Le marché ne sait plus sur quel pied danser

 |   |  434  mots
(c) Copyright Reuters
(c) Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les marchés européens clôturent en légère hausse, après avoir passé l'essentiel de la séance dans le rouge. Le marché parisien termine à 0,05% grâce aux annonces de Capgemini ou Carrefour.

 

 

 

Après avoir passé l'essentiel de la séance dans le rouge, les marchés européens clôturent finalement en légère hausse, après la réunion de la BCE qui a comme prévu abaissé ses taux directeurs, une nouvelle qui était déjà intégrée dans les cours. Le marché parisien termine en hausse symbolique de 0,05%, à 3858 points porté par la salve de publications trimestrielles et par de bonnes statistiques outre -Atlantique. A noter, un volume étoffé de 3,6 milliards. Ailleurs, le Dax grappille 0,35%, à 7941 points, Madrid cède 0,57% l'euro stoxx grappille 0,26% et Londres +0,15%.

Du coté des valeurs, CAPGEMINI signe la plus forte hausse et bondit de 7,66%, à 37,60 euros après avoir publié un recul de son chiffre d'affaires au premier trimestre, ce qui ne l'empêche pas de confirmer ses objectifs annuels. A l'inverse, les cycliques sont mals orientés à l'image de Gemalto qui plonge de 1,68% , à 61 euros suivi de Solvay et Vallourec qui abandonnent respectivement 1,62% et 1,42%. CARREFOUR a, quant à lui, annoncé la refonte de l'actionnariat de sa coentreprise avec la société turque Sabanci Holding, une réorganisation qui verra la part du groupe français de distribution passer sous le seuil de 50% des parts de cette société. Le marché apprécie le titre prend 2,94%, à 22,57euros.

SANOFI a annoncé une baisse de 30% de son bénéfice net au premier trimestre plombé par les pertes de brevets de plusieurs de ses grands médicaments compensé par les bons résultats enregistrés dans le diabète, les vaccins et par sa filiale américaine Genzyme. Après avoir dévisser dans les premiers échanges, le titre reprend de 0,18%, à 82,37 euros.

Sur le SBF 120, BUREAU VERITAS plonge de 5,12%, à 88,29 euros après avoir dit tabler pour 2013 sur une croissance organique légèrement inférieure à son objectif de moyen terme compris entre 6% et 8%, le groupe de certification faisant face à un contexte difficile en Europe et à la volatilité des cours des métaux. Société générale a baissé sa recommandation d'"acheter" à "conserver". Air France-KLM gagnait 3,95% à 8 euros, dopé par des bonnes nouvelles sur le trafic aérien annoncées par IATA (Association internationale du transport aérien).

Sur le marché des changes, l'euro dévisse de 0,91% après avoir renouer avec le seuil des 1,32$ pour se négocier à 1,3056$ et perd 0,13% face au yen, à 128yens. Le billet vert bondit de 0,82% face au yen à 98,03 yens. Le pétrole s'inscrit en hausse avec un WTI qui se négocie à 91,63$ et un brent qui renoue avec les 100$, à 100,85$. L'once d'or grimpe de 1,32%, à 1465$.

Plus d'informations Bourse sur Monfinancier

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :