BCE : de nouvelles hausses de taux seront nécessaires, d'après la Bundesbank

Des nouvelles hausses de taux d'intérêt en zone euro seront « nécessaires » après celle déjà attendue fin octobre pour lutter contre l'envolée de l'inflation, a estimé samedi le président de la Bundesbank.
(Crédits : DADO RUVIC)

La lutte contre l'inflation exigera pour les banques centrales d'encore remonter les taux d'intérêt, a estimé samedi le président de la Bundesbank, la banque centrale allemande.

« A mon avis, des hausses supplémentaires de taux d'intérêt seront nécessaires afin de ramener l'inflation (dans l'objectif) de 2% à moyen terme, et pas seulement à la réunion de politique monétaire de fin octobre », a déclaré Joachim Nagel selon le texte d'un discours prononcé à Washington et diffusé par la Bundesbank en Allemagne.

« En tous les cas, le conseil des gouverneurs de la BCE ne devra pas relâcher trop tôt » ses resserrements monétaires, a-t-il dit. « Parce que nous devons nous assurer que l'inflation élevée s'arrête », a-t-il insisté. Le taux a atteint 10% en septembre en zone euro.

Lire aussiInflation : les prix des aliments s'envolent, les consommateurs achètent moins, et moins cher

Une nouvelle hausse de 0,75 point le 27 octobre ?

La BCE a commencé en juillet à resserrer de manière abrupte ses taux, fidèle à sa mission principale qui consiste à garantir la stabilité des prix.

Elle estime que le ralentissement de l'économie en cours dans la zone euro dans un contexte de crise énergétique liée à la guerre en Ukraine ne sera pas en mesure d'atténuer suffisamment l'inflation.

La prochaine réunion du conseil des gouverneurs de l'institution, prévue le 27 octobre, pourrait déboucher sur une nouvelle hausse de 0,75 point des taux directeurs, comme en septembre, selon les déclarations de banquiers de la zone euro et d'observateurs.

Lire aussiLa BCE demande aux banques de se préparer au pire

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 16/10/2022 à 15:17
Signaler
Tiens, prends ça Poutine!!!

à écrit le 16/10/2022 à 7:42
Signaler
Va bien falloir purger les années de délire monétaire

le 16/10/2022 à 10:20
Signaler
c'est aux banques de reduires leur marge q'une greve totale pour denoncer ceux qui se gave avec la crise qu'ils ont provoquer il faut que les responsables paient leurs erreurs ce qui est double en allemagne mauvaise strategie energetique et specul...

à écrit le 15/10/2022 à 20:06
Signaler
Bonjour, Ils est claire que la BCE vas devoir encore augmenter la pression pour réduire l'inflation... Chaque Meaux a un bien... Notre épargne devrait rapportée un peux plus ... Mais bon, se n'est malheureusement pas comme cela que l'ons devient r...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.