Sarkozy prêt à sauter dans un avion pour la signature du Rafale à Abu Dhabi

 |   |  680  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Un projet de visite du Chef de l'Etat aux Emirats arabes unis est en cours de planification pour mars. Si ce voyage était confirmé, Dassault Aviation signerait la vente de 60 Rafale et son premier contrat à l'exportation pour le dernier né des avions de combat français.

L'atterrissage du Rafale à Abu Dhabi se précise. Selon nos informations, une visite de Nicolas Sarkozy aux Emirats arabes unis (EAU), encore au stade de projet, pourrait être organisée dans le courant du mois de mars, confient à "La Tribune" plusieurs sources concordantes. Si ce voyage se confirmait, la vente de 60 Rafale serait alors acquise, estiment ces mêmes sources. "Inch Allah" (si Dieu le veut), soupirent certains ...

Car à ce stade, tous les acteurs concernés, qu'ils soient étatiques ou industriels, restent extrêmement prudents sur ce dossier. Car "il y a six mois, je n'aurais pas parié un kopeck sur un dénouement en 2012", résume-t-on. Et encore moins en novembre lors du salon aéronautique, le Dubaï Airshow, où les relations franco-émiraties se sont tendues, Abu Dhabi mettant en piste l'Eurofighter (EADS, BAE Systems et Finmecanica) à la plus grande surprise de Paris. En outre, une visite de Nicolas Sarkozy avait même été prévue le 12 février à Abu Dhabi mais, finalement, elle avait été reportée. Elle est planifiée pour mars, un bon présage pour une vente d'un système d'armes sophistiqué.

Plus que le feu vert de cheikh Mohammed

Tous attendent désormais le feu vert du prince héritier d'Abu Dhabi, cheikh Mohammed bin Zayed. Car lui et lui seul décidera du moment où il signera ce contrat. peu importe la pression de Paris et du candidat Sarkozy. "Quand, c'est la question que tout le monde se pose", rappelle une source, contactée par "La Tribune". Une chose est sure, les relations se sont complètement détendues entre Paris et Abu Dhabi depuis la crispation de novembre. Et les visites sont nombreuses et régulières, le PDG de Dassault Aviation, Charles Edelstenne, et son directeur des affaires internationales, Eric Trappier, y étaient encore en début de semaine.

C'est Charles Edelstenne, qui avait d'ailleurs pris un Falcon quelques jours seulement après la fin du salon de Dubaï, afin de remettre les choses à plat avec Abu Dhabi et rapidement renouer le contact avec les autorités émiriennes. Le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, s'y était rendu également les 19 et 20 février. "Tout a été déverouillé", avait alors expliqué un proche du dossier à "La Tribune".

Accord de principe sur les Mirage 2000-9

Qu'est-ce qui pourrait décider cheikh Mohammed de signer ce contrat avant l'élection présidentielle française ? Alors que les négociations techniques sont terminées, Abu Dhabi serait tenté de "toper là", à condition d'un prix raisonnable, avec l'équipe actuelle pour sécuriser les promesses faites par Paris, explique-t-on à "La Tribune". Notamment sur une réévaluation des accords de défense entre la France et les Emirats arabes unis en cas d'agression de l'Iran et sur le dossier des Mirage 2000-9. Enfin, Abu Dhabi ne signera que si vraiment ils ont besoin de ces avions de combat avec de nouveaux systèmes comme le radar à antenne active RBE 2 de Thales et les missiles Meteor et Scalp de MBDA.

Selon une source proche du dossier, un accord de principe aurait été donné par Paris pour trouver un point de chute aux 62 Mirage 2000-9. On évoque la Libye une fois le pays stabilisé. En fait, rien ne presse. Les livraisons des premiers Rafale interviendront au mieux en 2015 et la constitution d'un escadron environ un an à deux plus tard. Sans compter la formation des pilotes émiriens au standard le plus avancé du Rafale. C'est donc "vers 2017, voire 2018 que les EAU n'auront plus besoin de leur Mirage 2000-9", estime un bon observateur. Et leur prix aura nettement baissé d'autant que les premiers ont été commandés en 1983 même s'ils ont été par la suite modernisés (Mirage 2000-9). Soit une trentaine d'années d'existence.

Enfin, cela permettrait à Abu Dhabi d'être "servi" avant les Indiens, qui sont quant à eux en négociations exclusives avec Dassault Aviation. Un accord final n'est pas attendu à New Delhi avant la fin de l'année, voire début 2013 avant la fin de l'année fiscale indienne, qui se termine fin mars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2012 à 14:52 :
Un future contrat déjà mort comme les précédents. Des rafales éventuellement pour nous tirer dessus sait -on jamais
Réponse de le 01/03/2012 à 20:00 :
Pour des commentaires d'un tel niveau, vous pouvez vous abstenir de perdre votre temps...
Réponse de le 01/03/2012 à 20:39 :
A quoi, franchement, ce type de commentaire peut-il servir??
Su grand n'importe quoi...
Réponse de le 02/03/2012 à 19:47 :
Si le contrat est mort les Rafales emiriens ne risquent pas de nous tirer dessus non ? avec une telle logique les voyous du var ne risquent pas grand chose Mme la policiére.
a écrit le 01/03/2012 à 11:36 :
Les EAU sont très à cheval pour tout ce qui concerne le protocole, il n'a pas trop le choix, car il y a un volet politique, c'est une bonne nouvelle pour Thales,Safran,Snecma et les 500 sociétés francais sous traitantes.
on atteint les 170000 emplois dans l'armement qui en dépendent. la vente d'arme est monté de 25%, l'inde va assurer l'importation d'armement pour les 30 prochaines années. on va pas mal de sous marin, de bpc ,d'helicoptere en ce moment.
a écrit le 01/03/2012 à 11:22 :
J'espère que ce contrat sera signé, ce serait très positif pour nos exportations et ce serait une bonne grosse quantité d'heures de travail pour nos ouvriers et techniciens. Croisons les doigts.
a écrit le 01/03/2012 à 10:56 :
Pourvu qu'il ne commette pas de maladresse entre-temps.
a écrit le 29/02/2012 à 19:00 :
les gens confondent interet general et politique . c est a la fois triste et pathetique . coluche : un pour tous tous pourris . c est les pigeons qui vont voté , des promesses des promesse faut que cela cessent
a écrit le 29/02/2012 à 15:43 :
Si les EAU signent, par ici les contrats au Qatar, Koweit, etc... en attendant le Brésil ! Cette année pourrait bien voir notre avionneur vendre près de 200 machines. Du jamais vu !
a écrit le 29/02/2012 à 14:43 :
Le directeur commercial de Dassault "SARKOZY" va SIGNER (??? de quel qroit) le contrat du RAFALE ? Quel cinéma tout ça.
Réponse de le 29/02/2012 à 15:31 :
Pour écrire de telles inepties, vous devriez savoir qu'il doit y avoir un contrat de signé entre les 2 Etas (accords de défense, reprise des 2000-9, etc.)
De plus, il n 'y a pas que Dassault qui soit concerné mais également Thalès, Safran et MDBA
Réponse de le 29/02/2012 à 16:48 :
@chs : Arrêtez votre hypocrisie et acceptez qu'il s'agit de communication, depuis quand c'est un président qui signe pour des entreprises privées, depuis quand ? Il n'y a pas d'ineptie là dedans, il peu aussi aller à DETROIT pour PSA si cela vous amuse, c'est quoi ce président (pour qui je ne revoterais pas). Qu'il valide et donne l'accord de l'état, normal, mais allez nous raconter que c'est lui le vendeur et le sauveur de la nation tourne au ridicule !
Réponse de le 29/02/2012 à 16:59 :
@ perso : faire de l'antisarkozysme primaire comme c'est à la mode en ce moment ne vous rend pas plus intelligent ... La preuve avec votre commentaire !
Réponse de le 29/02/2012 à 17:57 :
Avec Hollande qui ne parle pas un mot d'étranger cela ne risque pas de se reproduire. Quel que soit le président je trouve qu'il passe trop de temps à participer a pourvoir du boulot à des gens qui ne se nourrissent que de la critique et qui préfère voir le verre à moitié vide.
Allez un charter pour Monsieur pour aller prendre la température annale des phoques au Kerguelen !
Réponse de le 29/02/2012 à 18:05 :
@ perso :les avions militaire de chez Dassault ,c'est l'état depuis 1981 .cadeau empoisonné de Serge Dassault )à Pierre Mauroy .
Serge Dassault n'en a rien à cirer du rafale
Réponse de le 29/02/2012 à 18:13 :
Il s'agit d un contrat d'etat à etat qui inclue aussi des accords de defense des EAU contre l'Iran ( présence de 3 bases militaires Francaises aux émirats ) si NS ne venait pas conclure les émirs se sentiraient aussitôt humiliés par si peu de considération et annulerait pour acheter je ne sais trop quoi (ne prenez pas cette phrase seulement pour de l'humour...)
Réponse de le 29/02/2012 à 18:50 :
Je pense que Bouga a bien résumé votre position. Vous oubliez qu'ici ce n'est pas le lieu d'affrontements (ridicules) sarko-hollande-lepen et consors!
Vous ignorez totalement aussi que de tels marchés ne peuvent se faire que d'Etat à Etat, ne serait-ce que les autorisations préalables (CIEMMG) et en suite AEMG...
Réponse de le 29/02/2012 à 19:37 :
Je ne suis pas un fan de Sarkozy, mais sa présence aux EAU (ou au moins celle d'un haut représentant de l'Etat) est absolument nécessaire.
Réponse de le 29/02/2012 à 19:42 :
Cette vente fait partie d'un accord de défense global entre les 2 états et englobe également l'acces à des données satellitaires et du transfert de compétence au niveau des forces speciales.
Ce genre de contrat ne peut être signé que par les représentants des 2 états.

En outre aucune entreprise privée française n'a le droit de vendre des armes sans passer par l'état.

Que Sarko en profite pour faire de la com au passage est une autre histoire.
Réponse de le 01/03/2012 à 15:28 :
Belphegor a tout faux! en 1981, ce n'était pas Serge mais Marcel Dassault. L'Etat n'a aucune participation dans Dassault Aviation dont le capital est détenu à + de 50% par la famille Dassault. Enfin, Serge Dassault (et pas que lui...) compte énormément sur le Rafale, ne serait-ce que pour alimenter les chaînes de fabrication, sans parler des bénéfices!
a écrit le 29/02/2012 à 10:30 :
M. Cabirol,

J'ai déjà payé Tactical Report sur le sujet, votre article donne t-il des informations supplémentaires qui mériteraient de payer à nouveau, ou s'en inspire t-il comme beaucoup de vos confrères?

Vous n'avez pas trouvé plus simple comme système de paiement? c'est incompréhensible votre truc! En plus personne ne connait Cleeng, ça me donne pas franchement confiance...
Réponse de le 29/02/2012 à 13:15 :
suis d'accord que c'est anticonvivial et anti intuitif au possible ..tant qu'on a pas trouve le bon bouton sur lequel appuyer ..mais bon a quelques dizaines de centimes d'euros l'article contre 30$ minimum sur Tactical Report avec des sources (....)... Je pense qu'il vaut mieux acheter français ;)
Réponse de le 29/02/2012 à 13:32 :
Bonjour Kelesis,
Pour être honnête avec vous, je n'ai pas lu Tactical Report, dont je connaissais pas l'existence jusqu'à votre commentaire, et donc je ne sais pas. Concernant Cleeng, je vais signaler à la direction vos revendications. Vous n'êtes pas le seul à le dire. Bonne journée
Réponse de le 29/02/2012 à 15:21 :
@M. Cabirol
En plus de tactical report, vous pouvez aussi consulter JANEs, c'est une référence incontournable.
http://www.janes.com/products/janes/index.aspx
a écrit le 29/02/2012 à 10:03 :
Il est fort peu probable que le contrat soit signé en mars, les négociation sont loins d'etre terminées, de la pub pour l'élection présidentielle voilà le vrai motif du déplacement du monarque,que de l'intox!
Réponse de le 29/02/2012 à 15:25 :
Qu'en savez-vous? Sur quoi vous basez-vous?
C'est purement gratuit ce que vous affirmez!
a écrit le 29/02/2012 à 9:58 :
Ce sont surtout des contrats de prestige souvent peu rentables pour le contribuable et de très longue haleine, qui font travailler bon an mal an 5000 personnes, c'est vrai, mais qui ne règle en rien la problématique récurrente de nos quelques 4 millions de chômeurs.
Réponse de le 29/02/2012 à 10:48 :
gérard,je crois que tu n'as pas compris a quoi servent ces contrats:lis la république des malettes de pierre péan
Réponse de le 29/02/2012 à 12:44 :
Ce contrat est intéressant pour le contribuable, comme vous dites, car il servirait à payer une partie du passage au standard F4 du Rafale.
Réponse de le 29/02/2012 à 15:28 :
Bravo à zeljk De plus, il permettrait à la France de repousser ses commandes de Rafale, donc d'économiser sur son budget.
a écrit le 29/02/2012 à 9:35 :
Décidément gagné ou perdu il y aura toujours quelqu'un pour trouver à y redire, quand on regarde les multiples péripéties de ce contrat il y a tout lieu de se féliciter si il aboutit; pas la peine de ressortir les commentaires bobo/antisarko/pipeau déjà qu on s'est tapé pendant des années l?abattage du rafale à toutes les sauces .
a écrit le 29/02/2012 à 8:59 :
Cleeng ,c'est du foutage de gueule, cela fait 40 mn qu'on essaie de comprendre comment acheter un artcile .

Réponse de le 29/02/2012 à 14:21 :
Bonjour,
Je comprends votre exaspération. Moi aussi, je suis souvent en butte à l'informatique. Il vaut donc mieux cliquer sur "article à lire" que sur Cleeng. Cordialement
a écrit le 29/02/2012 à 8:49 :
Pour signer son contrat de licenciement?
a écrit le 29/02/2012 à 6:15 :
Les négociations sur ce type de contrat s'étalent sur plusieurs années, celui-ci n'échappe pas à la règle. On peut légitimement penser qu'une signature effective en Mars ne relève pas du pur hasard; cependant il y a fort à parier que ce ne sera qu'un document d'étape opportunément planifié.
Réponse de le 02/03/2012 à 22:33 :
Il me semble que cela fait deja plusieurs années que des discussions sont en cours sur ce contrat et ses modalités...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :