Le stress est palpable sur toutes les classes d'actifs

 |   |  304  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'inquiétude du marché se porte à nouveau sur l'Italie, alors que l'impasse politique dans le pays fait grimper ses coûts d'emprunt à cinq ans jusqu'à leur plus haut niveau depuis cinq mois, sur fond de recul de la demande pour la dette souveraine italienne.

Les CDS, c'est-à-dire le coût de l'assurance contre un risque de défaut sur la dette souveraine de l'Italie culmine à son plus haut niveau depuis le mois de novembre, à la suite des propos de Pier Luigi Bersani, le chef de file du Parti démocrate en Italie, qui a remis en cause la possibilité de former un gouvernement de coalition. La prime du CDS à cinq ans de l'Espagne augmentait de 13 points de base, à 300 points de base. Dans un contexte anxiogène, le Trésor italien a placé pour 6,91 milliards d'euros de BTP à 5 et à 10 ans avec des couts d'emprunts en nette hausse . Pour la ligne de 3,91 milliards arrivant à échéance le 1er juin 2018, le rendement s'est inscrit à 3,65%, soit le niveau le plus élevé pour une adjudication depuis le mois d'octobre, lorsqu'il avait atteint 3,80%.

 L'euro reste sous pression et largement sous les 1,28 dollar

Le Trésor a également alloué pour 3 milliards d'euros de BTP à dix ans, arrivant à échéance le 1er mai 2023 et assortis d'un taux de 4,66%, contre 4,83% lors de l'adjudication du 27 février. Signe d'un regain de l'aversion au risque, le ratio de couverture est ressorti à seulement 1,33, contre 1,65 précédemment. La faiblesse de la demande a pénalisé les emprunts d'Etat italiens. Sur le marché secondaire, le taux de l'emprunt italien de référence à dix ans bondit de 11 pdb pour se hisser à 5,02%, son plus haut niveau depuis trois semaines. Le rendement espagnol subissait le même mouvement et s'envole de 16 pdb à 4,71%. Conséquence de l'aversion au risque, le bund perd 7 pdb, à 1,27% alors que l'OAT revient au contact des 2%. L'euro quant à lui reste sous pression et largement sous les 1,28 dollar, à 1,2761 pour tomber à son plus bas niveau depuis quatre mois. Il plonge également de 1,15% face au yen, à 120,36 yens. Le dollar s'inscrit en baisse de 0,44% face au yen, à 94,26 yens.
 Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :