Barclays en négociations exclusives avec le fonds CVC pour la cession d'iShares

La banque britannique a confirmé ce mardi être en discussions exclusives avec le fonds d'investissement en vue de lui céder la majeure partie de sa filiale américaine.

1 mn

Barclays et CVC Capital Partners sont entrés en négociations exclusives en vue de la cession de la majeure partie d'iShares.  "Si les négociations aboutissent de manière satisfaisante, cela conduira à la cession de Barclays iShares, à l'exclusion de son activité de prêt de titres", a expliqué la banque britannique. Selon des sources proches du dossier, le fonds d'investissement serait prêt à débourser 3 milliards de livres (3,25 milliards d'euros) pour finaliser cette opération.

iShares est une filiale américaine de Barclays spécialisée dans les ETF (Exchange Trade Funds, ou fonds indiciels cotés). Ces placements permettent aux particuliers d'investir en toute facilité sur des marchés autrefois réservés aux spécialistes, comme les marchés de matières premières ou des indices boursiers de pays étrangers. Ils constituent une activité en forte croissance.

Mais Barclays souhaite céder cette filiale afin de renforcer ses liquidités sans faire appel à une aide publique, conditionnée à une entrée dans son capital de l'Etat britannique. Une hypothèse toujours rejetée par les dirigeants. La banque avait indiqué lundi soir qu'elle était en "discussions avancées" avec plusieurs acheteurs potentiels. La presse avançait de son côté les noms de plusieurs fonds (dont Bain Capital, Apax Partners et Hellman & Friedman) ainsi que celui de la première banque d'affaires américaine Goldman Sachs.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.