin à cinq séances consécutives de baisse. A la clôture, le CAC 40 gagne 1,37% à 3.714 points.

Le secteur bancaire se porte mieux qu'hier. Société Générale a annoncé le succès de son augmentation de capital de 4,8 milliards d'euros. Le montant total s'est élevé à 8,3 milliards d'euros, soit un taux de souscription de 172%. Société Générale, la plus forte hausse du CAC 40, avance de 5,91%, Dexia prend 3,45%, Crédit Agricole grimpe de 4,28% et BNP Paribas progresse de 3,11%.

La journée est marquée par toute une série de résultats d'entreprises. Alstom gagne 3,69% à 48,52 euros. Ses résultats au premier semestre 2009-2010 sont conformes aux attentes.

Les autres valeurs cycliques sont également bien orientées. Saint-Gobain avance de 4,48%, Lafarge de 3,92%, et ArcelorMittal de 3,91% grâce à un relèvement de recommandation de Société Générale.

Axa gagne 1,57% à 17,44 euros. L'assureur a annoncé un repli de 2% de son chiffre d'affaires à 68 milliards d'euros sur les neufs premiers mois de l'année. Il est légèrement en dessous des estimations des analystes.

Hors CAC 40, Ipsen bondit de 7,67% à 35,51 euros. Le laboratoire a annoncé une hausse de 7,8% de son chiffre d'affaires et revoit à la hausse son objectif annuel de marge opérationnelle

Bull prend 6,76% à 3 euros. Le groupe informatique voit son chiffre d'affaires se replier de 8,1% au troisième trimestre, mais reste confiant pour son quatrième trimestre.

Sur le SBF 120, Arkema s'envole de 10,56% à 27,26 euros. Le groupe de chimie a annoncé une augmentation des prix sur certains de ses produits utilisés en industrie.

Hors CAC 40, Sequana progresse de 3,08% à 8,34 euros. Le papetier a réduit sa perte au troisième trimestre à 6 millions d'euros. Mais son chiffre d'affaires recule quand même de 16,2%.

Toujours hors CAC, Dassault Systèmes recule de 0,9% à 40 euros grâce à un bénéfice par action et une marge opérationnelle supérieurs aux attentes au troisième trimestre.

Du coté des baisses, les valeurs défensives sont mal orientées. Sanofi-Aventis signe le plus fort repli du CAC 40 et perd 2,44% à 50,88 euros. France Telecom recule de 1,35% à 17,52 euros. L'opérateur a annoncé des résultats légèrement inférieurs aux attentes au troisième trimestre.

Sur le SBF 120, Nexity recule de 3,09% à 26,34 euros. Le promoteur immobilier a vu ses revenus progresser de 1% sur les neuf premiers mois de l'année à 1,96 milliard d'euros.

Cegedim chute de 5% à 67,45 euros. Le groupe a annoncé un projet d'augmentation de capital de 180 millions d'euros.

Sur les marchés pétroliers, les cours du pétrole remontent. Le baril de WTI américain s'échange contre 80,20 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 78,40 dollars.

Du coté des devises, l'euro remonte et vaut 1,4838 dollar.

(également disponible en vidéo)

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :