Aviva négocie la vente de ses activités américaines

 |   |  232  mots
(Crédits : BLOOMBERG NEWS)
L'assureur britannique confirme son intention de céder ses activités d'assurance vie aux Etats-Unis à un prix réduit, afin de libérer rapidement des capitaux.

Aviva avait annoncé en juillet 2012 vouloir se séparer de 16 activités sur 58 jugés trop peu performantes mais mobilisant 6 milliards de livres (7,5 milliards d'euros) de capitaux. Le groupe britannique a ainsi confirmé jeudi 8 novembre être en discussions pour vendre ses activités d'assurance vie aux Etats-Unis. Le prix de la transaction pourrait inclure un "rabais substantiel" qui se traduirait donc par une moins value pour l'assureur. Aviva a cependant affirmé que cette opération  "serait dans l'intérêt du groupe", car elle permettrait de libérer des capitaux. La filiale américaine d'Aviva a environ 900.000 clients et a enregistré des revenus d'environ 3 milliards de livres sur les neuf premiers mois de l'année.

Un plan de redressement en cours

Dans le cadre de son plan de redressement, l'assureur a déjà réduit sa participation dans son ancienne filiale néerlandaise Delta Lloyd. Il a également vendu sa part majoritaire dans une coentreprise au Sri Lanka. Il a par ailleurs indiqué que "huit plus petites cessions" devraient aboutir en 2013. Confronté à des conditions de marché difficile notamment en assurance vie en Italie et en Espagne, les revenus de l'assureur ont baissé  de 5% sur les neuf premiers mois de 2012 (données publiées) à 28,9 milliards de livres soit 36 milliards d'euros.  Après l'annonce de la prochaine cession aux Etats-Unis, le titre Aviva  a légèrement progressé de 0,55% jeudi 8 novembre clöturant à 4,14 euros. 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :