Coronavirus : ce que les banques proposent concrètement pour aider les entreprises

 |   |  479  mots
(Crédits : DR)
Pour soulager la trésorerie des entreprises dont l'activité est impactée par la propagation de l'épidémie du nouveau coronavirus, les banques commerciales et la banque publique d'investissement ont activité des mesures ad hoc. Voici la liste des dispositifs d'accompagnement destinés aux entreprises en difficulté.

La mobilisation des institutions financières françaises, banque publique comme établissements privés, se renforce pour donner de l'oxygène aux entreprises frappées par la crise du coronavirus.

Dans un communiqué de presse, publié dimanche 15 mars, la Fédération bancaire française (FBF) a listé dans le détail les mesures d'accompagnement que les groupes bancaires ont décidé d'adopter de manière collective pour aider les entreprises à passer ce cap difficile.

Report des remboursements, procédures de crédit accélérées, suppression des pénalités...

Au menu :

  • Mise en place de procédures accélérées d'instruction de crédit pour les situations de trésorerie tendues, dans un délai de 5 jours et une attention particulière pour les situations d'urgence.
  • Report jusqu'à six mois des remboursements de crédits pour les entreprises.
  • Suppression des pénalités et des coûts additionnels de reports d'échéances et de crédits des entreprises.
  • Et, enfin relais des mesures gouvernementales: dans le cadre des échanges avec les clients, communication et explication des mesures de soutien public (report d'échéances sociales ou fiscales, mécanisme de garantie publique).

Bpifrance active des mesures d'urgence pour soulager la trésorerie des entreprises

De son côté, Bpifrance, la Banque publique d'investissement, a également décidé de renforcer son soutien aux entreprises. Plusieurs mesures ont ainsi été prises, notamment pour traiter leurs problèmes de trésorerie.

  • Suspension, dès ce lundi 16 mars, du paiement des échéances de prêts accordés par Bpifrance.
  • Mobilisation de l'ensemble des factures (mesure qui permet de donner aux entreprises une échéance plus longue pour le paiement de leurs factures), accompagnée d'un crédit de trésorerie représentant 30% des volumes mobilisés.
  • Prêts sans garantie de 3 à 5 ans, de 10.000 euros à plusieurs dizaines de millions d'euros. Ces prêts sont assortis d'un différé de remboursement du capital.

Une garantie à 90% pour les crédits et un numéro vert

En parallèle, Bpifrance agit aussi sur la garantie des prêts, son principal levier d'action. Celui-ci vise à rassurer les banques pour les inciter à financer les entreprises. Le niveau de garantie des crédits a ainsi été relevé à 90% (contre 70% auparavant) de telle sorte que la banque prêteuse ne supporte plus que 10% du risque.

Cette mesure, prise en coordination avec les banques commerciales et les régions, vaut pour les prêts de 3 à 7 ans accordés par les banques privées et pour les découverts confirmés pour une période de 12 à 18 mois par la banque de l'entreprise. Par ailleurs, le mécanisme de garantie de Bpifrance est désormais également étendu aux ETI, et non plus uniquement aux TPE et PME.

Bpifrance a aussi mis en place un numéro vert (0 969 370 240) afin de faciliter aux chefs d'entreprise l'accès à ces informations

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/04/2020 à 19:56 :
j'ai un compte bancaire professionnel au CIC et je suis à découvert de 56€ à cause de frais bancaires de commission de frais intervention ou frais de rejet et maintenant frais d'envoi de lettre(13.50€) demandant de couvrir le compte qui se dégrade à cause de tout ces frais....
Malgré ma demande de remboursement de ces frais à titre exceptionnelle le temps d'obtenir le remboursement des aides gouvernementales ,j'ai reçu un avis négatif à ma demande.
Est ce normal que cette banque profite de cette situation compliquée ou nous avons aucune rentrée d'argent puisque magasin fermé...
a écrit le 14/04/2020 à 10:48 :
J'ai un crédit bancaire accordé pour la rénovation d'un appartement à vocation locative avant ma retraite définitive, toutes garanties données. A ce jour, la banque refuse le report des remboursements alors que toutes les locations sont annulées. Quelles conséquences suite aux découverts inévitables?
a écrit le 04/04/2020 à 19:36 :
j'ai demandé un petit prêt sur 4 structures hôtelières allant de 20kf à 50kf refusé: il m'a été dit de saisir le médiateur du credit à la banque de FRANCE; alors LES BELLES PAROLES DE monsieur MACRON elles ne sont valables que pour les sociétés en grande santé. Vous voulez nous faire tous couler? je signale que je n'ai aucun découvert autorisé et aucun credit.Mais j'ai 66 ans sans doute faut-il en avoir honte. c'est consternant . si vous avez des idées contactez moi
a écrit le 26/03/2020 à 14:10 :
Bonjour,
Je confirme les dires de Tiluchon , nous rencontrons le même souci avec le crédit agricole de saint joseph (île de la réunion ).
Notre conseillères nous confirment que le report de 6 mois est possible , nous lui avons demander une simulation.
Nous sommes outrés.
Je préfère fermer ma société.
Ou sont les mesures d 'urgences que le gouvernement a annoncé , ce que des belles paroles .

Arrêté avec vos annonces inutiles
a écrit le 26/03/2020 à 9:16 :
Comment obtenir ce prêt
a écrit le 23/03/2020 à 15:35 :
Bonjour,
un petit B très mol sur les mesures destinées aux entreprises... seules les entreprises riches semblent y avoir droit ! des critères assez sévères sont mis en place pour une éventuelle éligibilité. Le résultat est sans appel : une entreprise qui à les moyens peut espérer de l'aide, les autres, auront droit à un adieu ! ces effets d'annonces, dans une crise tel que celle que nous traversons est scandaleuse. La crise sera sans précédent, les impayés seront énormes, les assureurs crédits seront ébranlés, des chantiers ne seront jamais finis, le taux de chômage va exploser. La faillite des banque est annoncée, juste le temps de leur faire sortir les dernières liquidités.
a écrit le 23/03/2020 à 13:26 :
Contactée la semaine dernière, ma banque ( credit agricole charente périgord) refuse le report d'échéance de prêt Pro sans indemnité ou sans pénalité.( apparemment pas au courant des mesures prises par les autres banques) Je souhaiterai vraiment savoir comment faire !
Réponse de le 30/03/2020 à 15:30 :
Je confirme... le report n'est pas non plus gratuit au crédit agricole du morbihan
Des intérets à payer en différé.... et visiblement très chers: 106.09€ de frais pour un montant restant dû de seulement 3630€....
a écrit le 17/03/2020 à 11:59 :
Cette crise sanitaire est de tout évidence le cygne noir d'un système financier devenu fou et déconnecté de la réalité : Il va droit dans le mur parcequ 'il était déjà en état métastable en appui sur un surendettement impossible à rembourser ,mais qui profitait à quelques uns.
a écrit le 16/03/2020 à 17:05 :
Et pour les distributeurs?! non parce qu'a mon avis, sur le chemin sur lequel nous sommes nous allons avoir des comportements de ce type !
a écrit le 16/03/2020 à 14:03 :
"Celui-ci vise à rassurer les banques pour les inciter "

Ouais bon en gros c'est que la banque publique qui propose quelque chose, comme d'habitude...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :