L'Espagne profite du bol d'air offert par Moody's pour placer près de 5 milliards d'euros de dette

 |   |  349  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le France a de son côté adjugé près de 8 milliards d'euros de dette à 2 et 5 ans. Le coût d'emprunt à 2 ans a battu un nouveau record de faiblesse.

L'Espagne a profité de la bouffée d'oxygène offerte par Moody's mardi soir pour placer 4,6 milliards d'euros d'obligations. Le pays, qui prévoyait à l'origine de lever entre 3,5 et 4,5 milliards d'euros, a obtenu les meilleures conditions de financement depuis février pour ses titres à 10 ans (rendement moyen de 5,458%, contre 5,666% lors de la dernière opération comparable, le 20 septembre). Madrid a également placé 1,6 milliard d'euros de titres d'échéance 2015 (avec un rendement moyen de 3,227%, contre 3,676% lors de la dernière adjudication comparable) et 1,5 milliard d'euros de titres d'échéance 2016 (avec un rendement de 3,977% contre 4,603% précédemment).

Les marchés n'ont pas été aussi positifs depuis longtemps sur l'Espagne

La décision de Moody's a surpris les marchés qui anticipaient plutôt une dégradation de la note en catégorie spéculative, surtout après le dernier mouvement de Standard & Poor's. Elle a provoqué un mouvement de détente sur les rendements de la dette des pays "périphériques". Les investisseurs attendent également une demande d'aide de la part de Madrid. Cette demande officielle rendrait possible un déclenchement du nouveau programme de rachats d'obligations souveraines de la Banque centrale européenne (BCE).
Selon des sources gouvernementales, l'Espagne, qui a déjà reçu 100 milliards d'euros pour recapitaliser ses banques, est prête à solliciter cette nouvelle aide, mais l'Allemagne lui demanderait de s'abstenir pour le moment, ce qu'a toutefois démenti Berlin.

Adjudication du Trésor français : un nouveau record historique pour le coût d'emprunt à 2 ans

La France a de son côté adjugé 7,97 milliards d'euros de bons du Trésor à intérets annuels (BTAN) à 2 et 5 ans, un montant situé dans le haut de la fourchette annoncée (7 à 8 milliards d'euros). Si la demande la plus forte a porté sur le BTAN 1,0% 2017 (8,74 milliards d'euros sur un total de 21,5 milliards demandés), c'est sur le BTAN 0,75% 2014 que le taux moyen est tombé à un plus bas historique, à 0,19% (contre 0,2% en septembre). Le taux moyen à l'adjudication du BTAN 5 ans est ressorti à 0,92% contre 0,98% en septembre, et légèrement au-dessus du plus bas record de juillet dernier (0,86%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :