La remise à plat de la France

 |   |  377  mots
Marc Fiorentino | Bloomberg
Marc Fiorentino | Bloomberg
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

MonFinancier

 

Le grand soir fiscal n'aura duré qu'un jour. Effrayé par l'impact de sa déclaration sur la remise à plat de la fiscalité, Jean Mou Ayrault a tout de suite rectifié le tir en disant que cette réforme prendrait tout le quinquennat. On sait qu'elle n'aura pas lieu et que c'était une manœuvre politique. Et pourtant ce serait une bonne idée de faire une "remise à plat", de notre modèle en général.


LA REMISE A PLAT DES DÉPENSES PUBLIQUES
Elle est plus urgente que la remise à plat de la fiscalité mais elle n'aura pas lieu non plus. À quoi servent ces milliards d'euros d'impôts que les Français paient. Pour quels services? À qui ? Sous couvert de solidarité, on dissimule une gabegie révoltante. Depuis des décennies. Il ne s'agit pas de réduire les salaires des infirmières et des aides soignants (il faudrait les augmenter) mais d'arrêter de croire que l'on peut financer un modèle social du passé et que l'on peut supporter toute la misère du monde en mettant à genoux les entreprises et les classes moyennes et aisées.

LES ENTREPRISES DÉTRUITES
Les gouvernements qui se succèdent font des grands effets de manche dès qu'une entreprise ferme et que des licenciements sont annoncés. Et pourtant tout ou presque est de leur faute. Le Rapport publié par la Banque Mondiale et PWC indique que la France est à l'avant-dernier rang pour la taxation des entreprises en Europe avec un taux d'imposition réel total de 65%. ET les PME et les ETI sont les plus touchées car elles n'ont ni les moyens ni la possibilité des montages fiscaux des grandes entreprises.

ON CHANGE DE SUJET: RAS LE BOL DE LA FED
Franchement j'en ai ras-le-bol. Suivre les marchés depuis des mois cela revient à tout acheter quand Ben Bernanke ou Janet Yellen dit que la banque Centrale Américaine va continuer à nous arroser de pognon et à tout vendre quand un mot d'un rapport de la FED indique comme hier qu'il va falloir ralentir un peu les livraisons de dope. Franchement pas passionnant. FED GO HOME.


Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

MonFinancier

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/11/2013 à 9:59 :
Marc F. fait partie de la masse des moutons français qui crient "c'est la faute de l'Etat !"
C'est curieux, il y a des entreprises qui réussissent dans le même environnement...
Au lieu d'écrire tous les matins ses états d'âme financiers, il ferait mieux de créer une entreprise industrielle, cela serait plus utile pour le pays... mais plus dur pour lui.
a écrit le 21/11/2013 à 18:36 :
M. Fiorentino, on en a assez de se faire tondre et rançonner par un gouvernement de fonctionnaires, par les fonctionnaires, pour les fonctionnaires, c 'est sûr.
Il faudrait néanmoins construire et proposer une perspective collective plus dynamisante que le simple "enrichissez-vous !".
Il faudrait réenchanter la construction économique d'un avenir meilleur pour tous.
Il faudrait crédibiliser des perspectives de vie meilleure et plus enthousiasmante...
A défaut, tout le monde a peur et se réfugie dans la frilosité générale !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :