Le Qatar, sauveteur de la banque italienne Monte Paschi ?

 |   |  337  mots
La plus ancienne banque commerciale au monde encore en activité trouvera-t-elle les fonds nécessaires à sa recapitalisation avant la fin de l'année ? Elle en semble convaincue, grâce au soutien du fonds souverain qatari.
La plus ancienne banque commerciale au monde encore en activité trouvera-t-elle les fonds nécessaires à sa recapitalisation avant la fin de l'année ? Elle en semble convaincue, grâce au soutien du fonds souverain qatari. (Crédits : © Stefano Rellandini / Reuters)
Le fonds souverain du Qatar pourrait souscrire à hauteur d'un milliard d'euros à l'augmentation de capital destinée à renflouer la banque de Sienne, menacée de liquidation. Rome est prêt à intervenir si besoin.

Banca Monte dei Paschi di Siena veut croire qu'une solution venant de fonds privés est encore possible. La troisième banque italienne, qui n'a pas obtenu le délai de trois semaines demandé à la Banque centrale européenne, pense encore pouvoir boucler son plan de recapitalisation avant la fin de l'année. La troisième banque du pays aurait obtenu l'assurance du Qatar de son soutien: selon la presse italienne, le fonds souverain du Qatar QIA serait prêt à injecter un milliard d'euros, ce qui permettrait de convaincre d'autres investisseurs de premier plan. La participation du Qatar était un des scénarios envisagés depuis septembre. Le fonds est un des grands actionnaires de la Barclays, ayant participé à son augmentation de capital à l'été 2008.

Le marché semble reprendre confiance : l'action Monte dei Paschi grimpait de plus de 6% ce lundi à la Bourse de Rome, avant de finir en hausse de 3,7%.

Rome prêt à intervenir

Le gouvernement italien a fait tout de même savoir qu'il était prêt à venir à la rescousse de la banque toscane, celle qui a obtenu le plus mauvais score aux tests de résistance Autorité bancaire européenne (EBA) l'été dernier. BMPS est devenue le symbole d'un système bancaire italien fragilisé par des milliards de créances douteuses et a besoin de 5 milliards d'euros pour se recapitaliser; elle a déjà récolté un milliard d'une opération de conversion volontaire d'obligations. Une source au Trésor italien, citée par Reuters indique ainsi :

"Au ministère de l'Economie, on est confiant au sujet de la réussite de cet appel au marché. Si l'opération échouait, l'Etat lancerait une recapitalisation préventive". "L'existence de la banque et l'épargne de ses clients seront préservées quelles que soient les circonstances."

Vendredi, les fuites concernant le refus de la BCE de lui accorder un délai jusqu'au 20 janvier avait fait chuter l'action BMPS de plus de 10%. La Banque centrale européenne a annoncé l'ouverture d'une enquête interne à ce sujet.

__

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/12/2016 à 21:45 :
Ah bon?? Il existe la bourse de Rome??Depuis quand??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :