L'assurance-vie reprend sa place dans l'épargne des Français

L'assurance-vie enregistre son septième mois consécutif de collecte nette positive; Si l'assurance a retrouvé son rythme de collecte d'avant crise, elle n'a pas encore comblé le recul de l'an dernier.

2 mn

Le mois de juin est traditionnellement un mois moyen en termes de collecte nette en assurance-vie
Le mois de juin est traditionnellement un mois moyen en termes de collecte nette en assurance-vie (Crédits : Adobestock)

C'est le septième mois consécutif de collecte nette positive sur l'assurance-vie. En juin, la collecte nette a été, selon la Fédération, française de l'assurance (FFA), d'1,4 milliard d'euros, en repli toutefois par rapport à mai (1,7 milliard d'euros). Les cotisations (13,7 milliards d'euros) ont même été supérieures à celles du mois de juin 2019 (12,1 milliards).

La collecte en unités de compte (UC) est restée importante. Elle représente même 41 % de la collecte au mois de juin. Depuis le début de l'année, ce taux est de 38 %, bien supérieur à la moyenne de 35 % de l'année 2020. Cette progression continue des UC s'explique par la bonne tenue des marchés actions, qui convainc nombre d'épargnants de l'intérêt de diversifier son portefeuille d'assurance-vie.

Retour à la normale

Elle est également le fruit des politiques commerciales des assureurs, notamment des bancassureurs, qui privilégient clairement les UC au détriment des fonds en euros, surtout sur les contrats dits patrimoniaux. Cette hausse des UC suscite cependant des interrogations sur le niveau des commissions et la régulateur mène actuellement un examen approfondi sur les pratiques commerciales des assureurs.

Lire aussi 8 mnAssurance-vie : les contrats en unités de compte bondissent, mais sont-ils vraiment la panacée?

Ce sont les prestations qui expliquent ce mois-ci le reflux de la collecte nette. Le montant a sensiblement progressé par rapport au mois précédent à 12,3 milliards d'euros. Juin est traditionnellement un mauvais mois pour l'assurance-vie, avec une collecte nette qui tourne autour de 1,3 milliard d'euros sur moyenne période, note le Cercle de l'Epargne.

"Depuis le mois de décembre 2020, l'assurance-vie a retrouvé un rythme de croisière qui le rapproche de la croissance qu'elle connaissait avant crise. En revanche, pour le moment, la période de mars à novembre 2020 qui avait été marquée par un recul de la collecte nette n'a pas été compensée", souligne le Cercle de l'Epargne.

.

2 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 02/08/2021 à 9:04
Signaler
ca rapporte 0, et ca finance des etats qui ne vont pas rembourser leurs dettes, vaut mieux laisser ca sur le compte courant, ou mieux, le retirer en liquide

à écrit le 31/07/2021 à 9:33
Signaler
Ca continue de me laisser pantois. Les revenus des sommes immobilisees sont nulles ou presque. L'inflation grignote le capital, certes lentemwnt mais surement. Pourtant les ceussent qui choisissent ce placement ne sont pas des acultures ? Alors ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.