Les paradoxes des épargnants français

 |   |  322  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Ce n'est pas nouveau, les épargnants français sont les champions de la prudence. Une récente étude menée par AXA IM l'a encore démontré. Elle va même plus loin et montre toute l'incohérence des épargnants français en termes de profil de risque, d'objectif de rendement et de placements privilégiés.

TROP PRUDENTS

On reproche souvent aux épargnants français d'être trop prudents par rapport aux autres pays. Et notamment les jeunes.

Dans la théorie financière, plus l'horizon de placement est éloigné, plus on doit investir dans des produits de long terme, risqués, pour obtenir de la performance.

Un investisseur de 40 ans au profil équilibré va par exemple avoir 40 % de son allocation placés sur des fonds investis en actions, quand un retraité de 70 ans sera plutôt investi à 10 % dans ce type de fonds.

Or, le portefeuille type des Français de 31 à 39 ans contient 57% de liquidités, 11% d'actions, 14% d'obligations, 18% d'immobilier (hors résidence principale).

Pour les plus de 55 ans l'allocation-type est composée ainsi : 68% de liquidités, 13% d'actions, 7% d'obligations, 12% d'immobilier.

« Dès 30 ans, les Français investissent comme s'ils en avaient 60 », dit l'étude.

TROP AMBITIEUX

75% des Français préfèrent ne rien gagner plutôt que de prendre le risque de perdre.

Ça peut se comprendre, surtout après le mini krach boursier qu'on a eu le mois dernier.

Mais le véritable problème, c'est que cette grande prudence ne colle pas avec leurs ambitions sur les objectifs de rendement

70 % des épargnants espèrent une performance annuelle moyenne de leurs placements d'au moins 5 %. Ils sont même 30% à attendre un gain annuel de 10 % ou plus.

Mais si on ne veut pas prendre de risque, on ne peut pas espérer atteindre 5% de performance. On ne peut qu'espérer une performance nette autour des...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2018 à 16:53 :
"On reproche souvent aux épargnants français d'être trop prudents par rapport aux autres pays. Et notamment les jeunes"

Avec un chômage de masse reccurent comprenez bien que ceux qui ont un boulot pensent d'abord et avant tout qu'ils peuvent rapidement le perdre et du coup préfèrent économiser au cas où...

Quand on a ce couperet au dessus de la tête on ne peut pas envisager sereinement et confortablement l'avenir, le chômage de masse permet cela, de laisser le salarié en insécurité afin de lui mettre une pression baissière de salaire, cela ne peut qu'engendrer ce genre de conséquences.

Nous sommes le pays du chômage quand même hein avec pourtant des gens à sa tête qui se disent champions de tout. Quand vous leur conseillez de prendre des risques avec leurs économies ils ne peuvent que douter, surtout avec des soins de santé qui ne font qu'augmenter or si les gens gardent de l'argent de côté c'est essentiellement pour cela. Mais bon allez l'expliquer à nos neuneux néolibéraux biberonnés à l'idéologie d'oligarque.

"Le seul produit garanti qui fait mieux, c'est le fonds en euros, dont certains rapportent encore plus de 2 %"

Ça c'est un bon tuyau même si c'est un peu gênant d'investir sur ce truc défectueux.

"Et les résultats sont déroutants. 94 % d'entre eux citent... le compte courant."

Non c'est pas déroutant c'est logique, l'argent que l'on gagne on veut pouvoir en disposer quand on veut et pas seulement quand la banque nous y autorise. Vous le faites exprès un peu quand même là non ?

"Les SCPI (société civile de placement immobilier) ne sont pas citées, elles qui sont pourtant les plus proches de ce que les épargnants cherchent en rendement, avec un risque bien maîtrisé."

Et surtout qui sont plutôt courantes quand même non ?

"Donald Trump qui affirmait, mardi dans une interview au Washington Post mardi, qu'il n'était "même pas un peu satisfait" d'avoir nommé M. Powell à la tête de l'institution. "

Enfin du Spectacle de qualité !

"l'administration Trump a par ailleurs confirmé une croissance solide de 3,5% de l'économie américaine au troisième trimestre..."

Ben oui mais vous savez bien, les mêmes qui nous ont annoncé que le RU allait s'effondrer avec le brexit nous ont annoncé que la stratégie de Trump, protectionniste, allait diriger les états unis droit dans le mur. CE sont les mêmes qui en 2007 nous disaient d'acheter en bourse, oui, que ça y est il n'y avait plus de limites. Et si on les changeait eux tout ces barons de la désinformation qui squattent tous les plateaux des médias de masse plutôt non ? Enfin je sais pas moi, tout ces gens qui veulent contrôler sans arrêt nos performances ne veulent surtout pas contrôler les leurs, tu m'étonnes !

" 84 % des Français trouvent la contestation justifiée."

Ben oui une manif de droite reste quand même plus crédible qu'une manif de gauche avec leurs fêtes foraines ambulantes. C'est déjà beaucoup moins fréquent et ça touche des gens qui sont réellement au bout du rouleau. Vraiment au bout, ce que nos serviteurs des riches ne sont pas capables de distinguer, de comprendre, d'entendre même car formatés à servir ceux qui s'évadent fiscalement au détriment de ceux qui font la croissance. Leur aveuglement/endoctrinement va leur couter cher, très cher.

"Et une question : comment peut-on sortir de cette situation ?"

Bo,nne question dont notre gouvernement n'a pas les réponses car ne se trouvant pas dans la fueilel de route des marchés financiers européens.

"Avec des recettes fiscales de 48,4 % du PIB en 2017"

Mais bon sang ils font quoi de tout se fric !!!!!!!! Puisque les services publics fondent comme neige au soleil...

"Selon un rapport, un Brexit sans accord amputerait le PIB britannique de 9,3 % en 15 ans."

"Selon un rapport..." De plus en plus précis !

"Compte tenu de l'inflation, le SMIC devrait atteindre la barre symbolique des 10 euros de l'heure en janvier"

Moi qui croyait que c'était fait depuis des années, pas étonnant que le pouvoir d'achat s'effondre.

"Donald Trump a relayé sur Twitter un photomontage de Clinton et Obama en prison "

Pour Obama ce serait injuste.

"Nombre de jours d'absence par salarié en 2016 : 35,5 en moyenne, 30,2 en Île-de-France, 39,9 en Provence-Alpes-Côte d'Azur"

Faut dire que c'est dans cette région qu'il y a le plus de médecins libéraux et la concurrence y est féroce.

"L'espérance de vie a encore baissé en 2017 aux États-Unis à cause des overdoses"

Pour tout savoir, du moins beaucoup, sur le phénomène: "Déjà 200 000 morts aux États-Unis: Overdoses sur ordonnance" https://www.monde-diplomatique.fr/2018/02/ROBIN/58390 (article gratuit)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :