Lindt & Sprüngli : le chocolat ne connait pas la crise

 |   |  395  mots
(Crédits : reuters.com)
Le chocolatier suisse Lindt & Sprüngli a démarré l'exercice 2014 sur les chapeaux de roues.Le chiffre d'affaires du Groupe s'élève à 1,2 milliard de francs suisses, ce qui correspond à une augmentation de 6%.

MonFinancier

Le chocolat reste un bon remède contre la crise, à en croire les résultats du chocolatier suisse Lindt & Sprüngli qui a démarré l'exercice 2014 sur les chapeaux de roues.

« Avec une croissance au niveau du chiffre d'affaires et du bénéfice qui dépasse largement la moyenne du marché au premier semestre 2014, le Groupe a pu de nouveau gagner des parts de marché supplémentaires dans tous les marchés importants et renforcer encore sa position de leader dans le segment du chocolat premium » résume le roi du chocolat suisse dans son communiqué de presse.

Le chiffre d'affaires du Groupe s'élève à 1,2 milliard de francs suisses, ce qui correspond à une augmentation de 6% tandis que la croissance organique atteint 9,2% par rapport au premier semestre 2013.

Le bénéfice net du groupe du premier semestre est ressorti quant à lui à 55,8 millions de francs suisses (46 millions d'euros), un niveau toutefois inférieur au consensus Reuters qui tablait sur 58,1 millions.

Après avoir dévoilé une hausse de 14% de son bénéfice, et malgré une envolée des cours du cacao, qui culminent au plus haut depuis 3 ans, Lindt est dans de bonnes dispositions pour atteindre ses objectifs annuels de ventes et de rentabilité.


Le chocolatier confirme ainsi viser une croissance organique de ses ventes 2014 comprise entre 6% et 8% ainsi qu'une amélioration de sa marge opérationnelle comprise entre 20 et 40 points de base.

Alors que ces principaux concurrents, tels que Mars, Hershey et Mondelez International ont annoncé une hausse du prix de leurs produits en raison notamment d'une envolée des cours du cacao, Lindt a pu tirer son épingle du jeu, grâce à son positionnement haut de gamme.

"Comme aucun ajustement des prix significatif n'a pu être mis en place dans un secteur du chocolat hautement concurrentiel, la croissance a surtout été le fait de l'augmentation des volumes. Une fois de plus, le segment haut de gamme a le plus profité de cette tendance", précise Lindt dans un communiqué.

Lindt a ainsi réalisé des « gains de parts de marché dans tous les marchés clés », et a notamment renforcé sa position de leader dans les principaux marchés européens, comme l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni, ainsi qu'en Suisse.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct


.MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :