Société Générale victime d'une escroquerie immobilière à 23 millions d'euros

 |   |  261  mots
La principale suspecte de l'affaire bénéficiait de l'aide de deux cadres de la banque, aujourd'hui licenciés. (Photo : Reuters)
La principale suspecte de l'affaire bénéficiait de l'aide de deux cadres de la banque, aujourd'hui licenciés. (Photo : Reuters) (Crédits : Reuters/Jacky Naegelen)
Après deux ans d'enquête, un réseau d'une vingtaine de personnes a été démantelé. Ils sont soupçonnés d'avoir organisé une arnaque aux prêts immobiliers, soutirant ainsi plus de 20 millions d'euros à l'établissement bancaire français.

Arnaque à grande échelle. Vingt-cinq personnes soupçonnées d'avoir organisé une vaste fraude aux prêts immobiliers pour une vingtaine de millions d'euros, au préjudice de la Société Générale, ont été interpellées et placés en garde à vue mardi et jeudi en région parisienne. Ils seront présentés samedi au palais de justice en vue de leur éventuelle mise en examen pour "escroquerie en bande organisée". 

L'enquête, entamée il y a deux ans, a permis d'établir l'existence d'une centaine de prêts frauduleux ayant bénéficié à plusieurs dizaines de personnes, octroyés sur la base de faux documents justificatifs -notamment  des relevés bancaires, bulletins de salaires et déclarations fiscales- réalisés par des faussaires, a précisé la Section de recherches de Versailles en charge de l'enquête.

23 millions d'euros volés

En tout et pour tout, l'établissement bancaire aurait accordé la somme d'environ 23 millions d'euros à la courtière. Les sections de recherches de Versailles et de Paris précisent qu'il resterait près de 17 millions qui n'ont pas encore été recouvrés par la Société générale.

Déjà condamnée pour des faits d'escroquerie, la principale suspecte est devenue prescripteur immobilier pour la Société Générale fin 2005, date à laquelle elle a commencé à souscrire à des prêts avec des faux documents. "Compagne d'une ancienne figure du grand banditisme" selon la gendarmerie, elle bénéficiait de l'aide de deux cadres de la Société générale, aujourd'hui licenciés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/03/2014 à 20:01 :
A tous les coups, Jerome Kerviel a manigancé tout ça du fond de sa cellule
a écrit le 15/03/2014 à 20:00 :
Après des pertes de courtage de 4 milliards d'euros, une escroquerie ne portant que sur 23 millions on n'en parle même pas... Sauf pour mettre à la porte les dirigeants incapables placés à leur poste par copinage...
a écrit le 15/03/2014 à 14:10 :
Quel amateurisme de la part de la SG...A la BNP, une affaire comme ça ne serait jamais sortie dans les journaux! Une promotion pour les incompétents qui ont laissé faire et hop.
Plus sérieusement, on peut au moins reconnaitre la transparence de la SG dans l'histoire.
a écrit le 15/03/2014 à 7:40 :
SG jamais au courant de rien...tellement occupe à monter des combines sur les marches....bravo...et qui va payer....le contribuable car dans 2 ans rebelote
a écrit le 15/03/2014 à 1:27 :
Y'a qu'à mettre ça sur le dos à Kerviel, avec 5 milliards d'euros à rembourser, il est pas à 23 millions prés !!!
a écrit le 15/03/2014 à 0:03 :
Et ce que certains ont oublié, c'est que la SG est sortie de Grèce pour aller se placer en Russie :-) je te dis pas la déculotée qu'ils vont prendre, quis era nettement supérierue à 23 patates :-) c'est qui qui dirige la SG, encore un clown placé par les politiques ? :-)
a écrit le 14/03/2014 à 21:33 :
quelle banque? ah oui celle qui aurait dû être nationalisée après l affaire kerviel. mais non comme nationaliser est un gros mot on a conservé le board et fait un gros prêt pour combler les paumes. Même board, même conséquences! la secte et le soutien implicite entre enarques et ecole de premier rang:c est ce qui a fait qu on a pas corrigé le tir après kerviel, et qu on ne corrige toujours pas.
a écrit le 14/03/2014 à 21:09 :
Oui la Société Générale fait encore la une des faits divers. C'est vraimant la voyoucratie totale cette Société Générale.
Réponse de le 14/03/2014 à 21:41 :
Je suis atterré par le niveau des commentaires. Une escroquerie se monte...On détourne de l'argent et tout ce que vous trouvez à dire c'est que c'est la faute de la Banque. Aujourd'hui , les tentatives d'escroquerie sont très faciles car les moyens techniques pour fabriquer des faux documents sont à la portée de tous ! De nombreuses entreprises en sont victimes et pas seulement les banques.
Réponse de le 15/03/2014 à 8:09 :
Les moyens de contrôle existent aussi...sauf qu'ils coûtent chers et freinent le business !!!! Une escroquerie de ce niveau = incompétence de l'établissement ( comme pour Kerviel ...).
a écrit le 14/03/2014 à 21:00 :
Ah, la Société Générale ! Une banque fameuse pour l'incurie de son Contrôle Interne, sauvée par la Justice qui a condamné un lampiste (Kerviel) comme seul responsable d'un trou de 4,82 milliards d'euros ! Là aussi ils n'avaient rien vu ! Il s'agit ici de seulement 23 millions d'euros volés : vous imaginez comment s'est passé sous leur nez....
Réponse de le 15/03/2014 à 20:07 :
Absolument vrai contrôle interne défaillant dans cette grande grande banque française , d'ailleure rappeleons que le système dual de gouvernance séparant les fonctions de directeur générale et de président du conseil d'adminsitration ont été mis en place bien tardivement comparés aux autres établissement bancaire de l'héxagone.
a écrit le 14/03/2014 à 20:17 :
Les voleurs volés, ça les soigne tiens !
a écrit le 14/03/2014 à 19:33 :
Au lieu de financer des escrocs, si les banques commençaient par financer toutes ces entreprises qui font avancer le pays et auxquelles on ne prête pas parce qu'elles sont frappées par la crise. Un minimum de discernement éviterait ce genre d'aberrations....
a écrit le 14/03/2014 à 19:28 :
Pourquoi certains gens sont-ils (elles) malhonnêtes?
Réponse de le 18/03/2014 à 8:21 :
Les politiques ainsi que les patrons sont malhonnête par essence.
a écrit le 14/03/2014 à 19:21 :
Décidément.. Kerviel ou pas ..
La Sté Générale n'a pas encore revu tout a fait leurs systèmes de contrôles..
C'est toujours autant le bordel là dedans..
Réponse de le 14/03/2014 à 19:43 :
rien à voir dudule

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :