Wells Fargo arrête son activité "subprime" et licencie 3.800 salariés

 |   |  231  mots
La quatrième banque des Etats-Unis en termes d'actifs a annoncé qu'elle arrêtait son activité de crédits immobiliers "subprime". Elle prévoit également de fermer plus de 600 agences du secteur financier spécialisé dans ce type de produits à risques.

Wells Fargo, quatrième banque américaine en termes d'actifs, a déclaré mercredi soir qu'elle arrêtait son activité de crédits immobiliers "subprime" et annoncé la fermeture d'une division financière spécialisée dans ce type de produits à risques.

La banque a la réputation d'être plutôt prudente dans son activité de crédit. Cependant, elle a dû faire face à de lourdes pertes pendant la crise financière sur son portefeuille de prêts acquis par l'intermédiaire du rachat du groupe Wachovia et de sa propre activité de crédits "subprimes".

Wells Fargoa indiqué que les 638 agences de sa division financière n'étaient plus nécessaires après le rachat de Wachovia en 2008 qui a porté le nombre de ses agences aux Etats-Unis à 6.600.

La banque ne proposera plus de crédits "subprimes" et se limitera aux crédits immobiliers garantis par l'administration fédérale américaine du logement. Wells Fargo prévoit une charge d'environ 185 millions de dollars (146 millions d'euros) en lien avec ces fermetures. Environ 137 millions de dollars, soit 2 cents par action, seront imputés sur les résultats du deuxième trimestre qui seront annoncés le 21 juillet.

La banque va supprimer environ 2.800 emplois dans les soixante prochains jours sur les 14.000 personnes que compte sa division financière et 1.000 suppressions de postes supplémentaires sont probables dans les douze prochains mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :