La trêve prolongée

Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

2 mn

Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)

Satisfait des progrès dans les négociations avec la Chine, le président américain Donald Trump a décidé de reporter la hausse des droits de douane sur plus de 200 milliards de dollars d'exportations chinoises qui devait intervenir le 1er mars

DES ACCORDS TROUVÉS

On sentait depuis quelques jours qu'un accord allait être trouvé entre les États-Unis et la Chine qui ne pouvaient se permettre de ne rien tirer des négociations.

Trump avait affirmé vendredi qu'un accord sur la monnaie avait été trouvé, et le ministre américain de l'agriculture avait aussi évoqué l'engagement des Chinois à acheter 10 millions de tonnes de soja.

Les négociations seraient en bonne voie sur le transfert de technologies, la protection de la propriété intellectuelle, les barrières non tarifaires, le secteur des services, l'agriculture et le taux de change.

PAS DE NOUVELLE ÉCHÉANCE

Dans cette annonce faite sur Twitter, Donald Trump n'a pas précisé la durée de ce nouveau délai de grâce. Surprenant quand on sait qu'il aime utiliser ce genre d'épée de Damoclès pour mettre la pression sur ses opposants. La date avait d'ailleurs été une première fois décalée du 1er janvier 2019 au 1er mars. Mais Trump prévoit d'ores et déjà d'organiser un sommet avec le président Xi Jinping pour « conclure un accord »

MACRON : UN SAMEDI SUR LES CHAMPS

Emmanuel Macron a passé 14h30 ce week-end au Salon de l'Agriculture, battant de deux heures son record de l'an dernier.

Le président s'est présenté comme "un patriote" défenseur du modèle agricole français dans la future Politique agricole commune (PAC).

Il a insisté sur la nécessité de protéger les agriculteurs contre les aléas climatiques mais aussi les chutes soudaines de prix liées au marché.

Mais il a également insisté sur la nécessaire protection des consommateurs contre les fraudes et les produits importés qui ne...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 28/02/2019 à 14:40
Signaler
"Difficile en effet d’imaginer une telle mesure qui serait défavorable aux classes populaires et aux classes moyennes inférieures" ALors que l'on voit bien que nos bons soldats néolibéraux paramétrés par les marchés financiers eux l'envisagent sa...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.