BPCE va acquérir 50,1% de la banque d'Auchan Oney

 |   |  599  mots
(Crédits : Oney)
Le groupe mutualiste (Banque Populaire Caisse d'Epargne) annonce entrer entre négociation exclusive avec Auchan Holding en vue de prendre le contrôle d'Oney Bank, la filiale de services de paiement et financiers de la galaxie Mulliez. Oney deviendra l'offre de banque digitale à l'étranger de BPCE.

On savait que le groupe Auchan cherchait un partenaire pour sa filiale de services financiers et solutions de paiement, Oney. Ce sera donc BPCE : le groupe mutualiste (Banque Populaire Caisse d'Épargne) a annoncé ce mardi 12 février entrer en négociation exclusive avec Auchan Holding en vue d'une prise de participation dans Oney Bank SA à hauteur de 50,1% "pour engager son développement européen en banque digitale de proximité et de crédit à la consommation sous la marque Oney et accélérer le développement de Oney Bank grâce à l'apport de ses expertises, notamment en matière de paiements".

Héritière de l'activité monétique du groupe Auchan créée en 1983, la Banque Accord est formellement fondée en 1993 et rebaptisée Oney en 2016. Elle est détenue à 100% par Auchan Holding alors que Banque Casino est détenue à 50% par le Crédit Mutuel depuis 2010 et Carrefour Banque à 40% par BNP Personal Finance. Oney, qui emploie 3.000 personnes, revendique 7,6 millions de clients et a l'ambition de devenir "le leader européen du paiement fractionné". Elle a dégagé un produit net bancaire (PNB) de 416 millions, résultat brut d'exploitation de 116 millions et un bénéfice net de 45 millions en 2017. Au premier semestre 2018, elle a réalisé un PNB de 218,1 millions d'euros, en hausse de 5,6 %, et un bénéfice net de 30,5 millions (+17,3 % par rapport à la même période l'année précédente). En revanche, Auchan Holding (Auchan Retail, foncière Ceetrus et Oney) a accusé une perte nette de 151 millions d'euros à fin juin 2018.

Le groupe Auchan s'est félicité de pouvoir adosser sa banque à "un acteur bancaire de premier plan dont le modèle coopératif est proche de son ADN familial".

"La famille Mulliez, en sa qualité d'actionnaire d'Auchan Holding, est très heureuse d'annoncer ce projet d'alliance avec le groupe BPCE avec lequel nous partageons des valeurs fortes, une vision long-terme, un regard engagé sur la mission des entreprises au service du quotidien du plus grand nombre" ont commenté Edgard Bonte, le président du directoire d'Auchan Holding et Barthélémy Guislain, le président du conseil de surveillance, cités dans le communiqué.

Oney la future offre de banque digitale de BPCE à l'international

De son côté, le groupe bancaire se réjouit de cette alliance avec "un partenaire historique, innovant et rentable" a souligné Laurent Mignon, le président du directoire de BPCE, et "un acteur important du crédit à la consommation sur le lieu de vente où BPCE n'est pas présent".

"Ce projet de partenariat de long terme servira de base pour le développement d'une offre de banque digitale, qui sera complémentaire de celles des Banque Populaire et des Caisse d'Épargne. Oney sera la banque de détail à l'international du groupe BPCE, sous sa propre marque, comme le groupe n'a pas de banque de proximité à l'international" a expliqué Laurent Mignon, lors d'une conférence téléphonique ce mardi soir.

Oney Bank lancera une offre de compte bancaire et de carte (à l'image de Carrefour Banque avec son compte C-zam) et d'assurances, a-t-il indiqué. Laurent Mignon n'a pas révélé le montant de la transaction envisagée, qu'il espère boucler d'ici à juillet ou septembre, ni commenté l'estimation de valorisation avoisinant 500 millions d'euros, citée par la presse espagnole qui tablait sur une reprise par Santander en décembre dernier.

BPCE avait acquis en 2016 une néobanque, la Fintech allemande Fidor, dont l'activité n'a pas été jugée assez complémentaire et dont Laurent Mignon, arrivé aux commandes en juin dernier, souhaite se défaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :