Les marchés financiers à nouveau pris de panique

Les places boursières européennes ont à nouveau été fortement secouées en cette fin de semaine. Les craintes en provenance de l'Espagne et l'Italie ont provoqué un regain de tension sur les marchés obligataires et par ricochet les indices de la vieille europe. Le CAC 40 a décroché de 2,47% revenant sous les 3.200 points. Il ne gagne plus que 0,9% depuis le début de l'année.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le niveau des transactions a beau être très faible depuis plusieurs mois, favorisant des écarts de forte amplitude, la semaine que vient de vivre la Bourse de Paris comme celles des pays voisins témoigne de l'extrême nervosité des investisseurs. A une semaine du premier tour des élections présidentielles françaises, force est de constater que les marchés financiers perdent à nouveau pied. Après un décrochage de 3,08% mardi, la place parisienne a terminé la semaine écourtée pour cause de lundi de Pacques sur une nouvelle chute de 2,47%. Ramenant le CAC 40 sous la barre des 3.200 points qu'il avait si laborieusement réussi à dépasser en février 2012.

Conséquence : la Bourse française ne gagne plus que 0, 9% depuis le début de l'année. Une bien piètre performance qui vient rappeler la fragilité des derniers mouvements de reprise. A l'issue de la deuxième intervention de la BCE qui avait permis aux établissements bancaires européennes de venir puiser de précieuses liquidités pour alimenter leurs flux de financements, les investisseurs se sont permis d'espérer que le pire était derrière eux. Dans la foulée, le CAC 40 en a même profité pour s'offrir une petie pointe à 3.600 points.

Des restrictions budgétaires manifestement inefficaces

Mais c'était sans compter sur la persévérance des difficultés de la veille Europe. Et plus particulièrement celles de l'Espagne et de l'Italie. Malgré la mise en place de restrictions budgétaires draconiennes, ces deux pays continuent de subir le contre-coup d'une crise financière hors norme. La dette des banques espagnoles envers la Banque centrale européenne a ainsi pulvérisé en mars le record déjà historique du mois précédent, à 227,6 milliards d'euros. L'Italie, de son côté, voit sa production industrielle chuter régulièrement, les chiffres de mars venant confirmer la tendance déjà observée en février, contrairement aux anticipations des analystes qui envisageaient une amélioration.
Dans ce contexte, les taux espagnols (qui ont à nouveau flirté avec les 6%) et italiens ont à nouveau subi de fortes pressions à la hausse, réalimentant les inquiétudes de l'ensemble des investisseurs. D'où les chutes vertigineuses de ces deux places vendredi, la Bourse milanaise cédant 3,43% quand Madrid lâchait 3,58% après avoir perdu jusqu'à 4%...

Retour des vieux démons

Manifestement, la crainte d'un retour de bâton macro-économique assorti de fortes tensions sur les taux ne présage rien de bon pour les jours à venir. Déjà échaudés depuis 2007, les opérateurs sont aujourd'hui prompts à se délester de leurs titres au moindre signe d'inquiétude. Préférant se mettre immédiatement en position cash plutôt que de subir de nouveaux soubresauts. Et là où certaines places européennes avaient pris un peu d'altitude depuis le 1er janvier, il ne reste plus guère d'espoir aujourd'hui. Et l'écart de performance avec les Etats-Unis se creuse plus que jamais comme en témoigne la hausse de près de 10% qu'affiche encore le S&P 500, l'indice phare de la place américaine.

Un contexte électoral qui ne favorise pas la donne

En France, le contexte électoral ne favorise pas la donne. Même si nombre de boursiers reconnaissent que la gauche n'est pas synonyme de calamité pour les marchés boursiers, surtout ceux qui ont connu la période Mitterrand, d'autres redoutent toutefois un phénomène de défiance post électoral en cas de victoire du candidat socialiste François Hollande.
La semaine qui s'annonce devrait donc être assez délicate. Les plus optimistes comptent sur les annonces positives de résultats trimestriels d'entreprises pour inverser la tendance. En faisant remarquer que pendant ce temps, les perspectives des analystes financiers n'ont guère évolué, et que les fondamentaux de ces acteurs de l'économie sont toujours solides.
Mais gare aux mouvements de panique des investisseurs qui n'aiment guère les fortes volatilité, gage d'instabilité et de tendances baissières.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 100
à écrit le 15/04/2012 à 18:52
Signaler
Le fameux effet "papillon" qui se répète de semaine en semaine.

à écrit le 15/04/2012 à 16:44
Signaler
Pouvons nous accepter sans rien dire que les 4 principales chaînes infos diffusse en ce moment que le meeting de FH et rien sur celui de NS c est inacceptable et messieurs les médiateurs vous pouvez encore me censurer on arrivera à le faire savoir co...

le 15/04/2012 à 17:40
Signaler
Mais si il y avait NS ... avant .. il fallait qu'il passe le premier ....

à écrit le 15/04/2012 à 14:04
Signaler
Il faudrait peut être penser à restaurer la compétitivité de l'économie française, avant de vouloir rééquilibrer le budget : pour ça, faut commencer par réduire les charges qui pèsent sur les entreprises. Je ne parle pas que des charges financières, ...

le 15/04/2012 à 16:43
Signaler
Oui tout a fait lyon69 et pourtant depuis 10 ans la droite a fait ce qu'elle pensait être juste pour rétablir la compétitivité en baissant taxes et impôts sur les plus riches ( individus ou entreprises) car selon ses dogmes sont eux eux qui étaient c...

le 15/04/2012 à 20:12
Signaler
Mais c'est précisément le déséquilibre budgétaire et la politique qui y conduit qui plante la compétitivité. Très simplement, de nombreuses personnes ne veulent plus bosser à fond, ni même officiellement, pour cette société socialiste délirante qui l...

le 16/04/2012 à 20:20
Signaler
@socialisme : ok on devrait commencer les reformes libérales en ne payant des services aux concitoyens qu'à la hauteur des cotisations versées (un peu comme dans le privé quoi) ... donc à ceux qui végétent et bossent au blak pour ne pas payer cotisat...

à écrit le 14/04/2012 à 18:53
Signaler
Quand les Grecs vont rejetter le plan de l'Union Européenne à travers leurs élections législatives, la question de la sortie de l'euro se posera avec une accuité autrement plus forte que la considération des seuls taux de refinancement de la dette it...

à écrit le 14/04/2012 à 18:11
Signaler
Je vois qu'un certain "Libbbrrre" usurpe mon pseudo habutel n'ayant certainement pas le courage de s'exprimer sous son propre pseudo. Moi c'est "Libre" et pas autre chose. Quand à "Pas vite, plus tard" qui nous prédit un cours de l'or à 400 euro, ma ...

le 14/04/2012 à 19:54
Signaler
bien vu ...la bete n'en finit pas d'agoniser...mais elle va agoniser!!!!et l'or prendra tout son sens!!!

le 14/04/2012 à 22:29
Signaler
Librrrrre c'était moi .. et c'est vrai que je commence (au sujet de l'or seulement) a me dire ... que tu n'as pas tord ... Mais comme tu n'avais pas fait ton "office" , je l'ai fait mais j'ai quand même modifié le pseudo ... et je ne pense pas avoir ...

le 15/04/2012 à 9:47
Signaler
Ne tenez pas compte du post d'un certain "Libre" qui reprend mon pseudo par crainte de s'exprimer sous le sien. L'or n'est plus un placement adapté ou la fluctuation des cours ne promet pas des lendemains meilleurs. N'achetez pas d'or, qui de tout fa...

le 15/04/2012 à 10:14
Signaler
Pas si sûr. Le coût de l'extraction d'une once d'or est à présent de 400 à 500 $ l'once.(Il faut payer beaucoup d'énergie pour l'extraire) Les chinois ont depuis peu la possibilité d'acheter de l'or physique et ils ne s'en privent pas. Les banques ce...

le 15/04/2012 à 11:01
Signaler
Pas de problème ahbon, et le petit rigolo (Libre le vrais) avec un "s" ce n'est pas moi non plus, encore un qui préfère s'amuser plutot que de retirer des informations qui peuvent lui etre utile. Evidement que l'or est toujours le placement refuge pa...

le 15/04/2012 à 11:04
Signaler
à "Baleine" ce n'est pas moi qui s'exprime mais un rigolo se faisant passer pour moi. C'est simple de savoir qui écrit car en ce qui me concerne je ne dirais jamais que l'or est un placement qui n'en est plus un. Il est évident en effet que l'or est ...

le 15/04/2012 à 18:59
Signaler
à Libre (canal historique), je persiste à dire au (sic) rigolo, qui se fait passer pour moi, qu'il ne faut surtout pas acheter de l'or en ce moment. L'or n'est plus d'actualité. Attention aux pertes.

à écrit le 14/04/2012 à 15:06
Signaler
Les marchés financiers ne se limitent pas à la bourse actions, loin de là. En fait le comportement de celle-ci serait plutôt aujourd'hui, la conséquence des marchés que leur reflet intégral. Le trading sur la dette des pays est depuis longtemps par l...

le 14/04/2012 à 15:50
Signaler
Bonne analyse, lucide et raisonnable. Toutefois, la fin des Etats surendettés n'est pas pour tout de suite. Pour qu'elle se produise, il faudra un catalyseur puissant, un stress privant les marchés de liquidités, tel que la chute du régime communiste...

le 14/04/2012 à 16:53
Signaler
Réponse à phidias. Bonne analyse qui met à bas la politique de la droite classique depuis trop longtemps.

à écrit le 14/04/2012 à 12:08
Signaler
Pour l'instant, il n'y a aucune panique sur les marchés. La baisse actuelle est une petite respiration bienvenue après plusieurs mois de hausse presque sans consolidation entre 2900 et 3600 (25% de hausse, quand même !). Un petit tour jusqu'à 3000/31...

le 14/04/2012 à 13:11
Signaler
Oui les fondamentaux sont bons, normalement milieu de semaine prochaine on devrait repartir à la hausse.

le 14/04/2012 à 13:48
Signaler
Pourquoi pas mais je n'y mettrais pas ma main au feu...

le 14/04/2012 à 17:03
Signaler
@aucune panique : c'est marrant, ton texte me fait penser à l'homme qui saute du haut d'un immeuble, et qui se répète pendant toute la chute : "jusqu'ici tout va bien...jusqu'ici tout va bien...jusqu'ici tout va bien...jusqu'ici tout va bien... !"

le 14/04/2012 à 22:37
Signaler
La panique c'était quand au début des années 2000 le CAC était a presque 7000 points (alors qu'en général il était dans les années 80-90 plutôt dans les 3600 points) et que cela commençait a chuter .... En ce moment il est encore en dessous de sa val...

à écrit le 14/04/2012 à 12:02
Signaler
Investir en bourse depuis quelques temps est une très mauvaise idée sauf à être initié ou acheter les actions avant leur introduction effective ce qui est le cas des fonds d'investissement et des capital investisseurs qui ont l'habitude de se défosse...

le 14/04/2012 à 12:42
Signaler
2500 pts le CAC !!! Mama mia c'est vrai ça se peut. Et puis après 2000 et moins ...

le 14/04/2012 à 13:06
Signaler
Les petits porteurs (nous) pouvons aussi participer aux introductions en bourse. Ce n'est pas toujours gagnant, mais au moins on a l'impression que ça permet a des PME de se financer.

le 14/04/2012 à 13:19
Signaler
En effet, "on a l'impression...". Bravo de reconnaître qu'un petit porteur y est toujours de sa poche. :-(

le 14/04/2012 à 13:37
Signaler
Voilà des remarques d'aigris qui ont sans doute perdu leur chemise. Pas la peine d'accuser les méchants vilains marchés qui écraseraient les pauvres petits porteurs, victimes des "gros", c'est tout simplement que vous n'êtes pas bons et que vous avez...

le 14/04/2012 à 15:46
Signaler
Je vais te dire un truc mon gars en dehors de quelques exception exceptionnelles, les mecs qui ont gagné du fric la dernière fois, c'était lors de la bulle folle de 2000 (donc c'est pas une bonne référence) et avant lors des introductions ou privatis...

le 14/04/2012 à 16:10
Signaler
Le tableau de Kisling (1891-1953) c'est "Femme au foulard bleu" non visible sur le net; prix d'adjudication hors frais Drouot saison 1984-1985 : 609 900 F (64 200 USD)

à écrit le 14/04/2012 à 11:46
Signaler
en finir avec les déficits une réforme structurelle s'impose : réduire les régions, supprimer les départements, réduire le train de vie de l'elysée, faire travailler davantage les profs d'université ( 90h par an !! quelle honte) faire travailler d...

à écrit le 14/04/2012 à 11:31
Signaler
Achetez de l'or vite !!!!

le 14/04/2012 à 11:50
Signaler
L'or va baisser aussi. Les cours de l'or sont moins issus de transactions physiques que d'échange de "papiers". Attendre un retour sous 400 euros l'once avant d'acheter de l'or.

le 14/04/2012 à 18:02
Signaler
Je vois qu'un certain "Libbbrrre" usurpe mon pseudo habutel n'ayant certainement pas le courage de s'exprimer sous son propre pseudo. Moi c'est "Libre" et pas autre chose. Quand à "Pas vite, plus tard" qui nous prédit un cours de l'or à 400 euro, ma ...

le 15/04/2012 à 5:12
Signaler
Le coût de l'extraction d'une once d'or est de 400 à 500 $ dans le meilleur des cas. Dans ces conditions, l'once d'or vaudra toujours plus de 500 $ l'once. Et depuis peu les Chinois (ils sont nombreux !) ont la possibilité d'en acheter. De quoi soute...

le 15/04/2012 à 12:26
Signaler
Un article de la Tribune de ces jours-ci informe d'une très très bonne nouvelle .. L'inflation aux USA baisse .... à 2,7% au lieu de 3% .... Et pour le moment nous ne sommes pas sortis de crise donc les prix se tiennent ... dés que les indicateurs re...

à écrit le 14/04/2012 à 11:19
Signaler
Après 35 années de gouvernance désinvolte et opportuniste, l'exil semble bien être la seule planche de salut pour nos jeunes diplômés. Avec en plus une bombe à retardement qui fait peur : l'immigration extra-européenne. Les zones de non-droits prolif...

le 14/04/2012 à 11:39
Signaler
Oui allez aux USA (dette à 100% du PIB .. et en cas d'émeutes ils ont tous un flingue dans leur chambre et dans leur boite a gants) !!! ... Allez en Chine (apprenez le Mandarin à coups de bâtons , et habituez vous à la corruption , "une autre forme ...

le 14/04/2012 à 12:26
Signaler
merci exil +1

le 14/04/2012 à 14:42
Signaler
En libéralisant toute l'économie, en acceptant enfin de réduire l'Etat jusqu'à l'Etat régalien, strictement limité à ses fonctions légitimes et morales de protection de la vie, la liberté et la propriété privée. Il n'y a pas d'alternative, sauf à res...

le 14/04/2012 à 15:53
Signaler
Le Brésil semble promis à un bel avenir, comme le Canada, l'Australie et même la Suisse avec 3 % environ de chômeurs. La Suisse est un bel exemple de bonne gestion avec presque pas de dettes et des responsables politiques qui vivent bien modestement...

le 14/04/2012 à 22:49
Signaler
Oui Bresil, Canada, Australie (qui de surcroit ont tous des ressources naturelles a vendre .. eux ..) sont probablement des bons plans ... quoique pour le Bresil (je connais des gens qui envisageaient l'expat) il faut se faire a l'idée d'acheter une ...

le 15/04/2012 à 10:20
Signaler
La Suisse va se normaliser petit à petit mais la France se sera effondrée bien avant. Et l'Europe avec ! Pas besoin de voiture blindée en France mais sortir le soir c'est prendre des risques. L'insécurité est partout, dans les transports, dans les ...

le 15/04/2012 à 11:42
Signaler
Trés bien Anne, tu es prête pour aller au Brésil ... La Suisses , le Canada, et l'Australie de toute manière ce n'est pas toi qui choisis ... ce sont eux ....

le 15/04/2012 à 12:56
Signaler
Pour rien au monde je ne voudrais que mes enfants restent en France. Quand on voit le succès considérable de Mélenchon, il y a du souci à se faire. Fuir est la seule solution pour espérer sauver sa peau. Dans quelques années, notre belle culture fran...

le 16/04/2012 à 20:39
Signaler
C'est ce que pensait la moitié de la population Irlandaise, ou écossaise voire même anglaise au temps des colonies .. et cela ne leur a pas manqué au contraire .... Les Français sont peut être un peu trop bien chez eux , c'est pour cela que l'on a pe...

à écrit le 14/04/2012 à 10:16
Signaler
L'Euro est mort, vive l'ECU !

à écrit le 14/04/2012 à 9:42
Signaler
On aura beau s'acharner avec les chiffres, ce ne sont pas eux qui nous sortiront de l'impasse. La vérité c'est que les système est mort, corrompu par les mêmes qui en ont fait la promotion et ça va leur péter à la figure. Les dettes de l'Italie, l'Es...

le 14/04/2012 à 10:18
Signaler
Hélas, moi, vous, nous ne passeront pas au travail de la remise en cause d'une PARTIE des acquis sociaux en France ! Nous ne ferront pas l'économie de la réforme de l'état ! Vive la Suede ! Eux au mons ils ont pris des mesures pour sortir des emmer...

le 14/04/2012 à 10:59
Signaler
Vous reconnaissez que les pays sont écrasés par les dettes (et pas seulement les pays où il existe encore un peu d'acquis sociaux, voyez l'Angleterre ou les US), et vous pensez que le système n'est pas mort. Je ne comprends pas bien votre raisonnemen...

le 14/04/2012 à 11:59
Signaler
Les dettes sont parfaitement remboursables : elles seront remboursées d'une façon ou d'une autre, soit par le travail courageux et acharné, soit par la fuite en avant dans la destruction de valeur. Les affaires entre Etats néo-mercantilistes interven...

le 14/04/2012 à 12:22
Signaler
c'est aussi utopiste que le communisme ....

le 14/04/2012 à 12:29
Signaler
vous rêvez des genoux là....."Les affaires entre Etats néo-mercantilistes interventionnistes, c'est l'anarchie, le chaos et la guerre. Les affaires entre les individus sans intervention des Etats, c'est la paix". vous y croyez ?????

le 14/04/2012 à 18:06
Signaler
L'histoire prouve que plus un état intervient dans l'économie et les réduit les libertés des individus et infantilise les citoyens qui le prend pour son ses parents, et plus la misère des citoyens est grande. Je suis également un libertarien farouche...

le 14/04/2012 à 22:58
Signaler
Le problème Libre ... c'est que l'humain n'est pas foncièrement bon .... donc l'humain essaiera toujours d'exploiter les plus faibles ... et un état régalien ne fait que favoriser cela ... Un peu comme le Bresil avant l'arrivée de Lula , avec ses pro...

le 14/04/2012 à 23:02
Signaler
Libre, fais nous un exposé sur le Bresil d'avant Lula ... tu sais quand les propriétaires terriens Ultra Riches pouvaient exploiter sans contraintes a la limite de l'esclave des millions de pauvres ... C'était presque ton pays rêvé ... non ?

à écrit le 14/04/2012 à 9:40
Signaler
et malgré cela nos candidats ne proposent toujours pas de mesures d'économies par exemple.MR SARKOSY SERAIT beaucoup plus crédible en annoncant le nombre des futurs ministres,députés,sénateurs,train de vie de l'état qu'en faisant les nouvelles pro...

le 14/04/2012 à 12:53
Signaler
le seul qui propose de réduire le train de vie de l'état, et les dépenses publiques : F Bayrou !

à écrit le 14/04/2012 à 9:13
Signaler
la panique, la leur et celle des autres, c ' est leur job.. ILs y gagnent à la hausse ou à la baisse, et la baisse , c ' est plus sûr !!!

le 14/04/2012 à 11:17
Signaler
+ 1000 .... Les marchés financiers aiment les moutons .... qu'ils baladent d'un pâturage à l'autre en les tondant au passage ....

à écrit le 14/04/2012 à 9:09
Signaler
Primo : cela fait 40 ans, depuis 1973 (et non pas la crise pétrolière de 1974), que nos gouvernement successifs s'emploient à DETRUIRE les outils de production et transformation en France ! D'ailleurs, mon pouvoir d'achat ne cesse de chuter depuis 19...

le 14/04/2012 à 11:21
Signaler
T'as qu'a voter pour le candidat qui dit qu'il va diminuer les salaires du gouvernement (c'est peu mais avant qu'ils le propose c'était demandé dans un bon tiers des commentaires ...) , qui va limiter le cumul des mandats ... c'est une début ... Le M...

le 14/04/2012 à 11:50
Signaler
Il dit qu'il va , mais il fera ce qu'il pourra, pas ce qu'il voudra: les socialistes ont voté contre une proposition de diminuer l'indemnité parlementaire des députés de 10%: "c'est ridicule" d' après Hérault, tout comme ils sont contre diminuer le n...

à écrit le 13/04/2012 à 23:54
Signaler
Quelle fragilité ! Qu'un pays tousse et tout le monde prend grippe. La zone euro n'aurait jamais dû exister. Tous, TOUS, nos dirigeants européens et leurs conseillers inconscients sont coupables. Voilà maintenant qu'on ne peut plus se dépétrer de cet...

le 14/04/2012 à 2:12
Signaler
Ce n'est pas l'euro le responsable

le 14/04/2012 à 6:41
Signaler
Ce n'est pas l'euro le responsable ? Tiens donc ... Mais quoi donc alors si ce n'est une monnaie unique et l'obligation de rémunérer notre dette auprès des tiers, tout cela pour financer l'assistanat français ?

le 14/04/2012 à 8:37
Signaler
responsable mais pas coupable.

le 14/04/2012 à 10:30
Signaler
Les politicards sont coupables PAS L'EURO ! L'euro est un choix, l'euro c'est le choix de la création d'une europe fédérales, avec des principes économiques allemands garantis par la BCE ! Choix fait il y a 10 ans !!!! L'erreur, c'est d'avoir stop...

le 14/04/2012 à 10:42
Signaler
c'est une crise générale d'insolvabilité de tout le système ( état, collectivités, banques ... ) , l'euro n'est qu'un des éléments mais des pays hors euro ( USA, GB ) sont dans un état encore pire que nous ( la dette totale de la grande-bretagne est ...

le 14/04/2012 à 10:55
Signaler
@gg. En démocratie, seul le peuple est souverain. Le peuple, pas les politiques, qui se font confier le pouvoir, mais qui ne se le font pas donner. Les politiques ne peuvent donc pas donner le pouvoir à l'Europe, parce qu'ils ne sont pas les propriét...

à écrit le 13/04/2012 à 21:45
Signaler
Et pendant ce temps la dette US augmente , augmente , augmente .... elle est à plus de 100% du PIB ...

le 13/04/2012 à 22:11
Signaler
Dans les faits, la nôtre aussi. Elle est présentée à 86 % du PIB mais zerohedge a démontré qu'elle était en réalité à 149 %. La France n'est de toutes façons plus en capacité de rembourser depuis que nous avons franchi le cap des 1300 milliards d'eur...

le 14/04/2012 à 0:06
Signaler
c'est pas grave : Truk a dit que ce ne sont que des Lapallissades... donc...

le 14/04/2012 à 10:43
Signaler
146%du PIB pour les USA si on ajoute les dettes des collectivités et les trucs du style Freddy et Fannie à renflouer , et nous ne sommes pas mieux. A priori c'est même encore pire pour l'Allemagne.

le 14/04/2012 à 11:13
Signaler
MAis , MAIS , c'est que c'est l'occident tout entier qui va mourir !!!! MAIS C'EST GRAVE !!!!

le 14/04/2012 à 11:29
Signaler
Si la Dette EST le problème il faut s'occuper des USA d'abord ... et arrêter de blablater sur leur croissance .... ils n'en auront plus comme avant (fini la vente de produits financiers toxiques ... régulation ou pas, fini le flouze qui coule a flots...

à écrit le 13/04/2012 à 21:45
Signaler
La France traîne toujours sa dette abyssale. Sarkozy aurait du laisser la place. Surtout qu'il disparaisse du paysage politique. A jamais.

à écrit le 13/04/2012 à 21:44
Signaler
Les marchés veulent que l'on vote Sarko !!!! ils essayent de nous intimider ....

le 14/04/2012 à 7:29
Signaler
des banques font pressions sur les vieux surtout

à écrit le 13/04/2012 à 21:20
Signaler
Il est vrai que si on recrute des fonctionnaires à tour de bras, si on sort bêtement de l'euro, ...ou si on "nationalise "les auto-écoles, on va droit dans le mur, non ? Il n'y en a qu'un qui cherche à baisser les dépenses publiques, c'est François !...

le 13/04/2012 à 23:17
Signaler
lyon69 pr votre françois mais ns sommes encore libres de choisir notre candidat il me semble -

le 14/04/2012 à 12:58
Signaler
Bien sur qu'on est libre... même de croire au père noel (et au père mélanchon, ...ou à la mère marine, si ça vous chante !) Mais ceci dit, y en a qu'un qui propose de reconnaitre le vote blanc, y en a qu'un qui propose de réduire le déficit pas en au...

à écrit le 13/04/2012 à 21:19
Signaler
tant que Mamie Merkel n'acceptera pas les Euro bonds ....

le 13/04/2012 à 21:36
Signaler
On peut attendre que mamie Merkel fasse ce que l'on aimerait (faudra être patient) ou on se prend en charge comme des adultes qui savent que quand on dépense plus que ce qu'on gagne, ça créé des déficits, et à la fin, c'est le banquier qui décide de ...

le 13/04/2012 à 21:48
Signaler
Le problème ne vient pas de l'excès de dépenses, mais de l'insuffisance des revenus. Or, avec l'Euro, nous avons perdu notre compétitivité prix face à l'Allemagne bien sûr mais aussi face au reste du monde. Donc, plus d'excédents commerciaux. Et s'il...

le 13/04/2012 à 22:13
Signaler
Des E-bonds reviennent à mutualiser de la dette mais 10 pauvres n'ont jamais fait un riche. Et prendre à 1 riche pour aider 9 pauvres, c'est créer de la misère.

le 13/04/2012 à 23:46
Signaler
@Truk: et alors si du jour au lendemain vous vous retrouvez au chômage, vous gardez le même train de vie ? Pour un pays ce n'est pas différent. D?autre part, depuis 74 le déficit de la France n'a fait que se creuser pourtant il n'y avait pas l'euro à...

le 14/04/2012 à 0:04
Signaler
Les Lapallissades, ce sont bien ces evidences... que certains voudraient nier tellement elles les dérangent ????

le 14/04/2012 à 0:05
Signaler
+1

le 14/04/2012 à 9:17
Signaler
Il en va des entreprises comme des états en manière de désendettement (puisque ça reste le but, nous sommes bien d'accord) : la priorité n'est pas de couper les coûts mais d'arrêter l'hémorragie de revenus. En l'occurrence, l'austérité prônée par nos...

le 14/04/2012 à 11:10
Signaler
Je n'en était pas convaincu du tout mais comme l'Allemagne reste le seul "riche" et qu'elle nous impose une cure d'austérité a tous qui ne marche pas ... et bien i va falloir songer a faire comme Truk le suggère ... et sérieusement ... Quand à l'Alle...

le 14/04/2012 à 11:28
Signaler
@revolution. Si demain l'Allemagne retrouvait sa monnaie, elle se réévaluerait illico de 20 à 30% face à la Lire, et sans doute un peu moins face au Franc. Vous imaginez le prix de la VW Polo, fabriquée en Marks appréciés de 30%, vendue en Italie en ...

le 14/04/2012 à 17:09
Signaler
@truk : et du coup fiat pourra nous refaire le coup des vieille Lada : nous refiler des merdes, invendables...sauf pour ceux qui n'auront plus les moyens de choisir !! Perso, je préfèrerai que PSA, renault ou fiat se bouge pour améliorer leur compét...

le 14/04/2012 à 23:12
Signaler
@lyon69 mais les règles sont tronquées ... les Allemands sont actionnaires des principaux journaux auto .. où ils disent que les VW sont de meilleurs qualité que les autres ... Et c'est faux , j'ai vécu au Canada (ou les journaux Auto ne sont pas aux...

le 15/04/2012 à 2:24
Signaler
@Ahbon : ce n'est pas de la naïveté de croire que la fermeture des frontières n'a JAMAIS fait monter la qualité..; c'est juste une évidence... alors si un commerce, fut-il automobile, doit rester ouvert simplement parce que l'on empêche la concurrenc...

le 15/04/2012 à 9:33
Signaler
@lyon69. Si France et Italie renoncent à la monnaie allemande (le Mark, rebaptisé Euro), vous aurez le choix : entre des Fiat pas chères, des Renault plus chères que des Fiat, des Peugeot plus chères que des Renault, des VW plus chères que tout le re...

le 15/04/2012 à 13:49
Signaler
@Ahbon : je précise un détail... j'achète 8 Peugeot/an pour ma TPE : je dois reconnaitre qu'elles roulent bien, mais question electronique, on a toujours des petits problèmes : l'an dernier les comodos qui merdaient, cette année les courroies qui pa...

le 15/04/2012 à 13:59
Signaler
@Truk : si la France n'exporte pas en zone Dollar, c'est pas un manque de compétitivité, c'est la faute au taux de change ! Si la France n'exporte pas en zone euro, c'est la faute à .... ben... parce qu'il n'y a pas de taux de change qui fausserait l...

le 15/04/2012 à 16:36
Signaler
Aller , tu as raison lyon69 alignons nous .... Mais après nous être aligné sur les Allemands (pas très difficile c'est similaire même si ils n'ont eux aucun états d'âmes a ne prendre des règles libérales que ce qui les arrangent) ... il faudra inévit...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.