L'effet BCE redonne du peps au marché après la capitulation

 |   |  418  mots
Le WTI pour livraison mars s'envole de 6,6% à 31,5 dollars en ce moment sur le New York Mercantile Exchange, ce qui porte ses gains à plus de 17% depuis son plus bas de plus de douze ans touché mercredi.
Le WTI pour livraison mars s'envole de 6,6% à 31,5 dollars en ce moment sur le New York Mercantile Exchange, ce qui porte ses gains à plus de 17% depuis son plus bas de plus de douze ans touché mercredi. (Crédits : STRINGER SHANGHAI)
Parmi les facteurs qui soutiennent la tendance, l'énorme rebond pour le baril de pétrole en cette fin de semaine.

Le marché parisien poursuit son puissant rebond en clôturant en hausse de 3,1% à 4336 points. La tendance reste portée par la réunion de la BCE alors que son président Mario Draghi a déclaré que le conseil des gouverneurs pourrait "réévaluer et sans doute revoir sa politique monétaire" lors de sa réunion de mars. Le puissant rebond du pétrole ainsi que des indicateurs encourageants aux Etats-Unis ont redonné de l'optimisme aux investisseurs.

Ce réexamen sera "nécessaire" au vu des "risques" qui se sont aggravés pour l'économie de la zone euro et notamment les prix ces dernières semaines, a-t-il dit lors de sa conférence.

Le fait que la BCE soit prête à assouplir dès sa prochaine réunion en mars a soulevé les marchés.

Autre facteur qui soutient la tendance, l'énorme rebond pour le baril de pétrole en cette fin de semaine. Le WTI pour livraison mars s'envole de 6,6% à 31,5 dollars en ce moment sur le New York Mercantile Exchange, ce qui porte ses gains à plus de 17% depuis son plus bas de plus de douze ans touché mercredi.

Sur le front économique, l'indice PMI Markit pour le secteur manufacturier américain remonte de 51,2 en décembre 2015 (plus bas de 38 mois) à 52,7 en estimation 'flash' pour le mois en cours, traduisant ainsi une accélération de l'expansion du secteur.

Coté valeurs, les titres liés au secteur des matières premières tiraient nettement le marché vers le haut. CGG bondit de 8,43% à 0,89 euro, Technip prenait 4,65% à 40,77 euros, Maurel et Prom 6,1% à 2,61 euros et Total gagne 4,39% à 39,29 euros.

Carrefour bondit de 6,3%, à 25,30 euros et signe la meilleure performance du CAC.

EDF était en hausse de 4,78% à 12,06 euros alors que le groupe a présenté jeudi en comité central d'entreprise (CCE) une réduction de 5% de ses effectifs sur trois ans qui, couplée aux inquiétudes sur la situation de l'électricien, a amené les salariés à se mobiliser pour la 4e fois depuis début novembre.

Safran progresse de 4,1% à 58,64 euros, après avoir remporté l'appel d'offres sur le renouvellement des drones tactiques. Le titre profite aussi d'une recommandation d'UBS qui est passé de neutre à achat.

Sur le marché des changes, l'euro chute de 0,58%, à 1,0809$ mais reste stable face au yen à 128 yens. Le billet vert grimpe de son coté de 0,8%, à 118,42 yens, signe que le dollar profite des bons indicateurs économiques publiés ce jour.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :