La Banque Postale se lance dans le paiement par reconnaissance vocale

 |  | 350 mots
Lecture 2 min.
La Banque postale précise que le dispositif fonctionnera sur la totalité des sites marchands.
La Banque postale précise que le dispositif fonctionnera sur la totalité des sites marchands. (Crédits : JACKY NAEGELEN)
Le système, qui remplace le traditionnel mot de passe par la voix de l'utilisateur, doit permettre de simplifier les transactions sur Internet, et de limiter les fraudes à la carte bancaire. Il sera mis en place cet été, précise la Banque postale.

Après avoir annoncé la création d'une banque en ligne en 2017, la Banque Postale cherche à tirer son épingle du jeu du succès grandissant du e-commerce. La filiale bancaire du groupe La Poste a annoncé le lancement, cet été, d'une solution de paiement à distance par reconnaissance vocale.

Baptisé "Talk To Pay" ("Parlez pour payer", Ndlr), le service de paiement a obtenu le feu vert de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) pour son lancement après trois années de recherche et de travaux afin de sécuriser les données biométriques, explique le groupe. Dans un communiqué en date du lundi 29 février, la Banque pPostale précise être la première banque française à obtenir l'aval de la Cnil pour un tel dispositif.

Le dispositif résiste "à la perte de voix"

Développé conjointement avec une filiale du cabinet d'ingénierie en moyens de paiements PW Consultants, ce système consiste lors d'un paiement à distance à obtenir un cryptogramme à usage unique remplaçant le code statique imprimé au dos d'une carte de paiement (CVV).

Ce cryptogramme n'est communiqué qu'après une "authentification forte du client", qui reçoit un appel automatique de sa banque sur son téléphone mobile et prononce une phrase pour vérifier s'il s'agit bien de lui.

"Le dispositif est résistant à la perte de voix, si vous êtes enrhumé, il est aussi résistant au bruit ambiant", expliquait ce lundi matin, Aurélien Lachaud, le directeur du développement des marchés de paiement à la Banque Postale, au micro de France info.

Diminuer la fraude sur internet

Une fois identifié, le payeur n'a plus à remplir lui-même le formulaire de paiement du marchand, celui-ci étant alors directement détecté et renseigné par une extension de son navigateur Internet.

Selon la Banque Postale, cette solution de paiement permet également "de diminuer les risques d'utilisation frauduleuse de la carte suite à une perte ou à un vol du support, son cryptogramme visuel étant désactivé et le cryptogramme dynamique devant être généré après authentification du porteur légitime".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2016 à 11:07 :
La poste !!!à oui lorsque j y vais j attends plus d une demie heure pour obtenir un carnet de timbres ,3 postes de travail et une postière en place une autre qui va et vient dans le local !!que fait elle ??son sport ? des facteurs dans une pièce à coté qui crient et racontent des blagues !!j ai donc quitté la poste !!plus de compte chez eux !!alors il ferait mieux de revoir l organisation du travail au lieu de lancer n importe quoi!!!
a écrit le 01/03/2016 à 8:43 :
Ce qui faisait la force de la poste c'était son réseau de bureaux locaux . Ils les ont fermés, et c'est devenue une banque comme une autre, avec en plus des frais qui sont très elevés, des conseillers qui sont débordés et devenus de simples vendeurs de produits.

Les gadgets ne suffiront pas à faire revenir les clients dégoutés, et celui-ci en plus simple très risqué et totalement stupide.
Il m'arrive de confier ma CB à ma compagne pour des achats internet, il faut aussi que je lui donne un enregistrement de ma voix? Il m'arrive aussi d'acheter depuis l'étranger. Il faudra en plus que je trouve un téléphone et paye une communication téléphonique?
a écrit le 29/02/2016 à 23:28 :
Le système détectera t-il une voix enregistrée ?
a écrit le 29/02/2016 à 22:48 :
La news à venir : "Laurent Gera devient milliardaire, plusieurs politiques et vedettes portent plainte."
a écrit le 29/02/2016 à 18:23 :
""Le dispositif est résistant à la perte de voix, si vous êtes enrhumé, il est aussi résistant au bruit ambiant","

Enfin la carrière des imitateurs relancés donc, merci la poste !

Encore un visionnaire à sa tête je suppose hein...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :