Coronavirus : l'UE valide le plan français de soutien aux entreprises

La Commission européenne a validé samedi le plan de la France visant à garantir à hauteur de 300 milliards d'euros les prêts accordés par les banques aux entreprises touchées par le coronavirus.
Anaïs Cherif
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé vendredi la suspension des règles de discipline budgétaire de l'UE.
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé vendredi la suspension des règles de discipline budgétaire de l'UE. (Crédits : Reuters)

L'Union européenne (UE) approuve le plan de relance de la France, qui vise à garantir à hauteur de 300 milliards d'euros les prêts accordés par les banques aux entreprises touchées par le coronavirus. Ce soutien de l'Etat français est validé "en vertu du nouvel encadrement temporaire des aides d'État", qui assouplit les règles de l'Union européenne en la matière afin de faire face aux conséquences économiques de l'épidémie, précise le communiqué.

L'UE, qui avait promis de se montrer plus conciliante envers les entreprises dans le besoin, a adopté ce nouvel "encadrement" jeudi. La garantie française, annoncée le 16 mars par le président français Emmanuel Macron, est ouverte à "tous les nouveaux prêts bancaires", avait indiqué son ministre des Finances Bruno Le Maire.

La mesure "a vocation à garantir le maintien de la trésorerie pour les entreprises", avait-il ajouté, estimant qu'"aujourd'hui, les banques n'ont plus aucune raison de refuser quelque prêt que ce soit à quelque entreprise que ce soit".

Lire aussi : Ce que le coronavirus nous enseigne de la gestion de crise d'Emmanuel Macron

L'UE suspend ses règles de discipline budgétaire

La Commission constate dans son communiqué "que les mesures françaises" sont "conformes aux conditions énoncées dans l'encadrement temporaire", car "elles couvrent des garanties sur des crédits dont la durée et le volume sont limités". Elle conclut que les mesures sont "nécessaires, appropriées et proportionnées pour remédier à une perturbation grave de l'économie".

Outre cet assouplissement de sa réglementation sur les aides d'Etat, l'UE a annoncé vendredi la suspension de ses règles de discipline budgétaire. Une mesure inédite, qui doit permettre aux Etats de dépenser autant que nécessaire face aux conséquences économiques du virus.

Créée en 2011, en pleine crise de la zone euro, cette clause n'avait jusqu'alors jamais été activée. Concrètement, cette suspension va permettre de déroger temporairement au Pacte de stabilité et de croissance, le texte qui fixe les règles budgétaires aux Etats ayant adopté la monnaie unique. Parmi les obligations que les Etats membres n'auront plus à respecter figure la fameuse règle imposant que leur déficit public reste inférieur à 3% de leur produit intérieur brut (PIB). Les 27 ministres des Finances de l'UE doivent encore valider cette suspension lors d'une vidéoconférence la semaine prochaine.

Anaïs Cherif

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 23
à écrit le 23/03/2020 à 14:59
Signaler
Magnifique !... en combien d'exemplaires , signés par la commission , le rapporteur et le président de séance ?

à écrit le 23/03/2020 à 11:34
Signaler
Rapellons qu'actuellement la santé publique n'est pas une compétence de l'UE mais des pays membres, ce qui explique le bordel actuel. Il serait effectivement temps de créer une Europe de la santé pour coordonner nos actions nationales. Au passage, re...

le 23/03/2020 à 15:02
Signaler
...solidarité qui se traduit par le vol des masques par les tchèques, les refus des français et des allemands de donner des masques aux italiens , et les mises a la porte de certains etrangers communautaires par certains pays !!! Elle est belle la ...

le 24/03/2020 à 10:26
Signaler
"Il serait effectivement temps de créer une Europe de la santé" Et si on créait une Union Européenne avant plutôt ? Ce serait déjà bien non ? Parce que vous voyez quelque chose vous actuellement sans rire ? Enfin moi je dis ça...

à écrit le 22/03/2020 à 16:46
Signaler
Pendant que "l'Union européenne" (sic) et les "partenaires européens" (sic) laissent totalement tomber l'Italie et ses milliers de morts comme l' analyse ce soir l' UPR de F. Asselineau, LA RUSSIE LANCE UN PREMIER PONT AÉRIEN DE 9 AVIONS CARGOS ...

à écrit le 22/03/2020 à 15:50
Signaler
L’effroyable mensonge de la « solidarité européenne » : les Tchèques ont volé 680 000 masques et respirateurs que la Chine avait donnés à l’Italie pour sauver des milliers d’Italiens en urgence absolue ! Ce scandale absolu révèle toute l’horreur,...

à écrit le 22/03/2020 à 13:24
Signaler
On se fout de ce que pense l'UE comme de notre première couche culotte. Elle est nulle, incapable, inutile, et paralysée, un ramassis de fonctionnaires procrastinateurs, ronds de cuir, et trouillards.

à écrit le 22/03/2020 à 11:06
Signaler
Merci M Poutine ! Aucun pays européen n’aide l’Italie ! Merkel s’est proposée hier d’aider les Français !! Elle n’a pas bougé son petit doigt pour l’Italie aucun autre pays d’ailleurs ! On les a juste critiqués ! Quand l’Italie commencera à endiguer...

le 23/03/2020 à 15:06
Signaler
...des sanctions contre la Tchécoslovaquie pour crapulerie , contre la France et L'Allemagne pour refus de solidarité ....et tant d''autres ? Que nenni ! , tout baigne dans l'UE , on persiste et signe ........ !

à écrit le 22/03/2020 à 10:51
Signaler
LA PRÉTENDUE "CONSTRUCTION EUROPÉENNE" A TRANSFORMÉ LES PAYS D'EUROPE EN NOUVEAU TIERS-MONDE. Dans tous les pays du monde, on observe avec stupéfaction et incrédulité la catastrophe sanitaire en cours en Italie, en Espagne, en France et dans les pays...

à écrit le 22/03/2020 à 10:43
Signaler
C'est ça le problème de l'Union Européenne : elle a besoin de "valider" alors qu'elle devrait "aider", "favoriser", "inciter", "encourager", "proposer", "libérer les énergies et les initiatives". Mais non, elle persiste à "valider"....

à écrit le 21/03/2020 à 22:03
Signaler
L' UE est complètement à la rue qui a mis les états à poil mais ce soir, la bonne nouvelle après la Chine qui a apporté son aide, vient de Russie. Le ministère russe de la Défense a annoncé que les avions des forces aérospatiales...

le 22/03/2020 à 0:20
Signaler
RT est un média financé par la Russie, un outil de propagande ou de désinformation au service du pouvoir russe. Mais cela vous le savez déjà...

le 22/03/2020 à 10:49
Signaler
Bonjour Conseillère ! Oui et alors ? au fait c’est Conseillère en Astroturfing votre Spécialité ?

le 22/03/2020 à 13:19
Signaler
@Conseillère Et vous, vous êtes rémunéré par qui ? Attaché d' un parlementaire Ue, Trissotin de la grosse commission ?

le 23/03/2020 à 15:09
Signaler
...l'UE (......dont la France ! ) va surement prendre des sanctions contre la Russie pour ingérence .......surtout si Trump le suggère !

à écrit le 21/03/2020 à 21:35
Signaler
Nous sommes en ce moment et plus que d’habitude soumis au diktat de l’émotion, touchés par les coups de gueule d’infirmières, inquiets des alertes de médecins; ce qui est compréhensible, mais loin d’être suffisant. Puisque nous avons le temps, il ser...

le 21/03/2020 à 22:04
Signaler
Ah bon? La France a respecte ne serait ce qu une seule fois le regle du deficit a 3% du PIB ou celle des 60% de Dette? On doit pas lire les memes stats...

le 22/03/2020 à 10:30
Signaler
@ABC Vous pouvez peut-être développer car en l' état vous produisez visiblement du rien

à écrit le 21/03/2020 à 20:31
Signaler
Après Régis Debray, Enrico Letta et Bruno Lemaire -cf. posts précédents-, c'est maintenant l'essayiste Michel Onfray qui souligne l'écrasante responsabilité de la prétendue "construction européenne" dans le désastre de l'épidémie de coronavirus en co...

le 21/03/2020 à 21:26
Signaler
Pitoyable confusion intellectuelle qui mélange les sujets de compétence EU et ceux qui ne le sont pas. Au contraire du commerce ou de l'agriculture, la santé n'a jamais été une compétence EU et reste exclusivement du ressort des Etats. On peut blâmer...

le 22/03/2020 à 10:27
Signaler
@ABC Pitoyable tentative de renverser la preuve. Qui a généré la fermeture de 4300 lits d' hôpitaux par Macron en un an pour répondre à la feuille de route des GOPE de Bruxelles qui commande, un de baisser les coûts des services pub...

le 23/03/2020 à 15:13
Signaler
.... des comptes a Macron ? ..... vous révez ! Mème s'il est responsables de milliers de morts par incompétence et amateurisme il n'est pas solvable ! Après s'etre fait virer aux prochaines élections , il repartira tranquillement dans le privé ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.