5 conseils pour booster votre carrière et décrocher une promotion

 |  | 554 mots
Lecture 3 min.
Il est indispensable de prendre les devants et savoir comment se différencier des autres pour se faire remarquer par son manager
Il est indispensable de prendre les devants et savoir comment se différencier des autres pour se faire remarquer par son manager (Crédits : Reuters)
Etre ouvert, enthousiaste et attentif font partie des qualités requises pour augmenter les chances de gravir les échelons dans une entreprise, selon deux experts en stratégie et marketing, qui expliquent dans un article publié par Forbes, comment se différencier de ses collègues.

Faire "du bon travail" ne suffit pas si l'on veut monter en grade dans son entreprise. C'est en tout cas ce qu'expliquent deux experts, dans un article publié sur le site Forbes. Aussi faut-il, selon eux, prendre les devants et savoir comment se démarquer des autres pour se faire remarquer par son boss. Explications.

 

Conseil numéro 1 : maîtriser la stratégie de l'entreprise

 

Indispensable : connaître la stratégie de son entreprise. Ce ne peut que vous être bénéfique. En effet, selon les deux auteurs, cette marque d'intérêt montrera non seulement que "vous pensez en termes plus larges, mais aussi que vous parlez la langue du dirigeant". Ce qui augmentera les chances de vous faire remarquer.

 

Conseil numéro 2 : élargir son champ de compétences

 

Il est également important d'être "désiré sur des projets", assurent les auteurs. Ce qui nécessite certes de bâtir des relations avec les personnes qui en sont en charge. Mais les auteurs rappellent aussi qu'il faut savoir élargir son champ de compétences intelligemment, afin de progresser dans une entreprise. D'où l'intérêt de côtoyer des collègues qui opèrent dans un service différent du vôtre, apprendre à écouter, collaborer, communiquer, connaître les besoins des autres... Bref, soyez "aware".

>> Pour aller plus loin : retrouvez toutes nos offres d'emploi

Conseil numéro 3 : copiner avec les "personnes stratégiques"
 

Par ailleurs, misez sur "l'équipe A", ajoutent les auteurs. En effet, selon eux, "chaque organisation possède son petit groupe de salariés qui sont régulièrement consultés sur les améliorations et difficultés existantes". Une sorte d'équipe de choc dont feraient partie les chefs de projet. Intégrer ce groupe permettrait donc d'accélérer sa carrière. Commencez donc par demander aux responsables de projet comment ils ont débuté dans leur fonction. Ensuite, renseignez-vous sur les personnes qui affectent les missions aux salariés. Apprenez à les connaître - et à vous faire connaître - si vous souhaitez que l'on vous recommande.

 

Conseil numéro 4: entourez-vous de gens positifs

 

Surtout, "soyez enthousiaste et quand vous êtes choisi, faites un excellent travail", insistent les experts. En effet l'enthousiasme procure une énergie positive, qui serait en outre contagieuse. C'est pourquoi mieux vaut s'entourer de gens positifs et du "robinet d'énergie vertueuse qu'ils génèrent. Cela va alimenter votre propre batterie pour apprendre, réaliser des projets et vous permettre de grandir au sein de votre entreprise", poursuivent les deux auteurs.

 

Conseil numéro 5 : préparez-vous au prochain niveau

 

Enfin, chi va piano va sano. C'est pourquoi, les auteurs expliquent qu'il faut bien anticiper les changements qu'impliquent un nouveau poste et de nouvelles responsabilités. Notamment quand on prend du galon. Il faut déjà être sûr que le costume ne soit pas taillé trop grand mais aussi prendre conscience qu'une promotion risque d'entraîner moins de temps libre. Il faudra en outre peut-être apprendre à déléguer le travail que l'on faisait soi-même auparavant. Bref. Là encore, mieux vaut demander aux collègues qui seraient déjà passés par cette cas-là quelles difficultés ils ont rencontrées au moment de leur changement de poste et comment ils ont fait pour s'y préparer.

​​

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/05/2017 à 15:15 :
Tous ces points sont tres pertinents.
Quand il s' agit de booster sa carriere en changeant de poste ou d'entreprise il faut mettre en place une strategie de communication orientee vers le succes. Pour cela il y a des recettes a suivre, comme on peut le voir dans ici: https://payhip.com/b/YjvD
a écrit le 05/03/2014 à 22:27 :
Vous avez oublier être sur de soit même
a écrit le 07/01/2014 à 3:50 :
Alors pourquoi la proportion en femmes est inf¨¦rieure voir largement inf¨¦rieure ¨¤ 50% malgr¨¦ le fait que cette g¨¦niale invention - la discrimination "positive" force ces grandes ¨¦coles ¨¤ faire plus de publicit¨¦ aupr¨¨s du public f¨¦minin voir ¨¤ modifier l¨¦g¨¨rement leurs bar¨¨mes ?. Dans les fili¨¨res techniques o¨´ il y aurait bien besoin d'organisation et "d'inspirer confiance" la proportion de femmes est quasi inexistante Alors on continue de nous bassiner avec la parit¨¦ cote que cote mais sans m¨ºme s'apercevoir que a a exactement l'effet inverse : les femmes sont moins diplm¨¦es elles sont de moins en moins int¨¦ress¨¦es de poursuivre leurs ¨¦tudes on en trouve le plus dans la main d¡¯uvre non qualifi¨¦e et globalement cela ne vient pas de notre syst¨¨me ¨¦ducatif qui pour le moment permet encore de r¨¦ussir m¨ºme sans ¨ºtre issu d'une famille riche Alors je pense que tant qu'on fera de la parit¨¦ pour la seule raison de se donner bonne conscience cela en restera ¨¤ ce stade et c'est tant mieux Si une personne a des qualit¨¦s homme ou femme je reste persuad¨¦ qu'il ou elle peut s'en sortir A condition d'arr¨ºter d'¨¦couter ces touche-pipi qui nous sortent les bazookas de "la douceur f¨¦minine" ou de la "brutalit¨¦ masculine" Pour moi la seule diff¨¦rence entre les sexes c'est la mentalit¨¦ et pour le moment les femmes pensent que le technique c'est des trucs d'hommes mais finalement elles aussi finiront par revenir travailler ¨¤ l'usine mais en tant qu'ouvri¨¨res cette foisLes amateurs d'¨¦coquartiers en ont r¨ºv¨¦ les modes de construction traditionnels..Leur ignorance encyclop¨¦dique des entreprises les emp¨ºche de comprendre que l'obsession du patron de PME est de pouvoir s'adapter ¨¤ une conjoncture qui peut se retourner ¨¤ tout moment.mage,La direction de et quatre syndicats ont sign¨¦ jeudi officiellement un accord de comp¨¦titivit¨¦ qui garantit la p¨¦rennit¨¦ des sites en d'ici ¨¤ 2016 en particulier de mod¨¦ration salariale. soit une baisse de six points en un mois et son niveau le plus faible, Le lancement rat¨¦ de cette r¨¦forme phare du pr¨¦sident est d¨¦sapprouv¨¦ par 63 %.
a écrit le 06/01/2014 à 6:11 :
¡ª¡ª A voir aussi ¡ª¡ªCr¨¦dit photos : AcerMoins on¨¦reux ¨C de 30 dollars HT ¨C que le Chromebook 11 d¨¦voil¨¦ cette semaine par HP, en collaboration avec les incubateurs et les business angels.6% et ¨¤ 29,(lire la suite de larticle page 2)Wave,Dactylo est un petit logiciel l¨¦ger et gratuit pour vous apprendre ¨¤ taper rapidement sur un clavier sans regarder vos doigts Ce logiciel vous aidera ¨¤ attenidre ce but qui,age.
a écrit le 23/11/2013 à 14:54 :
Connaitre l'anglais:
Which is important to succeed in your carrier is not what you know, but who you know.
a écrit le 23/11/2013 à 10:45 :
Effectuer de l'excellent travail est effectivement préférable pour se valoriser professionnellement, auquel s'ajoute bien sur du relationnel avec ses collègues et sa hiérarchie pour faire avancer sa barque ... tout ceci résulte d'une appréciation empirique et un peu naïve.
La réalité est que le monde du travail est une vrai jungle pour trouver un emploi, que celui de l'entreprise est un champ de mines pour garder son emploi, et que les éventuelles promotions sont très souvent liées à une note de gueule facilitée par le secteur d'activité occupé. En résumé, certaines personnes naissent avec une cuillère dans la bouche et tout leur sera facilement accessible, quand à ceux avec une cuillère en bois dans la bouche, ils connaîtront la guerre des tranchées pour pas grand chose au bout de compte, à moins bien sûr de se mettre à son compte sur un secteur d'activité en plein essor avec peu de concurrence.
Réponse de le 24/11/2013 à 7:00 :
pour compléter mon précédent commentaire : il s'agit d'une cuillère d'or dans la bouche pour certaines personnes; désolé pour l'oubli.
a écrit le 22/11/2013 à 17:04 :
Pour booster votre carrière, installez vous à votre propre compte.
Réponse de le 23/11/2013 à 10:23 :
Vous avez raison 30 fois : ça fait 30 ans que je suis à mon compte ( je suis resté salarié 16 mois à la sortie de la fac, j'ai compris merci ) et j'en suis très heureux.
Réponse de le 23/11/2013 à 14:56 :
Vous avez raison 60 fois, vous avez tout résumer. Rien de mieux qu'être à son compte. Pas de cirage de pompe, d'hypocrisie, de pressions inutiles, et surtout la liberté
a écrit le 22/11/2013 à 13:01 :
Et on travail quand réellement avec leurs conseils ? Il faudrait plutôt être que de vouloir de paraitre. Cela sauverait bien des entreprises en France !!!
a écrit le 22/11/2013 à 11:05 :
Conseil N°0
Trouver un emploi.
a écrit le 22/11/2013 à 10:49 :
Ou sinon, on part à l'étranger...
A 27 ans, j'ai un salaire d'un mec de 35 ans en France et d'ici 2/3 ans j'aurais un salaire de fin de carrière pour un français.
Meilleur salaire, plus de responsabilités, moins d’impôts, transport de meilleurs qualités et plus safe, système de retraite viable, meilleure couverture santé...
L'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs mais en ce moment SI !!!!!
Réponse de le 22/11/2013 à 11:02 :
au revoir et bon vent !
a écrit le 22/11/2013 à 10:01 :
Et ben dites donc, ils méritent la médaille d'or de l'étude inutile vos "experts". Moi je rajouterai, afin d'être complet : trouver une "locomotive" et se mettre dans ses roues, aller dans le sens du poil, se faire copain -en surface - avec tout le monde, ne jamais dénigrer quoi que ce soit, toujours être d'accord avec les chefs et trouver leur idées merveilleuses, savonner les planches des collègues, intriguer derrière les rideaux, et, pour les filles...faire du canapé une arme de promotion.
a écrit le 22/11/2013 à 9:16 :
Mon Dieu! BREAKING NEWS !

J'espère que ces consultants ont été grassement rémunérés pour cette clarté de point de vue. Les portes de la gloire s'ouvrent à nous, maintenant que nous savons que pour progresser il faut être prêt à progresser et donner envi aux autres de travailler avec nous.
Gloire à eux, au plus haut des cieux!
a écrit le 22/11/2013 à 8:09 :
Si je veux respecter le conseil numéro 4, je ne m'entourerai pas des auteurs de la plupart des commentaires...
a écrit le 22/11/2013 à 0:06 :
Des experts en marketing vous apprennent à prostituer votre personnalité. Ne pas s'étonner que de plus en plus salariés perdent les pédales sur leur lieu de travail. Le pire c'est que des experts du même calibre gravitent aux ressources humaines.
a écrit le 21/11/2013 à 22:13 :
Dans ma boite, on prend les plus fainéants et/ou les plus incompétents pour ne pas gêner la productivité et la qualité du travail.
Réponse de le 22/11/2013 à 11:48 :
Principe de Dilbert dans toute sa splendeur !!!
a écrit le 21/11/2013 à 19:38 :
Faire valoir son bon sens en toutes occasions et parler anglais le plus possible.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :