Transgene flambe après des résultats favorables sur le TG4010

Transgene gagne plus de 15% sur les 10 euros, dopé par des résultats favorables pour une étude sur un traitement contre le cancer du poumon.

2 mn

Un traitement contre le cancer du poumon fait s'envoler Transgene, pourtant gourmande en trésorerie... | REUTERS
Un traitement contre le cancer du poumon fait s'envoler Transgene, pourtant gourmande en trésorerie... | REUTERS (Crédits : reuters.com)

MonFinancier

Transgene flambe de plus de 15% sur les 10 euros, dopé par des résultats favorables pour une étude sur le TG4010, un traitement contre le cancer du poumon.
Cet essai de phase 2b/3 évalue TG4010 contre placebo, en combinaison avec la chimiothérapie de première ligne chez des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules au stade métastatique.

L'objectif principal de la partie 2b était la validation du caractère prédictif du biomarqueur TrPAL, et cette analyse a montré que chez les 75% de patients présentant les valeurs de TrPAL les plus basses et ayant reçu la combinaison TG4010 / chimiothérapie, il y a une amélioration significative sur le plan médical de la survie sans progression.



Un médicament efficace et bien toléré

Cette amélioration est mesurée par une réduction de plus de 25% du risque de progression ou décès chez les patients de ce groupe ayant reçu la combinaison TG4010/chimiothérapie en comparaison au groupe placebo. TG4010 a été très bien toléré, avec des effets secondaires cohérents avec ceux observés dans les études précédentes.

La société biopharmaceutique va continuer à accumuler des données au fil de leur maturation et entend présenter plus de détails sur les résultats lors d'une conférence en 2014. Elle compte rencontrer les autorités règlementaires afin de discuter la préparation de la partie phase 3 de l'étude TIME.

50 millions d'euros de trésorerie

Transgene a également indiqué qu'il avait signé un accord d'option exclusive avec Novartis pour le développement et la commercialisation de TG4010 pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules et d'autres indications.

Pour rappel, la biopharma a annoncé une hausse de son activité au troisième trimestre principalement grâce aux financements publics de ses dépenses de recherche. Elle prévoit une consommation de trésorerie de l'ordre de 50 millions d'euros sur 2013. Sur les neuf premiers mois de 2013, la société de biotechnologie française a consommé 29,9 millions d'euros de trésorerie.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

2 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.