Orpea lance une importante augmentation de capital

 |   |  468  mots
Copyright Reuters
L'annonce a provoqué une forte baisse du titre en Bourse, les investisseurs s'inquiétant du caractère dilutif de l'opération.

Orpea, le gestionnaire de maisons de retraite, va faire appel au marché. Il a annoncé ce mardi une augmentation de capital de 203 millions d'euros, destinée notamment au financement de sa stratégie de croissance externe sur ses marchés en Europe.

Mais le montant important de l'opération et son caractère dilutif a inquiété les investisseurs. L'action Orpea chutait de 6,5% à 28,89 euros à la mi-séance.

Dans un communiqué, Orpea indique que son appel au marché va se faire avec un maintien du droit préférentiel de souscription et au prix de 19,15 euros par action, à raison d'une action nouvelle pour quatre anciennes. Le prix de souscription fait ainsi apparaître une décote de 38,01% par rapport au dernier cours de clôture.

"Le contexte actuel présente de nombreuses opportunités d'acquisitions exceptionnelles tant en France qu'à l'international, ainsi que des conditions de prix attractives", déclare le directeur général Yves Le Masne. "C'est pourquoi Orpea souhaite aujourd'hui être proactif et renforcer encore sa flexibilité financière pour se développer, tout en restant focalisé sur la création de valeur et la rentabilité", ajoute-t-il.

Les actionnaires de référence se sont irrévocablement engagés à participer à cette opération et leurs engagements représente au minimum un peu plus de 3,1 millions d'actions (29,26% du total), soit 59,4 millions d'euros.

Les analystes positifs

Parallèlement, Orpea a conclu un partenariat avec le groupe immobilier belge Cofinimmo, spécialisé dans l'immobilier de santé en Belgique et en France. Ce partenariat prévoit que les parties institueront au fil du temps des coentreprises vouées à l'acquisition, la détention et la location d'actifs qui seront exploités par Orpea. Cofinimmo détiendra 51% du capital social de chaque coentreprise et l'OPCI du groupe Orpea détiendra le solde. L'objectif affiché des deux partenaires est d'atteindre une taille globale de 500 millions d'euros d'actifs à un horizon de cinq ans.

Si ces annonces sont mal accueillies en Bourse, les analystes se montrent pour leur part beaucoup plus positifs. Ainsi, Christian Auzanneau, analyste chez CM-CIC estime que la dilution liée à l'augmentation de capital "sera en partie compensée par la relution à provenir des acquisitions". Pour lui, l'augmentation de capital "est porteuse de développements" et il confirme son opinion "achat" sur la valeur. "Orpéa garde un coup d'avance sur ses concurrents en sécurisant un horizon plus long", poursuit-il.

Le bureau d'études Gilbert Dupont est également resté à l'achat sur la valeur. Il estime que le "titre bénéficie de nombreux atouts dans l'environnement boursier actuel", énumérant une "faible corrélation à une macroéconomie déprimée", "une visibilité et une résilience des cash flows" et des "facteurs de croissance structurels avec notamment le vieillissement de la population dans les pays développés d'Europe de l'Ouest".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :