Brexit : Bank of America choisit une pointure pour diriger Paris

 |   |  533  mots
Sanaz Zaimi est considérée comme l'une des femmes les plus puissantes de la City : la directrice de l'activité de vente sur le marchés de taux, changes et matières premières chez Bank of America Merrill Lynch deviendra en outre responsable de la France l'an prochain.
Sanaz Zaimi est considérée comme l'une des femmes les plus puissantes de la City : la directrice de l'activité de vente sur le marchés de taux, changes et matières premières chez Bank of America Merrill Lynch deviendra en outre responsable de la France l'an prochain. (Crédits : Bank of America Merrill Lynch)
La banque américaine vient d'annoncer le transfert de trois dirigeants de premier plan de Londres à Paris courant 2019 : la directrice des activités sur les marchés de taux, changes et matières premières Sanaz Zaimi, deviendra responsable pays pour la France. Preuve qu'elle a l'intention de muscler sérieusement son équipe parisienne.

Bank of America Merrill Lynch accélère dans son organisation post-Brexit. La banque américaine vient d'annoncer trois nominations de dirigeants de premier plan de Londres vers Paris courant 2019, analysées par la presse britannique comme une perte majeure pour la finance londonienne et une victoire pour la capitale française. Il s'agit en particulier de Sanaz Zaimi, considérée comme l'une des femmes les plus puissantes de la City, directrice de l'activité de vente sur le marchés de taux, changes et matières premières, qui "assumera également la fonction de responsable pays pour la France" indique la banque.

D'origine iranienne, cette diplômée en finance de l'Université de la Sorbonne a plus de 20 ans d'expérience sur les marchés financiers. Elle était chez Goldman Sachs à Londres, au rang d'associée, avant de rejoindre Bank of America en 2010. Elle avait travaillé auparavant chez Deutsche Bank et (feu) Smith Barney (racheté par Morgan Stanley). La nouvelle dirigeante déménagera à Paris dans quelques mois.

"Ces nouvelles responsabilités prendront effet dans le courant de l'année 2019 lors de l'installation de la banque dans ses nouveaux bureaux parisiens", précise la banque.

Bank of America a en effet signé le bail d'un immeuble Art Déco en rénovation rue de la Boétie, dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Dans cet ancien immeuble de La Poste dans le triangle d'or, que BNP Paribas Real Estate Investment Management vient de racheter, la banque américaine disposera de quoi accueillir 1.000 personnes. Dans un premier temps, il est plutôt question de 200, la rumeur parle déjà de 400, mais rien d'officiel à ce stade.

--

Immeuble Boetie Poste bank of America

[L'immeuble où s'installera Bank of America dans le courant de 2019, rue de la Boétie. Crédit: Meero]

--

D'autres nominations à venir

Sanaz Zaimi ne viendra pas seule à Paris. Vanessa Holtz, qui est co-responsable du trading des changes et dérivés de changes en Europe, deviendra directrice du trading taux, changes et matières premières pour l'Union européenne, sera également basée désormais à Paris. Cette ancienne d'ABN Amro, de Barclays et JP Morgan, a commencé sa carrière au Crédit industriel et commercial (CIC) à Paris. Elle est diplômée de la Sorbonne et de l'Essec.

Une troisième nomination a été annoncée : le responsable des ventes de l'activité de taux change matières premières pour les marchés émergents de la zone EMEA (Europe Moyen-Orient Afrique), Othmane Kabbaj, assumera également cette fonction pour l'Union européenne. Ce diplômé de HEC a travaillé pour Nomura et Lehman Brothers au Moyen-Orient.

Dans un mémo interne cité par le Financial Times, le directeur opérationnel de Bank of America, Tom Montag, laisse entendre que ce n'est qu'une étape.

"D'autres nominations de dirigeants dans l'Union européenne seront annoncées en temps voulu."

La banque est aussi en discussions avec Bernard Mourad, ex-banquier d'affaires chez Morgan Stanley, qui a aidé Patrick Drahi à partir à l'assaut de SFR. Il pourrait prendre la tête de la banque de financement et d'investissement de Bank of America à Paris, une fonction aujourd'hui occupée par Stéphane Courbon. La banque américaine emploie environ 4.500 personnes à Londres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/07/2018 à 14:34 :
To brexit or not to brexit. L'incertitude shakespearienne n'est pas pour plaire aux décideurs économiques.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :