La banque d'Espagne exige un nouveau plan pour Banco Base

 |   |  231  mots
Copyright Reuters
Trois des quatre Cajas qui devaient s'unir au sein de Banco Base ont refusé de fusionner.

La Banque d'Espagne a exigé mercredi que les quatre banques impliquées dans la fusion Banco Base présentent un autre plan de restructuration après que celui qui devait donner naissance à la troisième caisse d'épargne espagnole est tombé à l'eau.

Trois des établissements qui devaient participer à cette fusion pilotée par l'Etat ont voté contre le rapprochement, ne voulant pas être associée à Caja Mediterraneo, une des "caja" les plus touchées par l'effondrement du marché immobilier en Espagne.

"La Banque d'Espagne demande à être informée au plus vite sur la stratégie que comptent suivre les quatre institutions concernées par le projet", a dit la banque centrale espagnole, rappelant au passage la date butoir du 28 avril pour que soient approuvées les plans de recapitalisation des "cajas".

D'après des sources bancaires, les trois établissements impliqués dans le projet - Cajas tur, Caja Extremadura et Caja Cantabria - devraient opter pour une fusion à trois avec une possible recherche d'autres partenaires.

Mardi, un des porte-parole de Banco Base, avait dit que celle-ci demanderait à l'Etat une aide de 2,8 milliards d'euros, soit près de deux fois le montant estimé par la Banque d'Espagne.

L'Espagne, qui ne souhaite pas avoir recours à un plan de sauvetage international, a demandé à ses banques d'augmenter leurs fonds propres de façon à rassurer les marchés sur la stabilité de son système financier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :