Cigarettes, sacs plastiques, divorce... Les mesures qui vont changer le quotidien en 2017

 |   |  915  mots
(Crédits : DR)
Généralisation des paquets de cigarettes sans logo, étiquetage de l'origine des plats cuisinés, divorce sans juge ou encore congé pour aider un proche malade : tour d'horizon des 21 mesures qui changeront la vie quotidienne des Français l'année prochaine.

Papier du 27 décembre 2016 - Mise à jour le 30 décembre 2016 à 16h.

Plats cuisinés

Au-delà de certains seuils (8% de viande, 50% de lait), les plats cuisinés devront obligatoirement mentionner l'origine de ces ingrédients. Seules les préparations 100% viande française ou 100% lait français pourront porter l'étiquette "Produit d'origine française".

>> LIRE AUSSI | Nouvel étiquetage des plats cuisinés : trois mois de délai pour écouler les stocks

Divorce

On pourra se passer de juge pour se séparer de son conjoint par consentement mutuel. Une convention de divorce, contresignée par les avocats et enregistrée chez un notaire, suffira. Une Agence nationale pour prévenir et recouvrer les impayés de pensions alimentaires sera également créée.

>> LIRE AUSSI | Le divorce sans juge, une erreur

Sacs plastiques

Les sacs plastique très fins, déjà bannis des caisses des commerces depuis juillet, le seront des rayons fruits et légumes. Sont autorisés les sacs faits d'un mélange plastique-amidon, en papier, en tissu ou en plastique épais.

>> LIRE AUSSI | Pourquoi l'interdiction des sacs en plastique profite au tri et au compostage

Pesticides

Les pesticides, fongicides et insecticides ne seront plus en vente libre. Et ils ne pourront plus être utilisés pour l'entretien des espaces publics, à l'exception des terrains de sport et des cimetières.

Gazole

Le litre de gazole augmente de 1 centime, celui d'essence baisse d'autant pour réduire l'avantage tarifaire du gazole, cancérogène. A Paris, les vignettes identifiant de couleurs différentes les véhicules en fonction de leur niveau de pollution seront obligatoires à partir du 16 janvier, y compris pour les motos.

 >> LIRE AUSSI | Comprendre l'usine à gaz des vignettes automobiles

Gaz et eau

La facture de gaz des 5,8 millions de clients d'Engie (ex-GDF Suez) augmentera de plus de 5%. Les fournisseurs d'eau devront mentionner le prix au litre (hors abonnement) sur les factures.

Rénovation énergétique

Le crédit d'impôt transition énergétique (CITE), qui octroie un allègement fiscal de 30% pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dans son logement principal, est reconduit en 2017. Il devient cumulable avec l'éco-prêt à taux zéro.

Bonus à l'électrique

Bonus de 1.000 euros pour l'achat d'un véhicule deux ou trois roues motorisé électrique. Maintien de celui de 10.000 euros quand on remplace une vieille voiture diesel par une électrique.

Pièces détachées auto

Les garagistes doivent proposer des pièces détachées d'occasion afin de privilégier l'utilisation de pièces recyclées.

Infractions routières

Les entreprises devront communiquer le nom de leurs salariés ayant commis une infraction au code de la route avec les véhicules de société.

Vitres surteintées

Interdiction du surteintage des vitres avant des voitures (latérales et pare-brise) pour des raisons de sécurité routière, sauf pour les personnes malades de la peau et les véhicules blindés. Les contrevenants risquent 135 euros d'amende et un retrait de 3 points.

Tarifs des assurances

La taxe prélevée sur chaque contrat d'assurance (auto, habitation...) pour indemniser les victimes du terrorisme sera relevée de 4,30 à 5,90 euros.

>> LIRE AUSSI | Augmentation des tarifs de l'assurance auto et habitation en 2017

Don d'organes

Les personnes qui refusent de donner leurs organes après leur décès peuvent s'inscrire en ligne sur le registre national des refus - et non plus seulement par courrier postal. Elles peuvent aussi exprimer leur volonté à leurs proches.

Tabac

Généralisation des paquets de cigarettes "neutres", sans logo, à tous les types de tabac: mini paquet, cigarettes slim, cigarettes au goût de menthe ou de fruit.

>> LIRE AUSSI | Paquet neutre, le Conseil d'État rejette l'ensemble des recours des cigarettiers

Tiers payant chez le médecin

Les médecins ne pourront pas refuser aux femmes enceintes et personnes souffrant d'une affection de longue durée la dispense d'avance des frais remboursés par la Sécurité sociale (ce sera le cas en novembre pour tout le monde). Ils garderont le choix d'appliquer le tiers payant pour la part mutuelle.

Sortie d'hôpital

Les hôpitaux et cliniques devront remettre au patient qui sort une "lettre de liaison" (synthèse médicale du séjour, traitements reçus, ordonnance de sortie, etc.) pour assurer la continuité des soins.

Congé pour aider un proche

Les salariés qui aident un proche malade, âgé ou handicapé, peuvent bénéficier d'un congé sans solde d'une durée de trois mois, renouvelable une fois, sans avoir à justifier d'un lien de parenté.

Bulletin de paie, Smic et minima sociaux

L'employeur pourra envoyer les bulletins de paie sous forme électronique, sauf opposition du salarié. Ils seront consultables sur le site internet du Compte personnel d'activité.

Le salaire minimum horaire passera de 9,67 à 9,76 euros bruts, soit 11 euros nets par mois pour un temps plein. La demande de Revenu de solidarité active (RSA) se fera via le site internet de la Caisse d'allocations familiales sans avoir à fournir de justificatif. Et le montant sera ajusté tous les trois mois.

>> LIRE AUSSI | Smic, CICE, loi travail... tout ce qui change le 1er janvier 2017

Aide aux jeunes

Généralisation à toutes les régions de la garantie jeunes, un accompagnement renforcé d'une durée d'un an, avec 460 euros d'aide par mois. Ouvert aux jeunes qui ne sont ni étudiants, ni salariés, ni stagiaires.

>> LIRE AUSSI | Loi Travail : la garantie jeunes entre en vigueur le 1er janvier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/12/2016 à 9:51 :
"Aide aux jeunes, avec 460 euros d'aide par mois. Ouvert aux jeunes qui ne sont ni étudiants, ni salariés, ni stagiaires.": ou la généralisation de l'assistanat dès le plus jeune age! ca va aller encore aux glandeurs car les autres vont se remuer pour trouver un travail.
a écrit le 27/12/2016 à 12:03 :
Dommage que le socialisme n'est pas disparu en 2016, on verra pour 2017.
Dingue ce pays ou on légifère sur tout et n'importe quoi. Quand va t-on cesser d'infantiliser les français?
Réponse de le 28/12/2016 à 10:17 :
Déjà, on écrit " dommage qu il y Ait ..."
Et ensuite, vous proposez quoi à la place? 0 impôt et on laisse Le Marché réguler?! Ce n'est plus les écolos qui demandent la fin de l'ère libérale (2% de croissance pour créer de l'emploi ), c'est la planète! Il faut en finir avec cette société de consommation!
Réponse de le 29/12/2016 à 20:22 :
A la place? Un DSK et je m'en fiche de ces pb sexuels si il remonte le pays... Comme bon nombre de Français. Si le PS veut une chance pour 2017, c'est pas l'enfariné de Valls mais un DSK bien soutenu qu'il faut !
a écrit le 27/12/2016 à 11:45 :
Il me tarde quand même de voir ce que ça va donner, à mon avis il va falloir une loupe pour le déchiffrer...
a écrit le 27/12/2016 à 11:44 :
Pas mal, merci pour ce résumé.

Ce pendant vous avez oublié une mesure qui pour moi est une petite révolution au sein de ce puant microcosme parisien lié à la mode et aux médias, dorénavant toutes les photos retouchées artificiellement devront avoir une mention le précisant.

C'est une bonne idée, qui n'est qu'un premier pas non pris dans la mauvaise direction mais c'est important quand on sait ce que ces retouches, voir carrément transformations photographiques, font comme mal à la pensée humaine. La vanité n'est pas à galvaniser.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :