La France signe la vente de quatre porte-hélicoptères à la Russie

Selon nos informations, Paris et Moscou ont signé vendredi l'accord scellant la vente de quatre Bâtiments de projection et de commandement (BPC) de type Mistral à la Marine russe.

2 mn

Copyright Reuters

Enfin, une bonne nouvelle pour l'industrie de l'armement française en panne de grands contrats emblématiques depuis plusieurs mois. Alors que plusieurs dossiers restent enlisés dans les méandres des négociations (vente de Rafale aux EAU et au Brésil, frégates en Grèce et au Brésil...), la France a signé vendredi avec la Russie, selon nos informations, le contrat de vente de quatre Batiments de projection et de commandement (BPC) de type Mistral. Un succès à mettre à l'actif des équipes de DCNS, qui après avoir remporté le contrat des sous-marins au Brésil, fait un nouveau joli coup à l'exportation. 

Ces bâtiments seront équipés (sans transfert de technologies, selon nos informations) du Système d'Exploitation Navale des Informations Tactiques (SENIT 9), sur lequel Paris et Moscou ont eu de très longues négociations. Les deux premiers exemplaires seront fabriqués pour 1,2 milliard d'euros par le chantier naval de Saint-Nazaire (STX) tandis que les deux autres BPC seront construits par OSK, le Groupe unifié de construction navale russe associé à des sous-traitants français.

Comme l'avait révélé mi-mai "La Tribune", le Premier ministre russe viendra le 21 juin à Paris, et plus précisément au salon aéronautique du Bourget, pour officialiser cet accord entre la France et la Russie. Début mai, des sources proches des négocations avaient révélé à " La Tribune " que la Russie et la France était proche d'un dénouement. Tout en notant que « l'environnement en Russie restait compliqué.  Les luttes d'influence à Moscou autour du contrat n'ont pas facilité les négocations. Le limogeage par le président russe d'un des principaux négociateurs du contrat, le vice-amiral Nikolaï Borissov, qui s'était rapproché des positions françaises, avait ainsi quelque peu ralenti les discussions.

Mais au-delà de ces péripéties, la tendance restait toutefois à la conclusion du contrat, qui avait été annoncé par le président de la République Nicolas Sarkozy en décembre 2010. « Tout va dépendre de l'attitude des Russes au moment du sommet du G8 fin mai à Deauville, expliquait-on alors à "La Tribune". Mais la venue fin mai au sommet du G8 du président russe Dmitri Medvedev à Deauville a effectivement permis à Nicolas Sarkozy de donner un coup d'accélérateur aux négociations, en marge du sommet. Et de d'annoncer le 26 mai que la France et la Russie étaient parvenues à un accord définitif sur la fourniture à la marine russe de quatre porte-hélicoptères de type Mistral, ou BPC.

Michel Cabirol 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 31
à écrit le 06/08/2015 à 20:27
Signaler
portes helicopteres exceptionnels materiels ,armee francaise doit garder ces bateaux ? vue les menaces ,vu les risques enormes attaques armees islamistes ,france peut pas ce passer de ces usines de guerre ,400 militaires forces speciales ou la legion...

à écrit le 13/06/2011 à 16:25
Signaler
Avec ou sans rétrocommission ? car si c'est pour nous refaire le coup des frégates de Taïwan, je ne marche pas. Asclépios, le blog sur http://pierrechallenge.overblog.fr

à écrit le 12/06/2011 à 13:49
Signaler
ca va faire tourner un peu nos chantiers, les bresiliens et les canadiens sont intéressés egalement.

à écrit le 12/06/2011 à 4:37
Signaler
contrat, négoce, venue d'un premier ministre, hum! et derrière?( année électorale!)

à écrit le 12/06/2011 à 0:32
Signaler
Encore "quelque chose servant à des massacres"...vive la France (?????)

le 13/06/2011 à 6:57
Signaler
Oui vous avez raison, il eût été préférable de laisser ce contrat "servant à des massacres" au Canada, au Brésil et autres nations. Analyse pertinente de votre part. Les 35 heures ont déjà lourdement plombé notre économie, maintenant il faut élimine...

le 13/06/2011 à 9:54
Signaler
Evidemment, en matière de construction navale, nous pourrions proposer des navires hôpital et laisser les armements aux autres pays. Je ne suis pas certain (!!!) que cela apporterait beaucoup de travail à nos chantiers et d'argent dans nos caisses!

le 13/06/2011 à 10:29
Signaler
Ce genre de bâtiment permet (et a déjà permis je crois) l'évacuation de populations civiles menacées par des massacres (Liban, Côte d'Ivoire). Quant au reste : si vis pacem, para bellum

le 14/06/2011 à 10:25
Signaler
vous êtes d une naiveté affligeante mon pauvre albert

le 14/06/2011 à 12:29
Signaler
@ dudu: je ne vois pas en quoi les 35h ont plombé quoi que ce soit. Toutefois, on pourrait revenir aux 60 heures par semaine, samedi inclus, et réserver le travail à ceux qui ont leur carte du parti :-) Attention toutefois aux changements de régime :...

le 15/06/2011 à 15:54
Signaler
Votre naiveté est affligeante mon pauvre Patrick

à écrit le 11/06/2011 à 19:18
Signaler
Mille excuses pour le titre. Il est corrigé. Il fallait bien lire - mais vous l'aviez tous bien compris en lisant le texte - que c'était bien quatre porte-hélicoptères de type Mistral vendus à la marine russe par la France et les industriels DCNS et ...

à écrit le 11/06/2011 à 17:19
Signaler
"hélicoptères"... Mais non...

à écrit le 11/06/2011 à 16:56
Signaler
Le pétrole ou les avoirs gelés des Lybiens vont renflouer nos caisses! Encore un conflit et on sera en positif au niveau du budget de l'Etat Français

à écrit le 11/06/2011 à 16:01
Signaler
Certainement erreur dans le titre, il s'agit de 4 porte hélicoptères et non pas de 4 hélicoptères

à écrit le 11/06/2011 à 15:12
Signaler
Voyez la photo : le BPC ne vole pas, il flotte, ce n'est pas un hélico. Corrigez votre titre.

à écrit le 11/06/2011 à 15:10
Signaler
Vous dites :"Ces bâtiments seront équipés (sans transfert de technologies, selon nos informations) du Système d?Exploitation Navale des Informations Tactiques (SENIT 9)". C'est contradictoire. La fourniture clés en main du SENIT (système de combat ce...

à écrit le 11/06/2011 à 15:07
Signaler
Messieurs de la rédaction, faites relire les gros titres...il ne s'agit pas de la vente de quatre hélicoptères mais de porte- hélicoptères.... Merci pour les lecteurs qui vous font (encore) confiance....

le 14/06/2011 à 10:27
Signaler
y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompe jamais

à écrit le 11/06/2011 à 15:01
Signaler
Non mais vous vous relisez avant de publier?... Rien que le titre! Fautes d'accords... rien ne va plus...

à écrit le 11/06/2011 à 15:01
Signaler
"Exclusif. La France signe la vente de quatre-hélicoptères à la Russie" ce n'est pas la peine de faire un tel article pour quatre hélicoptères seulement...!!!

à écrit le 11/06/2011 à 15:01
Signaler
Corrigez votre titre : les 4 BPC c'est 4 porte-hélicoptères, pas 4 hélicoptères.

à écrit le 11/06/2011 à 14:59
Signaler
4 hélicoptères ou 4 porte-hélicoptère?? le titre n'est pas bon!!

à écrit le 11/06/2011 à 14:58
Signaler
Juste une petite erreur, il manque quelque chose dans votre titre..( PORTE-helico...)

à écrit le 11/06/2011 à 14:58
Signaler
erreur dans le titre : 4 PORTE-hélicoptère

à écrit le 11/06/2011 à 14:52
Signaler
4 hélicoptères, c'est rien!

à écrit le 11/06/2011 à 14:52
Signaler
Le titre de l'article est "La France signe la vente de quatre-hélicoptères à la Russie" au lieu de "4 porte-hélicoptères" ... C'est bien ça fait sérieux. Bon sinon à part ça c'est cool !

à écrit le 11/06/2011 à 14:50
Signaler
"Exclusif. La France signe la vente de quatre-hélicoptères à la Russie" PORTE-hélicoptères ?

à écrit le 11/06/2011 à 14:45
Signaler
Je suppose qu'il s'agit de quatre porte hélicoptères, car je ne vois pas la Russie nous acheter des hélicoptères, en étant l'un des premiers fabricants mondiaux

à écrit le 11/06/2011 à 14:42
Signaler
4 hélico, cela ne faisaient pas beaucoup... Mais quatre PORTES helicopteres, ok...

à écrit le 11/06/2011 à 14:28
Signaler
Ca vaut le coup d'annoncer un article "exclusif" pour dire que le Mistral est un hélicoptère...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.