Les investisseurs américains fuient les banques européennes

 |   |  239  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
Les banques européennes ne représentaient plus que 34,9% des actifs des fonds monétaires américains fin octobre, contre 37,7% fin septembre.

"Les banques européennes souffrent d'un problème de financement." C'est le directeur général de la Banque d'Italie lui-même, Fabrizio Saccomanni, qui le dit. Un problème qui résulte en partie de la désertion des investisseurs monétaires américains. La crise de la dette dans la zone leur paraissant tout sauf résolue, ceux-ci ont encore réduit leur exposition aux banques de la zone euro, le mois dernier, selon l'agence d'évaluation financière Fitch.

L'exposition aux banques françaises a été ramenée de 6,7% à 5,5%

Fin octobre, les papiers à court terme émis par les banques européennes ne représentaient plus que 34,9% des 642 milliards de dollars d'actifs détenus par les dix plus importants fonds monétaires américains, contre 37,7% fin septembre. Pour les seules banques françaises, l'exposition des fonds monétaires américains a été ramenée de 6,7% du total de leurs actifs fin septembre à 5,5% fin octobre.

Le financement aéronautique et maritime en première ligne

Cette plus grande difficulté d'accès aux financements en dollars a contraint des banques comme BNP Paribas et la Société générale à réduire la voilure dans le financement aéronautique et maritime, libellé en dollars. Mi septembre, BNP Paribas avait ainsi annoncé une diminution supplémentaire de 60 milliards de ses besoins de financement en dollars, d'ici à la fin 2012, après une première réduction de 22 milliards au premier semestre 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/11/2011 à 1:08 :
Pour quoi finance-t on airbus en usd, la question vaut etre posee. Non?
a écrit le 22/11/2011 à 17:41 :
Incroyable ! Il faut vite envoyer Noyer aux USA pour qu'il explique aux Americains, comme il nous l'a si bien explique, que les banques Francaises sont saines et bien capitalisees. Pour les banques Europeennes, je ne sais pas.
a écrit le 22/11/2011 à 16:25 :
voila qui n est pas une tres bonne nouvelle, il en reste encore enormement les problemes de funding de la zone euro ne sont pas pres de s arreter.
Au mois la BCE gagne des fortunes en encaissant les depots a 0,60 et en le repretant a 1,25....
a écrit le 22/11/2011 à 16:09 :
Conclusions bien hatives, car les cours fin septembre étaient bien plus hauts que fin octobre. Et les marchés européens ont mieux tenu que les marchés européens. Donc, les fonds américains possèdent peut-être plus d'actions des banques européennes qu'avant (même si la valeur des lignes se sont réduites). En fait, ce qui est surprenant, c'est bien le contraire: les banques américaines posèderaient 150 milliards d'actifs dans les banques européennes, et cela commence à faire beaucoup, quand BNPP vaut 30 milliards au cours actuel, DB 24 milliards, et GLE 12 petits milliards. il y a un risque que les européens perdent leurs banques. C'est cela qu'il faudrait quantifier..
Réponse de le 22/11/2011 à 16:34 :
'' et les marchés europeens ont mieux tenu que les marchés européens"" je dirai même plus :les marchés européens ont mieux tenu que les marchés européens.Cela étant dit je trouve que les marchés..............etc,etc
a écrit le 22/11/2011 à 16:01 :
Vont-ils dans les banques chinoises ou celles du Qatar ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :