Horizon dégagé pour l'assurance-vie, dont l'encours dépasse les 1500 milliards

 |   |  186  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La baisse du taux livret A et la fin des incertitudes sur la fiscalité profitent à l'assurance-vie. La collecte nette a atteint 1,1 milliard. L'encours de l'assurance-vie dépasse pour la première fois les 1.500 milliards

Encore un mois positif pour l'assurance-vie: en août, la collecte nette de l'ensemble des distributeurs -assureurs, bancassureurs, mutuelles...- a atteint 1,1 milliard d'euros. Sur les huit premiers mois de l'année, elle atteint 15,3 milliards, soit plus du double de la collecte pour la même période de 2013. Celle-ci a atteint 13 milliards sur l'ensemble de 2013. L'encours des contrats d'assurance vie atteint désormais 1500,3 milliards, selon l'Association française de l'assurance, qui publie ces chiffres ce lundi.

Basculement du livret A vers l'assurance-vie

L'origine d'un tel succès? La baisse constante de la rémunération du livret A y contribue largement.  Depuis le premier août, elle est tombée à 1%. Du coup, en net, les épargnants ont retiré 480 millions d'euros des livrets A, en août. Une bonne partie a basculé en assurance-vie. La rémunération de ce placement reste largement supérieure à 2%, net d'impôt s'agissant des petits contrats.

En outre, alors que de multiples débats fiscaux sur l'assurance-vie avaient inquiété les épargnants en 2013, ceux-ci ont compris que le gouvernement n'avait plus l'intention de toucher à ce placement si populaire et sensible...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/09/2014 à 19:47 :
les héritages sont détournés vers des assurances vies. annulez ces assurances non remises dans les héritages... c est de l abus de droit! ou alors dépossédez plus tard tous ces contrats pour rembourser la france.
Réponse de le 29/09/2014 à 21:17 :
Vous vous sentez bien?
a écrit le 29/09/2014 à 18:21 :
" largement supérieur à 2%"?
Hahaha!!! Au Liban, mon livret À me donne 5% net !

On se demande pourquoi les gens fuient la France...
Réponse de le 29/09/2014 à 18:51 :
avec 5% d'inflation au Liban on rigole bien
Réponse de le 29/09/2014 à 21:16 :
S'il est au Liban, ce n'est pas un livret A et les intérêts générés sont a déclarés dans votre imposition en France.
Autrement vous êtes un fraudeur.
Puis je avoir votre nom prénom et date de naissance s'il vous plait?
Réponse de le 29/09/2014 à 23:19 :
je ne sais quels sont les critères de choix des commentaires publiés après l'article mais il y en a qui révèlent des esprits tres perturbés
a écrit le 29/09/2014 à 18:00 :
1500 milliards, presque de quoi payer la totalité de la dette des Français. On sait ce qu'il faut faire, on prend tout et on remet les compteurs à zéro. Plus de dette. L'assurance vie est essentiellement détenue par les Baby Boomers des années 50- 60, ceux là même qui ont endetté le pays comme des malades sans se soucier des conséquences. C'est à eux de payer pas aux jeunes!
Réponse de le 29/09/2014 à 23:01 :
mon pauvre ami... !!
a écrit le 29/09/2014 à 16:44 :
On peut supposer que les contrats ouverts ou abondés sont majoritairement en euros et pas en UC. La moyenne de rémunération sur ceux en euros est de 2,8% brut ce qui, tous prélèvements effectués, ramène à un peu plus de 1,6% net. Pas gigantesque mais mieux que le livret A (pour l'instant). Sauf à considérer que si les 8 années de détention ne sont pas dépassées, la taxation de sortie est assez dissuasive. Et qu'il n'est pas si rapide de clore une assurance vie...
a écrit le 29/09/2014 à 14:43 :
pour rembourser d'un coup toutes les dettes de la France !

Chiche ?
Réponse de le 29/09/2014 à 15:17 :
On ne pourrait pas remplir un verre d'eau avec l'eau de toutes les bulles du monde...
Réponse de le 29/09/2014 à 15:24 :
Bonjour,

pourquoi croyez-vous que la France peut continuer à emprunter et à s'endetter a des taux si bas ?
Parce que les préteurs savent parfaitement que nos gouvernements n'hésiteront pas une seconde à confisquer cette manne quand il s'agira de rembourser.
Réponse de le 29/09/2014 à 17:10 :
@fatalitas

Les prêteurs sont des banques qui financent la dette de l'état grâce à l'épargne des français tandis que les taux bas sont payés par nos impôts. L'état et les banques sont dans tous les cas gagnants! Par conséquent, le discours sur "la finance est mon ennemi" est une belle imposture...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :