EXCLUSIF La totalité des sondes "pitot" des A330-A340 d'Air France remplacées en dix jours

 |  | 180 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : Philippe Delafosse)
Selon nos informations, deux des trois sondes "pitot" de tous les Airbus A330-A340 d'Air France ont été remplacées ce mardi matin. La troisième le sera dans dix jours. Ces sondes calculent les vitesses mesurées qui présentaient selon les enquêteurs une "incohérence" sur le vol AF 447.

La consigne du petit syndicat de pilotes Alter de refuser d'embarquer sur des A340/A330 n'ayant pas au moins deux sondes "pitot" modifiées a fait bougé les lignes. Au cours d'une réunion marathon hier soir entre des membres de la direction et les syndicats de pilotes, la direction a décidé de satisfaire les pilotes de remplacement immédiat de deux des trois sondes pitot sur tous les A330 et A340 de la compagnie.

Cela a été fait ce matin. Tandis que la troisième le sera dans dix jours, selon nos informations. Interrogé Air France n'a pas souhaité faire de commentaires. Le SNPL (syndicat national des pilotes de lignes, majoritaire) n'était pas joignable.

Ces fameux "pitot" sont évoqués comme pouvant avoir un lien possible avec l'accident de l'Airbus A330 d'Air France qui assurait le vol AF447 entre Paris et Rio. En mesurant la pression atmosphérique et aérodynamique (face au vent), ces sondes permettent de mesurer la vitesse aérodynamique. Le Bureau enquête analyses a pointé "une incohérence des vitesses mesurées".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les sondes PITOT sont des équipements simplissimes,même les petits monomoteurs Cessna en ont,c'est plutôt au niveau de la
lecture de l'information,des systèmes informatiques redondants et de la compatibilité entre eux qu'il faut chercher.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
AF n'est pas le seul exploitant d'A330/340. Qu'en est-il des autres? (ILFC, Lufthansa, NorthWest, Thai, US Airways....etc).
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
meme question que luigi: airbus 330 est un produit mondial.
pouvez vous sortir de vos analyses franco-franchouillardes?
pour les ventes d'airbus vous savez le faire!
alors soyez homogenes!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
OK. On a compris. On va attendre 3 semaines avant de reprendre un airbus A330 ou 340.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Apparemment, le choix est laissé à la compagnie: cf analyse sur le site d'eurocockpit.com
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour,

Cette situation est plus que surprenante, voir inhabituelle.
Car le rétofit(remplacement à la charge du fournisseur, ex: équipementier en l'occurence Thalès est une pratique courante.)Il y a deux types de rétrofits, gratuits ou payants.
Si le remplacement était à la charge de Thalès, cela ne coutait rien à Air France, hormis la main d'oeuvre et encore, car elle peut ètre facturée.
Un avion a une durée de vie longue,et de conception aussi.
Il est nécessaire d'améliorer en permanence ses caractéristiques.

Souhaitons que ce ne soit pas une de ces économies de bout de chandelle, qui soient à l'origine du drame.

Si les pilotes insistent autant, c'est en plus du principe de précaution, qu'ils savent des choses.

Cdt
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour,
il serait heureux que THALES se manifeste pour préciser l'origine du dysfonctionnement de ces sondes.
Bien cordialement
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Spinetta s'est servi des dividendes et stock options royaux en fin d'année au lieu de faire emplacer ces fameuses sondes que la plupart des autres compagnies aériennes sérieuses avainet déjà changé. quand des sanctions exemplaires, et sans parachute doré pour l'intéressé qui a tant de morts sur la conscience ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le givrage total des "Pitots" en pleine nuit peu éventuellement conduire à la perte de l'avion car les pilotes n'ont plus aucun repère. Par contre je ne comprends toujours pas qu'un simple GPS, pouvant donner l'altitude et la vitesse, ne soit pas utilisé en parallèle avec les pitots et permettrai de garder l'avion dans son domaine de vol et/ou de signaler au pilotes qu'il y a un problème.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour,
Sonde pitot ou pas, les avions disposent d'autres moyens que ces sondes pour connaitre ou apprécier leur vitesse et leur situation et chaque instrument de bord donne une idée précise de la situation de l'appareil : altimètre, giroscope, tachimètre, et j'en oublie.
La vitesse instantanée, en elle même, n'a aucune valeur surtout quans çà tabasse dans les cunimbes. Reste qu'il faut avoir l'oeil et qu'avec deux navigants confirmés, ayant de plus parfois volé sur plusieurs types d'appareils différents, avec au total plusieurs milliers d'heures de vol, l'histoire de la sonde pitot ne tient pas vraiment la route.
Je suis désolé de vous le dire.
Bonne journée.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Thalès a certainement réaliser ces sondes sur une spécification d'airbus. Ensuite viennent les essais en environnemental, je pense que le cas de givrage est certainement reproduit chez Thalès et Airbus puisqu'il s'agit d'un cas de perturbation "normal" dans la vie d'un avion.
Je trouve curieux que Airbus et Thalès ne se soient pas défendu, ils espèrent peut être que l'on ne trouve les enregistreurs de vol comme ça la faute retombera sur AF.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On oublie très souvent que de promener 300 personnes à plus de 900km/h à 6000 m d'altitude relève du miracle. Et c'est encore plus miraculeux quand on connait le nombre de défaillances "communes" que peut voir un pilote tout au long de sa carrière ....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pourquoi ce focalise-t-on sur ces sondes " pitot "qui ont un intérêt tout particulier au décolage et à l'atterrisage comme information aérodynamique de base mais qu'en suite pour le vol de croisière deux centrale inertiel de navigation sont en fonction avec autant de précision qu'un gps puisque disposant d'une information de vitesse inertielle? ceci passe sous silence dans tous les commentaires médiatique;Restons pro aéerodynamique?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :