Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir en franchise

 |   |  889  mots
(Crédits : DR)
Vous souhaitez ouvrir une franchise ? Mettez toutes les chances de votre côté en vous posant les bonnes questions et en vérifiant les points clés d’accompagnement du franchiseur.

Avant de se lancer en franchise et de signer son contrat avec le franchiseur, il convient de vérifier certains points clés. Le marché, les coûts ou encore l'assistance proposée constituent autant d'éléments qu'il faut aborder en profondeur avec son franchiseur.

Le concept

Avant toute chose, prenez le temps d'analyser le concept en vous posant les bonnes questions : le concept que j'ai choisi est-il innovant ? Vais-je me lancer avec une enseigne suffisamment originale ? Il faut également étudier son futur marché : quelle est la taille de ce marché, quel est son potentiel, ce marché peut-il évoluer dans le temps... Vous devez également vous assurer que ce concept a bien été testé par le franchiseur au sein d'au moins une unité pilote. Si le réseau fédère des franchisés, n'hésitez pas à les questionner sur leur activité et leurs résultats. Il est vraiment important, avant de signer votre contrat, de bien connaître l'histoire du concept choisi et son évolution depuis sa création. Enfin, vous devez également déterminer si vous avez une affinité suffisante avec le secteur et l'enseigne choisie.

Le coût, la rentabilité, le contrat

La partie financière du projet de franchise revêt une importance fondamentale. Avant de signer votre contrat de franchise, vous devez étudier à la loupe tous les éléments financiers : le droit d'entrée, les royalties, la redevance communication, l'investissement global nécessaire, l'apport personnel recommandé... Vous devez également établir la rentabilité de votre future activité aux différentes échéances (année 1, année 2...). Vous pouvez vous appuyer sur le bilan des unités pilotes pour déterminer le chiffre d'affaires à maturité mais également questionner les franchisés du réseau choisi sur leurs performances. Le contrat de franchise doit être finement étudié, avec l'aide d'un avocat de préférence ; quelle est sa durée, quelles sont les conditions de renouvellement, existe-t-il une exclusivité d'approvisionnement... Voilà autant de questions à vous poser.

L'aide et l'assistance du franchiseur

Si les porteurs de projet choisissent la franchise, c'est avant tout pour être accompagnés et pour bénéficier de l'expérience du franchiseur. Vous devez donc vous assurer de l'accompagnement qui vous sera proposé à chaque étape de votre projet : aide avant l'ouverture (recherche du local, du financement), aide à l'ouverture (par qui et pendant combien de temps), durée et contenu de la formation initiale, l'assistance pendant le contrat (combien de personnes sont dédiées à l'animation, nombre de visites en point de vente chaque année, quid de la formation continue...). « L'accompagnement fait partie intégrante du savoir-faire du franchiseur. Chez AXEO Services, spécialiste du services à la personne ndlr, nous nous appuyons sur un pôle animation, un pôle marketing/communication, un service qualité, une hotline juridique et un extranet métier », indique-t-on au sein de l'enseigne. Chez Father & Sons, une période d'immersion de trois mois est prévue pour les franchisés avec « une formation qui se déroule essentiellement en point de vente. A l'ouverture, nos équipes composées de nos meilleurs directeurs et nos meilleurs vendeurs sont présentes durant un mois pour aider l'affilié à peaufiner son recrutement et ses techniques de vente. L'affilié bénéficie donc durant ses quatre premières semaines d'ouverture de professionnels formés et formateurs », explique Thierry Herbe, Directeur général de l'enseigne de mode masculine.

Appréhender la vie du réseau

Choisir la franchise, c'est choisir d'appartenir à un réseau. Vous allez pouvoir bénéficier de l'expérience des franchisés et partager la vôtre avec les nouveaux venus mais aussi avec le franchiseur. Vous devez donc vous demander comment est organisée la circulation d'informations au sein du réseau, si les franchisés sont régulièrement consultés (existe-t-il des commissions spécifiques, un journal interne...) et vous renseigner sur les événements qui rythment la vie de l'enseigne (conventions régionales, réunion annuelle.

Le développement de l'enseigne

Il est également possible de se demander quels sont les plans de développement du réseau et à quel rythme ce dernier souhaite-t-il se développer. Un bon concept de franchise est un concept qui évolue et qui s'adapte aux besoins de sa clientèle. Nous avons un bon exemple avec le réseau Courtepaille qui continue de faire évoluer son concept pour répondre au mieux aux nouvelles tendances de consommation dans la restauration. «  Courtepaille a réussi à décliner son concept originel pour proposer à ses franchisés une offre adaptée aux différents marchés. La grillade demeure le point central du concept mais nous sommes capables de proposer différentes cartes pour que le franchisé puisse répondre au mieux à sa clientèle et puisse corréler son modèle économique en fonction du potentiel de sa zone », explique-t-on au sein du réseau.

Enfin, un réseau vit à travers ses membres qui doivent être sélectionnés avec soin. Prenez le temps d'échanger avec votre futur franchiseur sur son processus de recrutement. Allez-vous bénéficier d'une journée de découverte, d'une immersion en point de vente... Ce sont des éléments importants qui peuvent vous permettre de valider votre choix et de vérifier que le franchiseur sélectionne avec soin ses franchisés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :