Les Maîtres de l'Univers

 |   |  336  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

J'ai peut-être trouvé la raison pour laquelle les marchés sont déconnectés de la macroéconomie.

Il y a les taux d'intérêt négatifs bien sûr et le TINA," there is no alternative": pas d'autre choix que d'investir en Bourse avec des taux si bas.

Mais cette explication ne me satisfaisait pas complètement.

Celle-ci me convient mieux : les machines ont pris le pouvoir à Wall Street.

FORGET GORDON GEKKO
C'est avec cette phrase que The Economist commence son dossier spécial consacré à la prise de pouvoir des ordinateurs à Wall Street.
Les chiffres sont frappants.
Les fonds gérés par des systèmes informatiques représentent 35% de l'intégralité de la Bourse américaine, mais 60% de la gestion institutionnelle et 60% de l'activité de trading.
Pour la première fois dans l'histoire de Wall Street, l'encours des fonds indiciels et des trackers (ETF), la gestion passive, a dépassé la gestion active, les fonds gérés par des humains.

L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE
Et les ordinateurs deviennent de plus en plus autonomes.
Si la grande majorité des modèles informatiques est conçue par un esprit humain, de plus en plus de programmes sont autonomes grâce à l'intelligence artificielle.
Et c'est particulièrement sensible dans le trading à haute fréquence qui représente une très large partie des 7 milliards d'actions traités quotidiennement sur les marchés américains pour un montant de 320 milliards de $.
De plus en plus de hedge funds, ces fonds spéculatifs que les Soros et autres avaient rendus célèbres, ont opté pour la gestion algorithmique.

LES CONSÉQUENCES
On ne les connaît pas encore.
On n'a pas encore vécu de grand krach, ni de vraie panique sur les marchés.
Ces nouveaux maîtres de l'univers ont tendance à amplifier les mouvements, à pousser les valorisations de certaines entreprises à des niveaux spectaculaires sans "état d'âme".
Pour...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/10/2019 à 14:23 :
"les marchés sont déconnectés de la macroéconomie."

Et ils méprisent la micro économie, de là à dire qu'ils sont déconnectés de l'économie dans sa totalité... et expliquer tous les désastres dont vous parlez !

"L’Élysée s'est attribué une hausse de budget de 600,000€, en partie pour s'acheter des nouvelles voitures et du beau matériel informatique"

Encore !? A un moment faudrait être cohérent...

"De plus en plus de Français optent pour la gamelle au bureau"

C'est ce qui coûte le moins cher.

"Un Français sur 5 dépasse son découvert autorisé."

A un sur deux ils vont peut être se révolter.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :