[DATA VS DATA] L'Amérique de Trump toujours plus libre économiquement que la France

 |   |  516  mots
Les Etats-Unis se maintiennent dans le Top 5 des pays où règne la liberté économique, établi par le Fraser Institute. En 2017, année de l'élection d'Emmanuel Macron, les données agrégées par cet institut ne permettaient pas encore à la France de revenir dans le classement mis en images dans ce "Data VS Data".

La France peine toujours à se montrer audacieuse en matière de liberté économique. C'est ce que révèle l'index du World Economic Freedom, un indicateur créé par le Fraser Institute, un think tank canadien, de tendance libérale. Il a en effet rendu mi-septembre un verdict toujours aussi mitigé sur la France du début de mandat d'Emmanuel Macron. De fait, il classe l'Hexagone 50e, sur 162 pays audités chaque année en matière de liberté économique. L'Amérique de Trump se maintient, elle, au 5e rang du classement, selon des données agrégées datant de 2017, soit le même rang que l'an passé. L'Amérique traditionnellement plus libérale avait connu un recul de sa liberté économique en 2013 et 2014 (11e et 12e place) selon l'institut. Mais pour le think tank, les dernières mesures prises par Donald Trump, élu en 2016, permettent à la première puissance mondiale de se maintenir dans le Top 5.

Depuis 1996, la méthodologie du think tank reste relativement inchangée et repose sur les mêmes critères de notation : poids de la régulation, taille du gouvernement dans l'économie nationale, conditions pour le commerce extérieur et intérieur notamment avec les barrières tarifaires, stabilité monétaire, respect des droits de propriété, dépense publique et niveau de l'imposition.

Autant de critères qui relèguent la France, selon le Fraser Institute, loin derrière son voisin allemand (20e), le Royaume-Uni déjà en plein Brexit (7e), l'Espagne (36e), la Belgique (40e) et même l'Italie (46e). Ceux qui font moins bien que la France parmi les grandes puissances sont : le Mexique (76e), l'Inde (79e), la Russie (85e), la Chine (113e) et le Brésil (120e), pourtant dans les économies émergentes.

Lire aussi : [DATA VS DATA] L'Europe face aux coups de pression des crypto-monnaies

L'orientation de l'institut canadien ne fait aucun mystère; il considère que « plus la prospérité économique d'un pays est grande, plus on constate des libertés civiles et économiques pour les individus, ainsi qu'une plus grande espérance de vie et index du bonheur ». Et de citer, pour illustrer cette idée, un PIB moyen des pays les mieux notés sur la liberté à plus de 36.700 dollars en 2017, contre 6.140 dollars pour les pays les moins libres économiquement la même année.

Aussi, le plus mauvais score de la France est la taille de son gouvernement (150e sur 162). Son meilleur score est son système juridique et le respect des droits de propriété (22e). « Les décisions du gouvernement se substituent aux choix individuels et à la liberté économique qui se voient réduits », écrit le Fraser Institute qui agrège diverses données institutionnelles dont celles émises par la Banque mondiale. Dernièrement, il a d'ailleurs décidé d'inclure les inégalités entre les hommes et les femmes.

DATA VS DATA compare la France et l'Europe face au reste du monde. Créé par La Tribune et Globaliz, l'économie pour les professionnels ouverts sur le monde.

Lire aussi : Quels sont les avantages de la liberté économique?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/10/2019 à 9:22 :
Ils sont malins ces américains, ils ont imposé au reste du monde ce qui leur était naturel à eux, de ce fait ils ne peuvent pas ne pas toujours gagner.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :