BNY Mellon, la plus vieille banque américaine fait (aussi) le pari du bitcoin

 |  | 437 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Brendan McDermid)
« La demande croissante des clients pour les actifs numériques, la maturité des solutions avancées et la clarification de la réglementation nous offrent une formidable opportunité d'étendre nos offres », a annoncé l'institution new-yorkaise. Porté par ces entreprises qui l'adoubent, le cours de la cryptomonnaie poursuit son envolée.

Le bitcoin, cette monnaie numérique décentralisée basée sur le protocole de la blockchain (un grand registre de compte sous la forme d'une chaîne de blocs sécurisée et réputée inviolable ndlr) n'en finit pas de faire de nouvelles conquêtes. Et non des moindres. Après la star de Wall Street, le gestionnaire BlackRock et Elon Musk, l'homme le plus riche du monde qui a investi 1,5 milliard de dollars au travers de Tesla, mais aussi MasterCard, Square, PayPal, c'est au tour de la plus vieille banque des Etats-Unis, la Bank of New York Mellon de se lancer dans la gestion de cet actif.

Tout un symbole, quand, le bitcoin attire les critiques sur sa volatilité des institutions traditionnelles et sur son côté purement spéculatif, à l'image récemment de la nouvelle secrétaire d'Etat Janet Yellen ou encore de Christine Lagarde, patronne de la BCE. Cette nouvelle brèche prise par la banque new yorkaise est d'autant plus symbolique dans un contexte de pandémie, où les Bourses subissent les aléas des campagnes de vaccination et les interrogations sur l'endettement lié aux plans de relance.

Aussi, aucune grande banque centrale ne reconnaît le bitcoin comme une monnaie à part entière.

Mais pour ses clients, la banque, fondée en 1784, a décidé de créer une nouvelle unité pour s'occuper de ces actifs, qui incluent les cryptomonnaies. Elle travaille aussi actuellement sur le développement d'une plateforme pouvant les conserver et les administrer.

Lire aussi : Bitcoin, Ethereum... les monnaies programmables redonnent du souffle à la démocratie

« Première banque mondiale »

« BNY Mellon est fière d'être la première grande banque mondiale à annoncer son intention de fournir un service intégré pour les actifs numériques », a déclaré Roman Regelman, en charge des services numériques chez BNY Mellon.

« La demande croissante des clients pour les actifs numériques, la maturité des solutions avancées et la clarification de la réglementation nous offrent une formidable opportunité d'étendre nos offres de services actuelles à ce domaine émergent », a-t-il ajouté.

La banque doit encore obtenir certaines approbations mais espère lancer son service dans l'année.

Si certains établissements financiers proposent à leurs clients de gérer des produits financiers adossés au bitcoin, les banques de dépôts se gardent en général d'en détenir directement faute d'un statut juridique clair pour la devise virtuelle.

Porté par cette annonce, le bitcoin a atteint un nouveau sommet jeudi vers 13H20 GMT, à 48.364,05 dollars, selon des données compilées également par Bloomberg.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/02/2021 à 9:43 :
Merci beaucoup. Une information qui en dit beaucoup sur la stratégie américaine vis à vis du bitcoin, tandis que notre bien trop vieille UE elle ne pense qu'à punir et remplir ses paradis fiscaux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :