Alibaba lève un montant record de 4,5 milliards de dollars pour sa fintech

 |  | 324 mots
Lecture 2 min.
La fintech propose également de très populaires produits d'investissement ayant favorisé l'essor de la finance en ligne.
La fintech propose également de très populaires produits d'investissement ayant favorisé l'essor de la finance en ligne. (Crédits : © Aly Song / Reuters)
Il s'agit d'Ant Financial, qui administre le système de paiement électronique utilisé sur les plateformes d'Alibaba et qui représente environ 80% du marché en Chine. La valorisation d'Ant Financial après cette levée de fonds est estimée à environ 60 milliards de dollars. Une introduction en Bourse devrait avoir lieu dans l'année.

Jamais une firme internet n'avait procédé à une telle levée de fonds. Ant Financial, fintech affiliée au géant chinois du commerce en ligne Alibaba, a annoncé mardi avoir levé 4,5 milliards de dollars de capitaux auprès de plusieurs consortiums d'investisseurs. Deux consortiums d'investisseurs, menés par deux fonds chinois (dont une filiale de la banque étatique China Construction Bank), ont participé à la récente levée de capitaux, tous comme des actionnaires existants d'Ant Financial.

Les fonds levés permettront justement à Ant d'"élargir l'accès à son offre de services financiers" dans les zones rurales chinoises - souvent délaissées par les banques commerciales traditionnelles -, où il revendique déjà plus de 140 millions d'usagers, explique le communiqué.

Ant Financial administre Alipay, un système de paiement électronique utilisé sur les plates-formes de vente d'Alibaba et par un grand nombre d'applications chinoises pour smartphones. La fintech propose également de très populaires produits d'investissement ayant favorisé l'essor de la finance en ligne.

Une valorisation estimée à 60 milliards de dollars

L'agence Bloomberg News avait rapporté mi-avril que Ant était alors engagé dans une levée de fonds totalisant "au moins" 3,5 milliards de dollars en échange de participations, ce qui valoriserait l'entreprise à environ 60 milliards de dollars. Une valorisation que confirmait mardi le Wall Street Journal, en citant des sources proches du dossier.

Alipay contrôle environ 80% du marché des paiements électroniques en Chine, mais Ant Financial prend également son essor dans les domaines de la banque en ligne (via ses produits de placement) et dans les services de proximité. La firme affiche ses ambitions de développement international, après s'être déjà implantée en Inde, où elle s'est associée à l'opérateur du premier porte-monnaie électronique du pays, One97 Communications.

Fort de ce succès, Ant Financial devrait entamer dès cette année les démarches pour s'introduire en Bourse, avait précédemment indiqué Bloomberg.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/04/2016 à 15:45 :
Se mefier d,Alibaba et des 40 voleurs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :