Le CAC 40 a touché hier son plus haut niveau depuis 12 ans (et l'optimisme persévère aujourd'hui)

 |   |  544  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Lundi, l'indice phare de la place française a pulvérisé la barre des 5.800 points, finissant en hausse de 1,08% à 5.824,30 points, à son plus haut niveau depuis 12 ans. Et ce matin, toujours confiant, il évolue à l'équilibre, avec quelques pointes dont celle à 5.828 points en milieu de matinée. Mais ce plus haut de 12 ans annonce une possible prise de bénéfices...

La Bourse de Paris a débuté à l'équilibre (-0,08%) mardi, dans un climat toujours confiant du fait de la bonne orientation prise ces derniers jours par les négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis.

A 09H12 (08H12 GMT), l'indice prenait 4,82 points à 5.819,48 points. La veille, il avait fini en hausse de 1,08%, à son plus haut niveau depuis 12 ans.

Lire aussi : Privatisation de la FDJ: comment appâter le petit épargnant et le convaincre de revenir en Bourse

L'espoir d'un accord entre la Chine et les États-Unis

"En ce début du mois de novembre, le CAC 40 est particulièrement bien orienté, avec une progression au-dessus des 5.800 points, qui est permise par les bons chiffres américains, les espoirs autour d'un accord commercial entre la Chine et les États-Unis et la baisse du dollar", a résumé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Les négociations sur un accord partiel dit de "phase 1" ont "fait énormément de progrès, mais ne sont pas bouclées", a déclaré vendredi soir Larry Kudlow, le principal conseiller économique de Donald Trump, à des reporters à la Maison Blanche. La Chine a également envoyé des signaux qui contribuaient à entretenir une atmosphère positive.

Le plus haut de 12 ans annonce une possible prise de bénéfices

Mais selon les experts de Mirabaud Securities Genève, "nous pourrions bientôt assister à une prise de bénéfices assez évidente après un plus haut de 12 ans pour le CAC 40".

Du côté des indicateurs, la balance commerciale pour septembre et l'indice d'activité ISM dans les services pour octobre sont à l'agenda.

En Chine, l'activité dans les services a connu en octobre son rythme de progression le plus faible depuis huit mois.

Les valeurs à suivre

Sur le terrain des valeurs, Teleperformance prenait la tête de l'indice SBF 120, profitant d'un chiffre d'affaires en progression de 25,6% au troisième trimestre, à 1,35 milliard d'euros, et du relèvement de ses objectifs pour l'année en cours, pour le deuxième trimestre consécutif.

ArcelorMittal prenait 1,04% à 14,73 euros après avoir annoncé lundi son intention d'annuler le rachat de l'italien Ilva, provoquant une onde de choc en Italie en raison des craintes pour l'emploi.

Safran reculait de 0,38% à 142,95 euros. Le groupe aéronautique a annoncé avoir choisi Olivier Andriès, l'actuel patron de sa division Propulsion, pour succéder à Philippe Petitcolin en tant que directeur général à partir du 1er janvier 2021.

Vilmorin montait de 0,80% à 50,40 euros, soutenu par une nette progression de ses ventes au premier trimestre de son exercice décalé 2019/2020, une performance due à des acquisitions, mais également à une progression de sa branche grandes cultures, en particulier le colza.

Vicat baissait de 1,69% à 37,70 euros. Le cimentier a vu son chiffre d'affaires bondir de 8% à 719 millions d'euros au troisième trimestre, en raison principalement d'un effet de périmètre positif lié à une acquisition.

Bonduelle refluait de 0,21% à 23,90 euros, alors que le chiffre d'affaires du groupe agroalimentaire a très modestement progressé (+0,3%) au premier trimestre de son exercice décalé 2019-20.

Partouche s'élevait de 1,58% à 25,70 euros. L'exploitant de casinos a annoncé être sorti, avec trois ans d'avance, de la procédure de sauvegarde qu'il avait sollicitée en 2013 pour étaler le paiement de sa dette, dans un communiqué publié à l'issue d'une audience au tribunal de commerce.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2019 à 19:52 :
Quelqu'un s'est-il intéressé au nominal de l'action qu'il a acheté en bourse? Cela dit, que celui qui prend son bénéfice n'est pas un criminel; je l'encourage même à le replacer dans la foulée dans un secteur oublié et lui souhaite bonne chance. N'oublions pas que ce marché des créances sur les entreprises est le placement de l'épargne de ceux qui n'en ont pas (encore) besoin vers le moyen de satisfaire les envies des consommateurs. Pourvou qué ça doure, comme le disait Madame Bonaparte mère!
a écrit le 06/11/2019 à 17:49 :
Par rapprt aux autres, ce n'est pas terrible!
a écrit le 06/11/2019 à 9:28 :
arrivé en haut il ne reste plus qu'à redescendre.....
a écrit le 06/11/2019 à 9:03 :
La preuve que ça va mal ! CAC 40 une grosse daube bidon pour quelques groupes. Bonne chance pour la croissance avec ça !
a écrit le 06/11/2019 à 8:58 :
IL serait vraiment intéressant de connaître les volumes d'argent concerné depuis 20 ans...

ON nous parle de pourcentages qui ne veulent rien dire. Si je suis payé 1 euro de l'heure et que je passe à deux euros j'ai 100% d'augmentation... l'opulence !
a écrit le 06/11/2019 à 4:08 :
On doit être content comme des enfants qui font des bulles.
a écrit le 05/11/2019 à 18:46 :
Les taux bas et les chiffres négatifs profitent au groupe A :
aux actionnaires, investisseurs, entreprises et aux ménages qui perçoivent à deux un salaire de 5000 euros par mois et plus , en CDI.
La preuve : cet article , un niveau pas atteint depuis «  12 ans « !

pour les autres c’est «  la précarité.... contrat court , cdd, jeunes étudiants, sans emploi , au smic, famille monoparentale, immigrés, réfugiés, sdf , rmiste....
Ce groupe B , ne «  profite «  pas de « l’incroyable « contexte actuel financier

Il n’y a pas de «  crise »
La crise c’est «  juste «  pour les pauvres et les «  nouveaux pauvres « 
Réponse de le 05/11/2019 à 20:14 :
Disons qu'un groupe de peu, commande l'ensemble. Dans une société économique, de fait si l'on arrose la bourse, disons que cela se fait au détriment "d'autres".

Et comme le riche relate sans doute sur l'ensemble des "entreprises", il est vrai aussi qu'ils peuvent faire la fête avec les milliards du CICE, qui permet de fait de faire la fête champagne!!!

Non disons que les choix par exemple de macron, montre bien que la cible a obtenu satisfaction, mais quand au fait que la corde semble n'est pas assez longue, comme dans les films, la vérité a celui qui coupe la corde.

Et l'exercice de criminalisation permanent, des chaînes tv qui tiennent les discours et animent les pensées les plus sordides en préparation de mouvements résultant des choix politiques, amènera l'ensemble de la population a le comprendre.

Et c'est pourquoi, allant a valeur actuel, économiquement il validait indirectement les choix qu'il fait actuellement qui est pire que Thatcher! en ce sens ou il n'assume rien de ce qu'il fait.

La promesse du 0 sdf, c'est 600 morts dehors en 2018......

Alors pour en revenir a l'économie, toutes les décisions de macron depuis son élection se matérialise a présent.
Réponse de le 06/11/2019 à 6:49 :
@citoyen ordinaire

Visiblement vous n'avez rien compris cela veut dire que la bourse française fait du surplace depuis 12 ans, si on gagne sur les dividendes pour perdre en capital au total on ne gagne rien.
Réponse de le 06/11/2019 à 18:43 :
Le groupe b profite neanmoins de ce systeme.si pas de societes du cac 40 qui profitent des dividendes de leurs societes etrangeres le smic serait en france de 700 euros par mois et les allocations sociales seraient reduites de 30%.
Réponse de le 06/11/2019 à 18:48 :
Le groupe b profite neanmoins de ce systeme.si pas de societes du cac 40 qui profitent des dividendes de leurs societes etrangeres le smic serait en france de 700 euros par mois et les allocations sociales seraient reduites de 30%.
a écrit le 05/11/2019 à 14:20 :
Avec les taux d'intérêt négatifs, nous allons voir une bulle phénoménale sur les marchés actions (que faire d'autre de ces liquidités). Nous en sommes au début de cette période faste, mais évidemment, accrochez vos ceintures, la volatilité a été invitée à la fête..
Réponse de le 05/11/2019 à 20:06 :
C'est une question de multiples! Il y a des incohérences dans la logique, qui a mon avis vont être visibles.

Les assurances vies en sont un exemple a mon avis.

Le problème de la dette, c'est lorsque l'on doit rembourser! Mais comme il me semble que toute la question sera de comprendre les messages des prochains mois pour saisir l'idée !
a écrit le 05/11/2019 à 12:21 :
La finance toujours dans l'air du temps !
a écrit le 05/11/2019 à 12:20 :
Fin d'un cycle. Les prochaines années seront difficiles et pourraient bien voir un changement radical du système économique. La guerre n'étant pas la moindre possibilité de changement. ( Comme d'habitude ?).
a écrit le 05/11/2019 à 12:14 :
Avec le niveau d'endettement des états, disons que les taux négatifs et les éléments exogènes disent que la baisse de l'assurance vie a mon avis dit tout du mécanisme économique en place......

Et puis lorsque le président d'un pays facilite la virtualisation de l'économie, attendons de voir car rappelez vous que la valeur d'une action est X fois sa valeur réelle, a savoir....
Réponse de le 05/11/2019 à 15:44 :
Je n'ai rien compris à votre post.
Réponse de le 05/11/2019 à 20:02 :
Réponse a Tototiti

J'explique un plus haut de la bourse dans la jonction entre les économies réelles et le virtuel.

C'est compliqué, du coup pour faire comprendre le plus haut de l'économie boursière l'est beaucoup plus que le pays.....

Du coup il y a des choses économiques a comprendre pour l'expliquer et qui semble visible.

J'ai envie de voir si j'ai raison ou tort, mais cela prend du temps a lire comprendre décrire analyser des développer.

((marché +)+( pays - ))x enrichissement perso de peu = économie atone qui est =(chômage +)x(précarité+)÷ (endettement) + dette= pauvreté

Bref j'ai voulu te donner l'ordre en peu de mots de ce qui me semble voir arriver! ah ah ah

(Et encore, j'ai pas pris tout les éléments de la pensée, identité, cité, etc etc...).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :