Toute la vérité sur les commissions des cartes bancaires

 |   |  928  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Infographie La Tribune)
De plus en plus de commerçants se plaignent du niveau des commissions exigées par leurs banques pour les paiements par cartes bancaires. Christine Lagarde, ministre de l'Economie, vient donc de confier une mission à trois parlementaires pour l'aider à y voir plus clair. Au total, 3 milliards d'euros sont en jeu. Et tous les commerces ne sont pas logés à la même enseigne. Latribune.fr a mené l'enquête.

Indispensable. La carte bancaire est aujourd'hui le moyen de paiement le plus utilisé dans l'Hexagone. Les Français la sortent pour payer quatre achats sur dix. Mais ils l'utilisent de plus en plus souvent pour payer des sommes relativement modestes. Selon les données collectées par les banques, la moyenne n'atteignait plus que 49 euros par achat en 2009. Les grosses dépenses restent donc l'apanage du sacro-saint chèque et de l'indétrônable virement.

5.190 euros dépensés en moyenne par les Français disposant d'une carte bancaire

Reste que, sur un an, chaque Français dépense en moyenne 5.190 euros avec sa carte bancaire. Difficile donc pour les petits commerçants de continuer à exiger des paiements en espèces. Et pour d'autres à prendre le risque de se voir payer avec un chèque sans provisions. Mais nombre d'entre eux pointent du doigt le niveau jugé trop élevé des commissions exigées par les banques pour les paiements par carte. Elles représenteraient entre 0,4% et 2% du montant perçu par un commerçant. Le député Richard Mallié, qui a fait de ce sujet son cheval de bataille, estime que le coût annuel des commissions interbancaires pour les commerçants et artisans serait de 3 milliards d'euros.

La réponse des banques n'a pas tardé

Voilà tout l'objet du débat que la ministre de l'économie vient de relancer en confiant une mission à trois parlementaires - les députés UMP Françoise Branget, Bernard Debré et Richard Mallié. Christine Lagarde leur demande de répondre aux plaintes récurrentes des commerçants et "l'amélioration de (la) transparence sur les frais". Sur ce point, la fédération bancaire française (FBF) a immédiatement répondu. Elle explique dans un communiqué que les banques françaises ont déjà décidé en janvier dernier de fournir à leurs clients commerçants "un récapitulatif annuel des sommes perçues au titre du service d'encaissement des paiements par carte. Ce premier récapitulatif qui sera mis à disposition avant le 31 mars pour l'année 2010, permettra aux clients de mieux comparer les coûts de ce service dans un marché très concurrentiel".

Des disparités qui dépendent de la capacité à négocier du commerçant

Autre demande de Bercy : l'identification des secteurs les plus affaiblis par les niveaux trop élevés des commissions. Il est probable que les petits commerces de proximité et les taxis soient pointés du doigt par la mission. Ces petits commerçants doivent faire avec des frais fixes proportionnellement élevés. Par exemple Gérard, un patron de bureau de presse a abandonné le système de cartes car il payait 2% de commissions sur les paiements par cartes visa et Mastercard. "Le coût de location du terminal et de la machine était important, d'autant qu'à la moindre panne de courant, tout déraille. Il faut donc laisser l'électricité la nuit, ce qui augmente le prix des factures" explique-t-il.

A l'inverse Sandra, gérante d'un hôtel-restaurant, ne paie "que" 0,7% de commissions à sa banque après les avoir âprement négociés. De même Xavier qui possède une entreprise de pose de parquet, "mon taux CB est de 0.4% pour chaque transaction avec un minimum de 0.12 euro de commission par transaction. On trouve toujours que c'est trop, notamment sur les petits montants mais je ne vais pas me plaindre. Au moins j'ai la sécurité de paiement. Quand j'ai des acomptes de plusieurs milliers d'euros, je suis sûr que l'argent est là et c'est très important. Ma priorité, c'est d'être payé."

Le prix à payer pour une double sécurité

Du côté des banques, on se félicite du lancement de cette mission qui, d'après elles, lèvera les ambiguïtés. Le discours tenu par les banquiers ne diffère pas d'un établissement à l'autre. Tous sont persuadés que les commerçants qui n'optent pas pour le système de paiement par carte ratent des ventes et voit le nombre de leurs clients potentiels se réduire. Elles pointent aussi du doigt la réduction du nombre de braquages dès lors que leur caisse n'est pas susceptible de comprendre une part importante de billets. "Un petit commerçant paiera entre 1et 2% de commission, ça les vaut car les problèmes de sécurités physiques sont réglés" peut-on entendre dans le milieu des banques.

Autres acteurs pointés du doigt, les marques de cartes bancaires (Visa, Mastercard, American Express) qui perçoivent leurs rémunérations des banques et autres établissements financiers. Ces groupes internationaux se refusent à communiquer sur les montants qu'ils perçoivent en France. Mastercard est cependant attentive à la mission lancée par Christine Lagarde. L'entreprise désapprouve une éventuelle limitation des commissions bancaires, estimant cela néfaste pour les consommateurs, les banques et l'économie. "Les commissions interbancaires sont essentielles pour assurer la viabilité économique et notamment la prévention contre la fraude, les paiements garantis et l'innovation. Limiter le niveau des commissions nuira au pouvoir d'achat et au développement des TPE et PME" explique-t-on chez Mastercard.

L'autre grand acteur du marché Visa ne se prononce pas et attend comme son grand concurrent les conclusions des députés. Quant au troisième acteur majeur, American Express, il assure carrément  ne pas se sentir concerné par cette mission. Et pour cause, il estime apporter aux commerçants des clients "très dépensiers". Un avantage marketing qui vaut bien les 3% (et plus) de commissions exigés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/07/2012 à 18:12 :
bonjour
j"adore les commentaires des banques
ils proposent qu'on aille voir a l'étranger si on est pas d'accord
et bien suivez votre raisonnement quand vous jouez et perdez avec notre argent
et que vous n'avez plus de sous , allez demander une recapitalisation chez nos voisins....

a écrit le 28/12/2011 à 7:20 :
Bonjour ,
cherchez bien car certaines banques offrent la carte bancaire à leurs clients fortunées j'en connais au moins une mais il faut être fortuné et ce n'est pas mon cas alors comme beaucoup d'autres je paye
salutations
a écrit le 27/02/2011 à 11:49 :
j'adore...tout le monde s'en prend aux banques, à commencer par les politiques ! C'est facile... Pourquoi ne pas vous en passer ? Et puis allez voir à l'étranger combien coûte ce service :-)
Réponse de le 27/02/2011 à 14:42 :
Bien dit
Réponse de le 28/02/2011 à 6:51 :
//Et puis allez voir à l'étranger combien coûte ce service// est égale à : Allez voir si je suis là-bas et ne veut rien dire.
Réponse de le 22/08/2012 à 14:08 :
Parce que c'est interdit par la loi !
http://vosdroits.service-public.fr/F10999.xhtml
a écrit le 26/02/2011 à 15:17 :
Les commerçants et les banques (malgrès le vol des aggios) se plaignent toujours, ont pourrait rajouter les fonctionnaires qui oublient qu'ils ont un emploi et une retraite garanti à vie, ce qui n'est pas le cas des commerçants.
Réponse de le 26/02/2011 à 21:03 :
Pas de débit pas d' agios!!!!! Cessez de croire que les prêts sont gratuits et ne dépensez pas plus que ce que vous gagnez vous n aurez pas d' agios!!!!!
Réponse de le 28/02/2011 à 13:10 :
Bien répondu Jully !!!!!
a écrit le 24/02/2011 à 17:16 :
les cartes bancaires devraient être gratuites (sauf eventuellement coût de fabrication) car elles rapportent aux banques contrairement aux cheques qui leur coutent entre
1 et 2 EUROS (plus cout de fabrication du carnet de chèque)
Faites un maximum de chèques et ensuite allez discuter avec votre banquier
vous aurez la carte gratuitement
Réponse de le 24/02/2011 à 21:02 :
Ridicule !!!!! Faites un Max de cheques si vous voulez mais votre carte gratuite vous pouvez la rêver.
a écrit le 24/02/2011 à 15:12 :
Les commerçants paient aux banques une part de leur chiffre d'affaire mais ce chiffre d'affaire est apporté par des clients qui paient également leur carte bancaire.

Je n'ai pas de carte bancaire car je trouve que payer pour que la banque prélève une part sur mes achats est une absurdité économique et en plus, j'évite les fraudes.
Réponse de le 30/12/2015 à 21:44 :
Tu a raison, et si tout les français devraient faire la même chose, comme autrefois, paiement en espèces, C'est si difficile que ça, ?
Et adieu aux banques les milliards d'euros reversés juste pour une commission, c'est honteux, c'est de la fraude bancaire comme le fait de prendre 1 € par retrait effectué sur une autre banque.
Qui d'autres se fait de l'argent aussi facilement sans rien faire d'autres que prendre des commissions sur ce que l'on paie,qui d'autres à part l'état.
Le systèmes bancaire est purement devenus mafieux..

La sécurité annoncé par les banques pour se défendre est nul, ainsi que le fait que parce qu'il a l'appareil à CB le commercant, artisan, ou autres gagne plus .
Avant la CB, aucune entreprise ne gagné de l’argent ?c'est vrai que depuis nos salaire ont baissé parce que les banquiers encaisse l'argent que gagne les employés par leur travail, c'est du racket. Le racket c'est de la mafia, leur complice c'est le gouvernement qui acquiesce
a écrit le 23/02/2011 à 21:21 :
Par pitié les petits français monocerebres cessez de confondre vos fameux banquiers et les employés de banque. Pour 1167? par mois la guichetière de ma banque s est faite crache dessus aujourd hui et moi qui suis sa directrice pour 1349? par mois j ai ecope d' une gifle pour m être interposée. J ai honte de vous et pour vous. Réfléchissez un minimum
Réponse de le 24/02/2011 à 20:55 :
quand nous disons banquiers, ce n'est pas de vous dont on parle mais des gens qui vous exploitent et qui exploitent autant leur clientèle que les commerçants qui acceptent la carte bleue, c'est à dire vos grand patrons, ces arnaqueurs de 1ere
Réponse de le 24/02/2011 à 21:20 :
Vous peut être mais ce n est pas. Le cas de tous
Réponse de le 26/02/2011 à 12:41 :
Quel manque de correction madame !

Tous les français sont "monocérébré" , je n'en connais aucun avec deux cerveaux !!
Réfléchissez aussi...........;) avant d insulter
Réponse de le 26/02/2011 à 21:06 :
C est bien ce qui est dit merci d' en faire la démonstration.
a écrit le 23/02/2011 à 18:14 :
Quel bonheur de lire les commentaires sur tous ces sujets ! Qui a dit que les français sont des ....alors qu'ils ont les solutions ! avec des nuances certes, et de belles oppositions. Mais ils savent ce qu'il faut faire. La preuve un grand économiste qui se nomme Cantona a donné le ton et a réussi a faire quelques émules ! eh bien courage, perséverons exploitons toutes ces bonnes idées et nous y arriverons ! Faire un commentaire ça défoule sérieusement...je sens que ce soir je vais bien dormir après y être allé de mon modeste (au regard des autres experts) petit mot ! Seul regret, j'ai oublié de faire des fautes d'orthographe !
Réponse de le 26/02/2011 à 12:42 :
Monsieur, qui pensez être supérieur aux autres, vous avez fait une faute d orthographe....Je vous laisse la chercher !!!
a écrit le 23/02/2011 à 16:31 :
L'état c'est les banques, ceux qui nous gouvernent ne sont ni plus ni moins que leurs vassaux, les lois de notre pays défendent les intérêts de ceux qui les font passer derrière notre dos, tous cela n'est qu'une grosse "fumisterie"
Mais nous avons notre part de responsabilité dans ce système, alors si vous voulez entrer en résistance, voila quelques conseils :

N'utiliser pas votre carte bancaire, tirer du liquide au distributeur ou au guichet de votre banque, ne payez qu'en liquide tant que cela vous est possible.

Retirer votre épargne des banques, sachez qu'elle spéculent avec l'argent que vous leurs avez confié !

Lorsque votre paie arrive sur votre compte, retirez tout votre argent !

Ne faire aucun emprunt, aucune hypothèque, aucun crédit, a chaque fois que vous faire cela, les banques créent de l'argent "ex nihilo" et vous font payer des intérêts sur cet argent nouveau, c'est le mécanisme de l'argent dette

Arrêtez de consommer à outrance, libérez vous de ce système mortifère et vicieux qui n'a d'autre préoccupation que de vous rendre esclave et dépendant !
Réponse de le 26/02/2011 à 12:14 :
En effet, il faut s'habiller de peaux de bêtes et chasser le mamouth. L'espérance de vie reveindra à 35 ans mais nous serons enfin (de nouveau?) heureux. Sympa comme programme...
Réponse de le 27/02/2011 à 10:08 :
ce serait toujours aussi bien que de vivre jusqu'à 110ans en crevant de faim et d'ennui avec 1 retraite minable en récompense de plus de 40 ans de bons et loyaux services et de cotisations
a écrit le 23/02/2011 à 14:11 :
nous somme vraiment dupe,quand je constate que nous somme conscient de la chose,et que nous ne faisons rien cela me touche beaucoup,et sais peux dire.Je n'étais pas née en 1929 mais jais suivit se monde(de requins sans scrupule et sans vergogne,sans fois ni loi) a multiplier des escroquerie subtile,moi j'appelle cela de l'escroquerie des temps moderne. Je suis outré de constater que nous ne faisons rien pour empêché ses disfonctionnements d'abus sur les femmes et les hommes qui fond vivre ses empires de gens a col blanc sous couvert de l'impunité des états,qui sont a même d'en profité les premier .A bonne entendeur salut
a écrit le 23/02/2011 à 13:06 :
C'est chèr ! ouais. Nous oublions tous que nous avons le pouvoir de boycotter les cartes et ainsi leur imposer de les rendre plus atractives en baissant les frais. Les banques se foutent de nous et depuis le FLOP de l'appel Cantona elles rigolent encore plus et ne sont pas prêtes à réduire l'escroquerie. "Quand on pense qu'il suffi que les gens n'achètent pas pour que cela ne se vende pas" (Coluche)
Réponse de le 26/02/2011 à 12:45 :
L appel Cantonna n'a pas fait un Flop. Il démarre.
10.000 retraits la première année
100.000 la deuxième année
1.000.000 la troixième année
10.000.000 la quatrième année. Le système s effondre!!!
a écrit le 23/02/2011 à 12:52 :
les commissions sont logiques, les commerçants qui payent plus de 0.5% se font avoir, toutes les banques ont un prix d'appel de 0.40% notamment pour la grande distribution (en raison du volume). Les français ne sont jamais content, cependant les banquiers doivent bien gagner leurs vies. Il faut payer le personnel tout de même!!!
Réponse de le 23/02/2011 à 13:24 :
Une banque au bord de la faillite se refait une santé en quelques mois et tu veux qu'on plaigne les banquiers qui ont du mal à gagner leur vie !!! Me fais pas rire j'ai mal aux abdo.
Réponse de le 23/02/2011 à 13:58 :
il faut qu'il couvre d'or leurs chers petits traders, ça coûte plus cher qu'une maîtresse, lol.
Réponse de le 24/02/2011 à 11:05 :
Le souci c'est que vous comparez, la banque et ses employés et si les banques étaient en faillite je vous explique pas le bordel. De plus vous critiquez toujours les banques et les grands groupes pétroliers qui font une marge énorme à qui vous achetez du pétrole vous leurs dites quoi?
Réponse de le 24/02/2011 à 16:29 :
acheter du carburant n'est pas 1 obligation, avoir à faire avec 1 banque et malheureusement obligatoire, donc se faire tondre sans rien dire!
a écrit le 23/02/2011 à 12:16 :
comme je le dit plus bas, les cartes et porte-monnaies électroniques ne seront, hélas jamais gratuit, il compteront toujours des frais de gestion monumentaux, et certainement encore plus puisqu'ils devrons gérer toutes les entrées et sorties d'"argent", même les plus minimes. ne rêvons pas, ils nous auront toujours.
Réponse de le 23/02/2011 à 14:31 :
Je fais le même constat,et pieds sur terre tu dois avoir fais ou travailler dans le domaine. Nous-avons encore rien vue. a bonne entendeur salut
a écrit le 23/02/2011 à 11:45 :
afin de supprimer le travail au noir , il faut rendre gratuite et obligatoire la carte bancaire, et retirer de la circulation les billets et pièces! alors la TVA rentrera davantage, et nos déficits publics se résoudront un peu plus !
Réponse de le 23/02/2011 à 12:28 :
J'approuve à 100%... Mais croyez-vous que le gouvernement prendra ce risque sur le plan électoral ? Moi pas. Et je ne suis pas sûr que le PS en est capable. Les verts peut-être...
Réponse de le 23/02/2011 à 13:44 :
@ boic5530
Ce que vous affirmez n'est pas certain.De plus si vous supprimez la monnaie vous réintroduisez le troc.
Réponse de le 23/02/2011 à 22:29 :
Il est toujours possible avec les cartes bancaires. C'est un problème d'écriture.
Réponse de le 27/02/2011 à 10:14 :
le PS laissez le se planter, les verts laissez les brouter et la carte laissez la vous voler
a écrit le 23/02/2011 à 11:41 :
vivement les paiments par téléphone portable !
Réponse de le 23/02/2011 à 12:59 :
Ouais pourquoi pas mais il faudra s'abonner à un service qui coutera bein plus chèr CQFD.
Réponse de le 23/02/2011 à 14:27 :
vous êtes trop jeune pour comprendre les réalités de se qui se joue dans se domaine(comprenais bien, je ne dit pas que vous êtes immature),c'est tout simplement le capitalisme qui revient a grande pompe.A bonne entendeur salut
a écrit le 23/02/2011 à 11:14 :
Oublions le fiasco du système Monéo, prévu pour le paiements de faibles sommes.
Réponse de le 23/02/2011 à 22:26 :
Cette idée pourtant a été coulée par les commissions bancaires parfois supérieures aux marges des commerçants.
a écrit le 23/02/2011 à 10:50 :
Le prix des cartes bancaires en France est totalement délirant, c'est limite de l'escroquerie !! Effectivement comme l'a dit 'Changer la loi' lors de l'ouverture d'un compte la banque devrait vous fournir un moyen 'gratuit' de retrait dans ces guichets, mais cela n'existe plus ! A la place on vous 'vend' une pauvre carte limité à 1500? de paiement et 300? de retrait à 40? ! C'est du vol...
Réponse de le 23/02/2011 à 12:57 :
Tout à fait d'accord !!! Payer pour utiliser son argent durement gagné.....cherchez l'erreur !! Les banques nous volent !!
a écrit le 23/02/2011 à 10:33 :
C'est le même problème qu'avec les forfaits de portable, quasiment des monopoles et/ou les acteurs du secteur se mettent d'accord sur les prix, ou sur un niveau de prix. Pourquoi se battraient ils alors qu'ils ont une rente ultra rentable à se partager.
et nous , nous payons , comme toujours ....
a écrit le 23/02/2011 à 9:04 :
Il n'y a pas que les commerçants : les particuliers aussi souffrent de ces commission abusives. Pour ceux que le travail oblige à voyager par exemple, essayez donc d'employer votre carte à l'étranger : la commission par opération est absurde, en plus du taux de change massacrant !!!!!!
Réponse de le 23/02/2011 à 10:54 :
Les particuliers souffrons bel et bien des abus et incongruités du système de commissions abusives, en sus du prix abusif des cartes elles mêmes. Il faut en fait revoir le système à niveau planétaire : voilà le vrai problème et le secret des marques des cartes !! Si en France on se plaigne des disparités de commissions entre 0,4% et 2% que le particulier paye sans pas trop le savoir, en Argentine par exemple on paye entre 3% à 18% en sus du prix affiché et là le particulier se sent vraiment abusé !!! Si en France on se plaigne de payer la cotisation d?une carte 100 Euros par an, aux Etats-Unis elles sont quasiment gratuites !!!!
a écrit le 23/02/2011 à 7:53 :
Il faut changer la loi !
La loi de 1969 faite pour inciter les particuliers a avoir un compte banciare oblige le banqiuer à fournir gratuitement un moyen de paiement ! En 1969, la carte à puce n'existait pas ! Donc ce fut le chèque qui fut choisi !
Or de nos jour, le traitement des chèques coute une fortune et la creation et les traitements par carte : rien !
Donc le chequier doit devenir payant, la carte gratuite et le compte rémunéré !
Réponse de le 23/02/2011 à 9:44 :
bonne analyse mais malheureusement je pense que nous ne connaîtrons jamais cela ou alors c'est que les banquiers auront trouvé 1 nouveau moyen pour profiter de nous!
Réponse de le 23/02/2011 à 9:59 :
Pas d accord. les banques certes facturent certains services tres cher ,mais le prix des cartes reste tres raisonable: 40? en moyenne pour un an. Vu le service qu elles nous rendent, ça ne me derange pas de payer ! la fabrication de la carte coute, les services contre la fraude aussi. 40 e c est a peine le prix d un forfait mensuel de portable et personne ne s offusque du prix !
Réponse de le 23/02/2011 à 10:43 :
c'est surtout ce que la carte leur rapporte qu'il faut voir, nous sommes taxés en tant que client mais les commerçants, eux, pourquoi sont ils autant taxés, quant à 40 euros par an plus les divers coûts de services, pour "gérer NOTRE argent, il aurait mieux valu rester au point de la liberté de mettre en banque ou non, comme avant 1969, on vivait aussi bien et nous disposions intégralement de nos écôts
a écrit le 23/02/2011 à 7:17 :
Je trouve les montants honnêtes, la gestion de la monnaie ou du chèque sont bien plus couteuses et lourdes que la CB. Le problème se pose surtout sur les petits montants car là ça attaque la marge du commerçant.
Réponse de le 23/02/2011 à 7:38 :
les cartes bancaires étant déjà très chèrement payées par leurs possesseurs, je ne vois pas pourquoi les banques se permettent de demander autant aux commerçants, les banque se servent bien assez sur le dos de leurs clients
Réponse de le 23/02/2011 à 12:52 :
Je suis d'accord avec Pieds... les banques ont le culot de demander au commerçants de payer pour que l'argent rentre chez elles.
Réponse de le 23/02/2011 à 14:44 :
tu ne doit pas avoir de probléme d'argent.il faut vraiment avoir les pieds sur terre
Réponse de le 23/02/2011 à 15:56 :
je suis en retraite avec 641 euros par mois , je sais donc de quoi je parle, lorsque l'on décompte les agios et les divers services imposés, il n'y a plus grand chose à ronger sur l'os
Réponse de le 23/02/2011 à 16:25 :
Et je précise Laurent que oui le public coute cher s'il est mal géré et en plus proposé comme un service "gratuit" alors qu'il ne l'est pas vraiment. Mais un service bancaire public ne fonctionne que sur ses rentrées d'argent et non pas avec l'argent des impots et des taxes, à la seul différence, c'est que à la fois le peuple et l'état sont investisseurs et que ce service ne fait pas de bénéfice. Et une banque, ça ne se délocalise pas, au contraire, ça se localise encore plus et nous coute toujours un peu plus cher. Donc oui le privée est moins cher quand il est délocalisé, mais le public à l'heure actuelle est la seule solution pour garantir des prix stable et des emplois stable et peut etre moins cher que du privée 100% français. Donc je maintiens ce que j'ai dis plus bas. Une carte bancaire public!
a écrit le 23/02/2011 à 1:19 :
Ben ouai, on en revient à la meme problèmatique. C'est pas laissant l'état aider le privée que ce dernier nous rendra l'appareil. Pourquoi ne pas faire de service public banquier; Proposer un service de carte bancaire public dont les couts sont réduits à son fonctionnement? Une sacrée aide à tout les commerçants et toute les PME qui représentent la plus grosse part de notre économie. Un service de pret immobilier avec des taux concurentiel au privée permettrai d'augmenter le taux de propriétaire français. Aujourd'hui le budget logement est une part prohibitive sur le salaire moyen surtout si ça dure toute une vie parce que l'on a jamais pu emprunter... Le pouvoir de comsommation s'en ressent sur le long terme... Le public et le privée sont indissociable s'il l'on veut donner vraiment le pouvoir au peuple, c'est à dire le choix entre les 2. Suffit de prendre en exemple l'entente entre les opérateurs télécoms ou encore les compagnies aéronautiques pour montrer que la privation à tour de bras ne sert qu'à faire rentrer pontuellement de l'argent dans l'état et à créer une pseudo libre concurrence sur laquelle le peuple n'a aucun pouvoir si n'est le boycott, ce qui n'arrivera pas. Les commissions sur les transferts de carte bleue font partie aussi du problème et les commerçants sont, il est vrai, pieds et poing liés.
Réponse de le 23/02/2011 à 7:18 :
Le public coûte cher, derrière vous payez plus d'impôts ou de taxes. On doit garder le public pour des secteurs comme la santé, l'éducation etc.
Réponse de le 23/02/2011 à 8:16 :
Encore un article sur les commissions des banques. Quelle la marge de TOTAL sur l essence? De SANOFI sur ses médicaments? De VINCI??? La banque fournit un service et elle ne devrait pas être r?mun?r?e en retour? C est devenu un combat médiatique excessif.
Réponse de le 23/02/2011 à 9:57 :
Rémunérée, d'accord, mais quand il y a abus de position dominante, comme cela semble le cas ici, il est légitime à l'autorité politique d'intervenir.
Réponse de le 23/02/2011 à 10:06 :
ce qui est reproche ce n'est pas que les banques fassent des commissions, mais le montant excessif. on pourrait faire le meme article sur l'essence, les medocs etc...
Réponse de le 23/02/2011 à 10:53 :
Je pense que la concurrence existe donc je ne vois pas ce qui empeche les particuliers comme les professionnels de la faire jouer et de plus j'estime que les personnes qui n'arrêtent pas tout le temps de gueuler peuvent ouvrir un compte et ne prendre qu'un chéquier et retirer en espèce (tout est gratuit, comme à l'époque du matelas) donc arrêtez de vous plaindre !!! :-) Cordialement
Réponse de le 23/02/2011 à 11:26 :
Tout à fait d'accord. Les petits commerçants qui se plaignent n'ont qu'à mieux négocier avec leur banque, les particuliers aussi, faire jouer la concurrence. Bien sûr, ils préfèrent le liquide, comme les taxis mais quand va-t-on supprimer les chèques, le liquide et instituer le porte monnaie électronique gratuit ? Plus de magouilles en tout genre, plus d'attaques de fourgons, la Suisse, en mieux !
Réponse de le 23/02/2011 à 12:09 :
parce que vous croyez que le porte monnaie électronique sera gratuit? douce utopie, ce sera le moyen, comme je l'ai dit plus haut, de profiter encore plus de nous, il faudra leur payer des frais de gestion monumentaux, vous avez déjà vu les banques perdre 1 seul centime, vous?
Réponse de le 23/02/2011 à 13:35 :
S'il n'est pas gratuit, pas question de l'utiliser. En 1985, j'ai participé à l'écriture d'un livre où le patron du GIE Cartes Bancaires d'alors prônait l'utilisation du PME pour acheter la baguette de pain. 30 ans pour passer de l'utopie à la réalité, c'est une moyenne en France ! En France, on a des idées mais la mise en oeuvre n'est pas rapide... Demandez à Roland Moréno !
Réponse de le 23/02/2011 à 14:05 :
la mise en place n'est pas 1 obstacle en soit, ce qui retarde tout projet, c'est de trouver le moyen de rendre rentable quelque chose d'insignifiant.
Réponse de le 23/02/2011 à 15:54 :
parce que vous croyez que la concurrence est libre et non faussee comme on aimerait nous le faire croire ?
comme les operateurs mobiles, ils ne s'arrangent pas sur les tarifs
eh ho ! on vit pas dans le monde des teletubbies ou tout le monde est gentil et honnete
Réponse de le 25/02/2011 à 17:32 :
à "pieds sur terre" OUI, on a vu des banques perdre des Milliards ,il n'y a pas très longtemps et ce sont Nous qui devrons les rembourser !!!
Réponse de le 25/02/2011 à 21:19 :
à incognito: les banques qui perdent des milliards, sont des banques qui ont mal investi, mais ce sont uniquement les banques qui ont perdu cette argent, ainsi que leurs clients mais pas les banquiers proprement dit, eux ont de l'argent au frais dans les coffres gelés de Suisse ou du Luxembourg, voir même les îles caïman

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :