Zuckerberg promet que Libra sera "sûr, stable et bien régulé"

 |   |  266  mots
Mark Zuckerberg.
Mark Zuckerberg. (Crédits : Reuters)
Le patron de Facebook a assuré que son groupe prendrait le temps qu'il faut pour lancer sa cryptomonnaie Libra qui sera "un produit sûr et stable, et bien régulé", lors d'une conférence téléphonique avec des analystes commentant les résultats financiers.

Pour la première fois, Mark Zuckerberg s'est exprimé sur le projet de cryptomonnaie dévoilé en juin par Facebook et un consortium de 27 acteurs, dont PayPal, Mastercard et Visa, fraîchement accueilli par les dirigeants et banques centrales de la planète. Le fondateur et Pdg du géant des réseaux sociaux s'est voulu rassurant mercredi soir, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes financiers commentant les résultats du deuxième trimestre.

"Nous voulons fournir un produit sûr et stable et bien régulé. Cela a toujours été notre stratégie et nous continuerons à engager un dialogue" a-t-il assuré.

Il a fait valoir que le groupe avait appris de ses erreurs :

"Il y a quelques années, Facebook aurait probablement juste tenté de lancer son propre produit tout seul" a-t-il répondu au sujet de Libra, qui s'appuie sur une association à but non lucratif et a été préparé par de longs échanges avec les régulateurs, sans pour autant désamorcer les critiques.

Le G7, réuni à Chantilly la semaine dernière, a exprimé ses inquiétudes et s'est mis d'accord pour agir "rapidement" afin d'éviter les éventuels risques systémiques posés par une monnaie virtuelle mondiale privée, s'appuyant potentiellement sur la base de milliards d'utilisateurs de Facebook.

"Notre façon d'aborder Libra, comme d'autres thèmes sociaux importants comme par exemple le chiffrement des données ou la régulation des contenus, dont nous comprenons bien que ce sont des sujets sensibles, a été d'avoir un dialogue ouvert", a insisté Mark Zuckerberg.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/07/2019 à 13:14 :
Pourquoi nos gouvernements ont si peur du libra ?? C'est parce qu'il braque les projecteurs des medias sur les cryptomonnaies, qui prennent du pouvoir aux banques (et donc aussi à la classe politique) pour le rendre à la population en leur rendant le contrôle de leur fonds . Quand cette population réalisera qu'elle peut se passer des banques pour s'acheter des biens et des services(pas forcément avec le libra, il existe des cryptos plus "démocratique") , alors les classes dirigeantes perdront le seul moyen de contrôle qu'elles ont sur la population. Ironiquement c'est ce progrès démocratique qui fait peur à nos politiques
a écrit le 25/07/2019 à 15:47 :
Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent!
Les banques ou FB, ou même les états avec les QE successifs..... Charybde et Scylla!
a écrit le 25/07/2019 à 13:16 :
Je lui fais entièrement confiance ! Ainsi qu'aux autorités américaines.

J'attends cette Libra avec impatience...

"afin d'éviter les éventuels risques systémiques"

Ceux que nous imposent les paradis fiscaux des mégas riches, vous savez ces établissements qui détruisent notre monde ? Plus la Libra sera crédible et régulée et plus on a de chances de pouvoir retrouver un espoir de financement de l'économie que ces banques ont complètement anéanti.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :