Malgré quelques étincelles, la morosité gagne le CAC

 |   |  353  mots
Air France - KLM s'envole de 8,37%, à 6,45 euros
Air France - KLM s'envole de 8,37%, à 6,45 euros (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Les marchés européens ne sont pas parvenus à maintenir le cap et clôturent ainsi en légère baisse, plombés par quelques déceptions de résultats des poids lourds de la cote et des statistiques américaines décevantes.

Le CAC clôture au plus bas de la journée et recule de 0,39%, à 3429 points avec 2,4 milliards échangés. A Francfort, le Dax recule de 0,33%, à 7260 points, l'euro stoxx cède 0,49%, Londres dégringole de 1,15%, alors que Madrid et Milan progressent respectivement 0,11% et 0,12%. En tête du palmarès, Publicis gagne 1,23%, à 41,56 euros suivi de Capgemini et Safran gagnent respectivement de 1,22% et 0,94%. A l'inverse, ArcelorMittal a fait état d'une perte nette au troisième trimestre largement supérieure au consensus et ajouté qu'il réduirait son dividende annuel, conséquence de sa politique de réduction de la dette. Le titre dégringole de 6,43% à 11,43 euros.

Rexel, lanterne rouge

Le secteur bancaire se distingue à la baisse à l'image de Crédit agricole qui recule de 2,3%, à 5,81 euros. Société Générale redonne 2,1%, à 24,52 euros. BNP cède 1,48%, à 38,81 euros. Le secteur défensif se distingue également à la baisse avec Sanofi qui redonne 2,21%, à 67,82 euros, Air Liquide perd 1,51%, à 91 euros. Air France-KLM a publié des résultats globalement meilleurs que prévu au troisième trimestre grâce à une amélioration de ses recettes unitaires et aux premiers effets de son plan de restructuration. Le titre s'envole de 8,37%, à 6,45 euros. Groupe Steria qui s'est déjà envolé de 10% la veille à la suite de sa publication progresse encore de 5,11%, à 12,46 euros.
Rexel, lanterne rouge, plonge de 7,5%, à 13,97 euros alors que Cheuvreux estime que les résultats du troisième trimestre et sur neuf mois publiés par Rexel sont décevants parce qu'inférieurs aux attentes.

L'euro à l'équilibre face au dollar

La seule statistique publiée aux Etats-Unis n'a pas convaincu. L'indice PMI, qui mesure l'activité économique de la région de Chicago, a reculé en octobre pour le deuxième mois d'affilée. Sur le marché des changes, l'euro reste à l'équilibre, à 1,2963 face au billet vert et bondit de 0,31%, à 103,52 face au yen. Le billet vert évolue en ordre dispersé mais s'inscrit en légère hausse de 0,33% face au yen à 79,85. Le pétrole évolue aussi en ordre dispersé avec un gain de 1,18% pour le WTI qui se négocie à 86,64$ alors que le brent reste à l'équilibre%, à 109,06$. L'once d'or s'adjuge 0,7%, à 1724$.

Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :