Commerzbank va supprimer 450 postes supplémentaires

 |   |  221  mots
Commerzbank, qui en est à sa deuxième restructuration en quatre ans, a annoncé l'an passé un projet de suppression de 5.200 postes sur les 45.000 qu'elle compte, s'engageant notamment à réduire les équipes dirigeantes de 20%.
Commerzbank, qui en est à sa deuxième restructuration en quatre ans, a annoncé l'an passé un projet de suppression de 5.200 postes sur les 45.000 qu'elle compte, s'engageant notamment à réduire les équipes dirigeantes de 20%. (Crédits : reuters.com)
La banque qui en est à sa deuxième restructuration en quatre ans devrait intensifier son programme d'économies, ont déclaré à Reuters trois sources proches du dossier.

La deuxième banque allemande, qui peine à se relancer depuis qu'elle a reçu une aide publique de 18 milliards d'euros à la suite d'une fusion calamiteuse avec Dresdner Bank en 2009 va, selon trois sources proches du dossier qui se sont confiées à Reuters, supprimer 450 postes de plus dans le cadre de son plan de restructuration.

Externaliser son département finance

Selon le quotidien allemand Handelsblatt daté de ce lundi, citant des sources financières, Commerzbank devrait externaliser en partie son département finance, qui compte entre autres la comptabilité.

Concrètement, 350 postes seraient détruits à Francfort d'ici 2017, et 100 autres sur les sites de Duisbourg et de Berlin, ont annoncé des représentants du comité d'entreprise lors d'une réunion du personnel organisée la semaine passée, selon Reuters.

Deuxième vague de suppressions de postes

Et c'est loin d'être fini à en croire une source citée par l'agence. Celle-ci aurait en effet déclaré:

"Il y a eu des signes clairs de la direction comme quoi ce n'était pas terminé et que tous les départements du groupe pourraient être touchés à court terme"

La banque allemande, qui en est à sa deuxième restructuration en quatre ans, a annoncé l'an passé un projet de suppression de 5.200 postes sur les 45.000 qu'elle compte, s'engageant notamment à réduire les équipes dirigeantes de 20%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/07/2014 à 14:47 :
A peine 12% du personnel virés les robots non pas encore pris le pouvoir mais les actionnaires eux sont toujours aussi bien rémunérés.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :