Les principaux " hedge funds " gagnent plus d'argent que les grandes banques !

Selon LCH Investments, les dix plus gros "hedge funds" ont fait gagner 28 milliards de dollars à leurs clients au second semestre 2010. Plus que ce qu'ont gagné les principales banques anglo-saxonnes qui, elles, financent l'économie.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

2010 a été l'année du retour pour les hedge funds. L'industrie a clôturé l'exercice avec 1.917 milliards de dollars d'encours (+ 19,8 % par rapport à 2009). Cette progression a principalement eu lieu au second semestre, période pendant laquelle les hedge funds ont réalisé la quasi-totalité de leur collecte et de leurs performances. Période, aussi, qui a vu les dix plus gros hedge funds se distinguer. Selon LCH Investments, ces produits ont fait gagné 28 milliards de dollars à leurs clients sur les six derniers mois de 2010. Plkus que les 26 milliards de dollars gagnés par les plus grandes banques anglo-saxonnes, de Goldman Sachs à HSBC.

Bridgewater Pure Alpha, co-géré par Ray Dalio, a enregistré à lui seul un gain de 8,7 milliards sur la période. Quantum de George Soros, et Paulson & Co de John Paulson, ont affiché un gain respectif de 3 et de 5,8 milliards. Et le « top ten » des fonds, depuis leur création, a fait gagner 182 milliards de dollars à ses investisseurs. En termes d'actifs sous gestion, ces dix gérants gèrent 235,2 milliards de dollars, soit 12,3 % des encours mondiaux. Par conséquent, si on rapporte ce montant aux gains enregistrés, la rentabilité est inférieure à 12 % (11,9 %). Avec quelques exceptions comme Bridgewater Pure Alpha qui a gagné 14 % sur le semestre et 25 % sur l'année. Toutefois, à titre de comparaison, le S&P 500 a gagné sur la période 22 % (10,93 % en 2010). Il faut donc modérer ces résultats. D'autant que ces dix fonds sont « global macro » (6,34 % en 2010) ou multistratgies (9,27 % en 2010), des stratégies qui n'ont pas spécialement brillé l'an passé.

Ce que montrent aussi ces « 28 milliards », « c'est le mouvement de concentration de l'industrie, indique Vincent Deluard, vice-président de la recherche chez TrimTabs Investment Research. Les gros fonds ont augmenté leur part de marché sur les trois dernières années parce que beaucoup de fonds n'ont pas survécu à la crise et que les investisseurs se sont rabattus massivement sur des fonds connus présentant de bons « track record » à la suite des pertes enregistrées en 2008 et de nombreux scandales. » Dans son bilan 2010, Hedge Fund Research indiquait que les hedge funds de plus de 5 milliards de dollars d'actifs sous gestion avaient capté 80 % de la collecte, estimée à 55,5 milliards.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.