La crise dégrade légérement l'insertion des diplômés des grandes écoles

Malgré d'excellents chiffres d'embauche, l 'enquête de la Conférence des grandes écoles, menée au 1° janvier 2009 auprès des diplômés de 2008, montre que la crise rend un peu plus difficile la recherche d'emploi des jeunes diplômés par rapport à leur prédécesseurs de 2007.

2 mn

Cette étude était attendue. Quelle serait l'influence de la crise économique sur l'insertion de ceux qui en sont le mieux protégé : les diplômés de grandes écoles de commerce et d'ingénieurs. La réponse est tombée. Les pourcentages "enregistrent une baisse globale" même s'ils demeurent "satisfaisants", note Bernard Ramanantsoa, directeur général d'HEC et président de la Commission "Aval" de la Conférence des grandes écoles (CGE) qui a mené une enquête d'insertion auprès de ses diplômés 2008 pour mesurer leur situation au 1er janvier 2009, diffusée ce mercredi 24 juin.

La crise a frappé donc très tôt les élèves de grandes écoles diplômés en juin 2008, qui se sont mis à chercher du travail en septembre alors que le ralentissement économique commençait à se faire sentir. Le taux net d'emploi des diplômés d'écoles d'ingénieurs atteint 84,6% pour la promotion 2008. Il est de 82,5% pour les écoles de management. C'est parfait. Mais, pour la promo 2007, les chiffres étaient de 94,9% pour les ingénieurs et de 93,9% pour les "manageurs".

La dégradation de l'insertion est nette. Elle est confirmée également par la chute de 5 points du taux d'emploi en CDI, qui redescend au niveau de 2007, et par la légère dégradation du salaire reçu. Même si le pourcentage d'emploi de diplômés trouvant un emploi en moins de deux mois reste identique à un an de distance.

Cependant, il faut modérer cette mauvaise nouvelle. Le pourcentage de diplômés en recherche d'emploi atteint 14% pour la promo 2008. Soit quasiment le même niveau que la promo 2006 (13%), sortie en pleine période d'expansion, en 2006. Le taux le plus faible, 9%, a été atteint pour la promo 2007 enregistré en 2008.

Que va-t-il se passer pour la promotion 2009 ? Certains directeurs d'écoles commencent à s'inquiéter. Ils susurrent que les entreprises ne se bousculent pas à l'entrée des forums de recrutement. Cette inquiétude, symbole de ce qui attend tous les cadres, se vérifiera-t-elle ?

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Le "légèrement" me paraît bien léger pour caractériser des milliers de diplômés de haut niveau qui battent le pavé à la recherche d'un job !

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
On ne va pas pleurer sur eux ! Par rapport à tous les autres qui n'ont pas la chance d'être sortis d'une "grande école", ils sont très gâtés et pas du tout à plaindre... Ils resteront un peu plus longtemps au chaud chez Papa et Maman. Pas de quoi ple...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Avec la crise et une insertion professionnelle encore plus périlleuse pour les jeunes diplômés, le développement des réseaux des anciens s'avère encore plus indispensables. Les écoles sont conscientes de cette importance et développe leurs outils com...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
affligeants préjugés, françois

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Si tu savais l'effort qu'il faut fournir pour rentrer dans ces écoles François...Mais comme la majorité des français, tu dois attendre qu'on te prenne par la main et qu'on te donne un emploi. Vive l'assistanat!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Qui es-tu François pour sortir des inepties pareilles ? Pour me mettre à ton niveau, je pourrais te rétorquer que l'on ne va quand même pas s'apitoyer sur le sort des "autres" parmi lesquels tu sembles te ranger puisqu'après tout chacun est responsab...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Cher Francois, si tu voyais la proportion de CV d'ingenieurs que je reçois, provenant de jeunes issus de l'immigration, tu comprendrais que "grandes ecoles" ne rime plus avec fils a papa. Laisse tomber ta frustration et tes prejuges

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
qui a dit que jeunes diplômés issu de l'immigration rime avec milieu modeste? On peut ne pas être d'accord avec François mais faut pas non plus publier des non-sens. Il n'y a pas qu'en classe prépa qu'on apprend des choses intéressantes, donc les pri...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.