Le gendarme bancaire a un nouveau patron : Dominique Laboureix à la tête de l'ACPR

 |   |  416  mots
Dominique Laboureix.
Dominique Laboureix. (Crédits : SRB)
Bruno Le Maire a annoncé la nomination de ce haut fonctionnaire au poste de secrétaire général de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, en charge de l’agrément et de la surveillance des établissements bancaires et d’assurance. Ce pur produit Banque de France était membre du Conseil de résolution unique à Bruxelles depuis 2014.

Le poste de secrétaire général de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), le régulateur, adossé à la Banque de France, en charge de l'agrément et de la surveillance des établissements bancaires, d'assurance et de leurs intermédiaires, était à pourvoir depuis le départ cet été d'Edouard Fernandez-Bollo au conseil de surveillance prudentielle de la Banque centrale européenne (BCE). Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie et des Finances, a annoncé ce vendredi 11 octobre la nomination de Dominique Laboureix à ce poste, sur proposition du gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, également président de l'ACPR.

"Dominique Laboureix présente de par son parcours une forte expérience et une compétence reconnue en termes de supervision financière, ainsi qu'une très bonne connaissance des institutions européennes" font valoir Bercy et la Banque de France dans un communiqué commun.

Pur produit Banque de France

Ce haut fonctionnaire, qui était membre du Conseil de résolution unique à Bruxelles depuis décembre 2014, connaît bien la maison. Diplômé de Sciences Po Paris et en droit des affaires, ce pur produit Banque de France est entré dans l'institution en 1988 : il y a travaillé comme adjoint à la direction en charge des systèmes de paiements et des infrastructures de marchés, puis a rejoint en 1993 la Commission bancaire avant de devenir directeur adjoint du contrôle sur pièce de 2004 à 2007. Directeur du département des politiques et de la recherche de la Commission bancaire, puis de l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP) à sa création, en mars 2010, il devient ensuite directeur de la Direction financière et du contrôle de gestion de la Banque de France de 2011 à 2013. Il est alors chargé de créer la direction de la Résolution au sein de l'ACPR avant d'être nommé au Conseil de la Résolution Unique (SRB en anglais) à sa création.

L'ACPR a pour mission de veiller à la préservation de la stabilité du système financier, pour prévenir la survenue de nouvelles crises financières, mais aussi de garantir la protection des clients des établissements bancaires et compagnies d'assurance. Le gendarme est également chargé de veiller au respect des obligations en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Il publie chaque année un rapport chiffré sur le marché français de la banque et de l'assurance : l'édition 2018 sera présentée le 24 octobre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/10/2019 à 10:33 :
Étrange tout ces "purs produits banque de france"... Ca ronronne tout ça.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :