Les nouvelles économiques du marché des changes du 4 novembre 2013

 |   |  227  mots
(Crédits : Forex)

Au niveau américain, l'activité manufacturière a connu en octobre son rythme le plus fort en l'espace de deux ans et demi, bien que le rythme des embauches ait ralenti sur un mois. L'indice est ainsi ressorti à 56.4 contre un moyenne attendue par les économistes à 55.0.

Par ailleurs, l'agence de notation S&P a fait part de ses fortes inquiétudes au sujet de l'Ukraine et de sa solvabilité. Elle a ainsi a abaissé la note du pays à "B-", c'est-à-dire dans la catégorie des investissements spéculatifs. Cette note est au demeurant assortie d'une perspective négative.

Toujours à propos des agences de notation, Fitch a annoncé vendredi dernier qu'elle ne menace plus la note de l'Espagne. L'agence a revu en hausse sa perspective, qui passe de négative à stable désormais.

Enfin, dernière nouvelle au sujet de la firme OGX de Eike Batista, l'ancien homme le plus riche du Brésil. L'entreprise, qui a été placée en redressement judiciaire afin d'éviter une faillite, a quitté la bourse de Sao Paulo. Le titre, juste avant sa sortie, s'échangeait à seulement 0.13 real, un plus bas historique pour cette société qui était il y a encore quelques années l'une des meilleures cotations brésiliennes.
 

Retrouvez toute l'actualité du Forex sur Forex.fr

Pour aller plus loin, retrouvez toutes les données sur les devises

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :